>Do you need some help ?



 
Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 

Aller en bas 
 Do you need some help ?
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Do you need some help ?   Dim 7 Oct - 1:00

Nuit du 17 Février 2050

Depuis que l’éradication de la Crows League avait été convenu, plus ou moins d’un commun accord, avec le lieutenant Hart, les entraînements n’avaient cessé de se multiplier. La jeune femme continuait d’aller dans la salle de Lily Bradbury deux fois par semaine. De plus, les sessions avec sa mère s’étaient clairement intensifiées, en nombre et en difficulté. Fallon ne lâchait rien et il en était de même pour l’étudiante qui avait hâte d’avoir terminé son travail au bar. Son rythme était déjà éreintant avant, mais depuis l’attentat du 15 Janvier, il devenait presque mortel. Etudier la journée, servir au bar en fin d’après-midi et en soirée sauf les jours de repos où la brune répartissait son temps entre les entraînements de l’amazone et de l’africaine. Il était clair que le soir, Kate n’avait plus un brin de force et que la douche suffisait à l’achever. Ses nuits n’étaient pourtant pas paisibles, bien au contraire. Cette épée de Damoclès qui pesait sur la tête des Ward, la pression du concours qui se rapprochait de plus en plus et ses retrouvailles avec un ex-client écoeurant avaient retourné le cerveau de la barmaid. Son sommeil était depuis un moment, systématiquement agité. Ses vieux cauchemars revenaient la hanter, et de nouveaux se créaient.

La brune avait l’esprit qui s’évadait en plus de cela. Depuis une semaine, elle tentait de ne plus penser à Henry en vain. Peut-être était-ce dû à l’absence de mise au point. L’écrivain s’emparait régulièrement de ses pensées et peu de choses lui permettaient  de l’en sortir. Leur dernière rencontre s’était finie froidement. Le garçon avait maintenu sa position, ses paroles qu’il lui avait dédié lors de leur rencontre au cimetière. A chaque fois qu’elle se rappelait de ce moment et de ses mots, une chaleur enivrante s’emparait de son corps tout entier. A vrai dire, sa réaction depuis la rencontre du chauffeur avec sa mère ressemblait plus à un manque qu’autre chose. Sa présence apaisante et ses gestes tendres étaient devenus en très peu de temps comme une nécessité. La situation était incompréhensible. Alors que la jeune femme ne voulait pas s’attacher, elle était allée à sa rencontre lors de ce qu’on pouvait appeler être un rendez-vous. Tout avait découlé de là, Kate n’avait pas été capable de prendre les bonnes décisions pour elle comme pour lui dès le départ, dès qu’elle avait envoyé ce message pour le revoir, malgré les avertissements de Fallon. Ca n’était pas le moment, mais surtout, ça n’était pas pour elle. La jeune femme avait fait le choix de suivre les traces de sa sauveuse, il n’y avait donc pas la place pour un homme dans sa vie, y compris sur le long terme.

Aussi, ce soir là, l’étudiante avait décidé de prendre son avenir en main, y compris la nuit. Laissant ses idées noires au placard, elle s’était vêtue toute de noir, s’était attachée ses longs cheveux pour ne pas être gênée et s’était faite un maquillage tribal noir sur une grande partie de son visage. L’obscurité de la nuit ainsi que ce maquillage permettrait qu’elle ne soit pas reconnue. Il fallait qu’elle commence à appliquer et utiliser ses entraînements pour quelque chose de plus utile. Equipée d’un flingue, d’un poignard et d’un couteau à cran d’arrêt, Kate s’extirpa du logement des Ward pour partir faire un tour dans Coal District. Contrairement à sa mère, elle ne voulait pas tuer ses adversaires. Les livrer avec des preuves était son choix, l’option la plus difficile à appliquer probablement. Tuer avant d’être tué était plus évident que capturer sans être tué. Mais même si elle avait pris cette décision, elle était prête à tuer si elle ne pouvait faire autrement. Concernant les preuves, il allait falloir qu’elle prenne le temps d’enquêter avant d’intervenir afin de réunir le tout sur une micro SD qu’elle avait appris à crypter comme sa mère faisait avec une clé USB à la seule différence que la signature du message était Venom. C’est ce qui serait le plus difficile probablement pour elle. Non pas que sa mère ne lui avait pas appris à enquêter, fouiller pour trouver les preuves de la culpabilité de sa cible. Malheureusement, cela prenait du temps, temps pendant lequel l’énergumène pouvait continuer de faire du mal autour de lui. Ne pas réagir sur l’instant était probablement la chose la plus dure pour la barmaid.

Aussi le tour du quartier entier l’amena finalement dans les docks, au bord de l’eau. Elle n’avait pas eu grand chose à se mettre sous la main excepté un voleur à la sauvette et une tentative d’agression par un homme ivre. Ils n’avaient donc pas été d’une grande résistance face à la jeune femme. Mais les docks allaient lui réserver une petite surprise. Au milieu de plusieurs containers, assez éloigné de l’axe principal, la brune aperçut une jeune femme en présence d’un homme qui n’avait absolument pas l’air aimable. Aucun signe d’agressivité entre eux, ils avaient plus l’air d’être en train de faire affaire. Kate savait parfaitement que ce genre de scène anodine pouvait tourner au cauchemar. Pour le coup cela ne manquait pas, mais pour une raison externe au deal qui était en cours. Une autre jeune femme, non loin de la position des deux autres, rôdait par là, se déplaçant avec une démarche assez active. Le dealeur ne sembla pas aimer sa tête car il l’interpella tout en la braquant d’un flingue. Il était temps pour l’étudiante de se remettre en mouvement afin de se rapprocher de tout ce beau monde pour pouvoir agir en tant voulu. Discrètement, sans un bruit, sans passer sous les rares lampadaires présents sur les docks, elle se faufila, toujours les individus à portée du regard, jusqu’à atteindre un conteneur à quelques mètres à peine du type.

@Lexi Rayne @Sasha Pachkov

_________________

The Ward family

Vyper & Venom




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Ven 12 Oct - 18:31

Je croise les bras, sautillant d’un pied sur l’autre pour essayer de me convaincre qu’en vrai, il fait pas si froid que ça, que je suis pas en train de me geler au beau milieu de la nuit, ou un truc du genre vu que je sais même pas l’heure qu’il est, que je devrais plutôt être chez moi à espérer qu’un miracle se produise et que mon mal de tête s’en aille. Sauf que, bien évidemment, je me gèle les fesses et, plus ça va, plus j’ai l’impression que mon crâne va finir par exploser et par faire un tas de confettis dans tous les sens.

C’est pour ça que je me retrouve au bord de l’eau, sur ces foutus docks. Le genre de coin où il faudrait carrément pas aller, surtout quand on a pas envie de se faire passer dessus par des mecs aussi louches que pas recommandables. Sauf que c’est là aussi où on peut trouver des médocs sans ordonnance. Et pas de l’aspirine donc. Ca fait des mois que je viens là, pour pas dire des années. A dire vrai, je commence à perdre le compte. Alors, les mecs commencent à être habitués à ma tête j’imagine. Ou j’ai pas la gueule à me faire plaquer contre un mur. C’est l’avantage d’être une maigrichonne sans poitrine qui a une tête de camée. Peut-être pas que la tête, on va pas se mentir.

Je soupire alors qu’il compte les billets et qu’il finit par me tendre un sachet. « Tiens. C’est le même truc que la dernière fois, même si le nom est différent. Genre c’est la version générique quoi. » Il ricane alors que je lève les yeux au ciel. Humour de dealer ou un truc dans le style. Sauf que c’est pas vraiment le moment. J’ai juste envie de gober la totalité de la plaquette en espérant que ça ira mieux. « Tu devrais pas te balader avec autant de fric en liquide chérie, tu le sais ça ? » Je le toise un instant, soupirant longuement. « Oh et je te paie comment ? Avec mon joli sourire ? Ou je peux te faire un virement peut-être ? Arrête de te foutre de moi. » Et encore un sourire amusé, même si je vois son arme planquée dans son pantalon. Enfin j’espère que c’est son arme, sinon je vais avoir des problèmes. J’attrape le sachet et je le glisse dans la poche de ma veste, non sans esquisser un sourire. Toujours garder de bonnes relations avec ses fournisseurs, j’aimerais autant éviter de me retrouver en rade pour de bon. Vu que ça impliquerait probablement d’aller toquer aux hôpitaux. A cette pensée, j’écarquille les yeux, songeant vaguement que je pourrais en parler à Lukas. Mouais, je suis pas sûre que ce soit l’idée du siècle en vrai. Je chasse cette pensée saugrenue de mon esprit et je m’apprête à lui demander quand est-ce qu’il pourra me fournir de nouveau la même chose, quand je vois son sourire de connard se faner.

Et il dégaine son arme. Forcément, je fais un pas en arrière. « Oh, c’est quoi le délire là ? » Sauf qu’il me regarde même pas, il est occupé à braquer son flingue en direction d’une nana qui passait par là. Il est pas bien ce type non ? Bon, d’accord, la réponse est non, il est pas bien. Mais quand même, j’ai raté un truc là. Je crois. Et je suis partagée entre l’envie de me tirer en courant sans demander mon reste ou essayer de comprendre ce qui se passe. L’option un étant adoptée à l’unanimité, je fais de nouveau un pas en arrière. Sauf qu’il m’attrape le bras brusquement. « Bouge pas toi ! T’es dans le coup, c’est ça ? C’est toi qui l’a amenée ici ? » Euuuuh… quoi ? C’est à peu près la tête que je dois faire pour toute réponse là, de suite. Et, évidemment, y a rien qui me vient. Moi qui me vante d’avoir le sens de la répartie, autant dire que c’est pas brillant dans l’immédiat.

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Ven 12 Oct - 23:53



••• Le fond de l'air était toujours frais en ce mois de Février. Ce dernier ne semblait plus vouloir finir. Si Lexi avait su elle aurait migré plus au sud ! En quittant la Norvège il y a plus de deux ans, elle s'attendait à trouver un climat plus clément que celui d'Europolis ! C'était donc lourdement vêtue, enfin selon ses standards, qu'elle sortit ce soir là.

Lexi n'était pas du genre à s'encombrer. Une paire de jeans délavée, un pull a col roulé et son blouson en cuir noir suffisait généralement à parer à toutes les intempéries. La mode humaine n'avait jamais été son truc. D'ailleurs celle de Gladsheim et des valkyries non plus d'ailleurs. Enfin façon de parler... De toute manière, elle ne comptait pas passer toute la soirée dehors. Son bébé l'attendait à la maison. Et non il ne s'agissait pas d'un homme. Ni d'une femme d'ailleurs. Mais d'une splendide Ford GT des années 70 en parfait état. Elle devait lui refaire le carbu'. Cependant, étrangement, son rendez-vous du soir concernait lui aussi les voitures...

Depuis son arrivée à Europolis, Lexi en avait fait du chemin. Son réseau de connaissances s'était étendu petit à petit, jusqu'à englober les docks et Jimmy, une petite frappe et accessoirement docker, qui lui filait des tuyaux sur des arrivages de voitures plus ou moins récentes. Ces dernières valaient toujours une petite fortune. Cela pouvait paraître dingue mais la valkyrie ne trouvait pas ce genre d'investissement dans un moyen de transport bizarre chez les humains. C'était rare ! En comparaison, si elles pouvaient en faire de même, les valkyries investiraient probablement des fortunes pour se payer un meilleur cheval voire un pégase !

Lorsque Lexi arriva sur les docks, un petit vent marin s'engouffra dans son imposante chevelure brune. Elle prit une grande inspiration. L'air était iodé et lui rappela sa Norvège natale. La valkyrie n'eut cependant pas le loisir de se remémorer le passé. A peine eut-elle fait quelques mètres que son regard croisa celui d'un ancienne connaissance. Et plus précisément d'un ancien client. Une petite frappe lui aussi. Cependant ce type était du genre dangereux. Surtout quand il était camé. Lexi lui avait servi d'escorte quelques semaines auparavant. Et pour une histoire de limousine qu'elle trouvait à son goût, elle lui avait fait à l'envers. Elle l'avait dépouillé et sans même se le taper. De toute façon, vu comment il était shooté et bourré ce soir la, il n'aurait même pas pu bander. Si ça se trouve il ne se souviendrait même pas d'elle !

Malheureusement, la mémoire à court terme du type s'avéra bien plus efficace qu'elle ne l'aurait espéré. Son regard passa de la surprise à la haine la plus totale. Il commença à gueuler et empoigna même une meuf qui l'accompagnait ! Une cliente peut être ? Lexi ne s'attarda pas vraiment sur cette dernière, réfléchissant à un moyen de filer à l'anglaise. Malheureusement elle avait commis une grossière erreur en ne prenant pas son épée. Des erreurs qui commençaient à s'accumuler ces derniers temps...


- J'ai rien vu. Vous m'avez pas vu. Hop tout le monde est content.

Lexi leva les mains en guise de soumission dans une dernière tentative pour se faire la belle. En vain.


- Tu crois que j't-ai pas reconnu sale pute ! Viens là à côté de l'autre. Je vois clair dans votre jeu mais cette fois je me ferais pas avoir !

Lexi vint se poster à côté de Sasha. Elle soupira et lui lança un regard légèrement navré. C'était clairement de sa faute. Maintenant il fallait trouver un moyen de se sortir de là. Nul doute que le type allait appeler toute sa clique. Ils étaient sûrement pas loin. D'ailleurs, la valkyrie entendait déjà leurs pas...



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Sam 13 Oct - 7:13

Nuit du 17 Février 2050

La scène tournait au cauchemar, bien comme il fallait. Alors que l’une était venue faire ses achats, la seconde semblait juste passer par là. Mais au vu de la réaction du dealer, sa tête ne semblait vraiment pas lui revenir. Il menaçait autant celle qui était passée au loin que sa cliente qu’il pensait être dans le coup. Observant les alentours, la brune réfléchissait rapidement à une façon de détourner l’attention du dealer rien que le temps d’une seconde qui lui ferait relâcher sa prise du la plus petite des deux femmes. Attrapant une petite pierre, elle la lança sur le côté droit du groupe de personnes en direction d’autres conteneurs afin d’attirer le dealer. Malheureusement il ne fit que regarder les alentours rapidement, tout en resserrant sa prise sur la maigrichonne. Cela n’avait pas permis à Kate de s’approcher d’eux en étant la première à réagir.

Reculant de quelques pas, elle chercha une autre solution, celle-ci n’ayant pas fonctionné. Aussi, la brune finit par se retourner pour faire face au conteneur qui n’était pas si haut et avec quelques prises bien placés. L’idée de grimper pour prendre de la hauteur n’était pas mauvaise en soi. Le souci qui se posa rapidement, c’est que lorsqu’elle commença à monter sur le conteneur en question, celui-ci étant vide, le bruit de ses pieds sur les parois retentit rapidement, confirmant au dealer qu’il y avait bien quelqu’un dans le coin, que le petit groupe n’était pas seul. La jeune femme entendit le dealer l’interpeller, ou tout du moins appeler la personne qui se trouvait dans le coin. Elle prit la décision de reculer doucement, sans bruit, pour attirer le groupe de personnes au milieu des conteneurs, environnement plus propice pour prendre l’homme armé par surprise. ce dernier, pas très futé, n’hésita même pas avant de s’engager entre les conteneurs à sa recherche. Malgré le fait qu’elle avait elle aussi une arme à feu, Kate ne souhaitait pas y avoir recours sauf en dernier recours. Elle avait décidé de faire un peu différemment de sa mère, préférant livrer les criminels à la police vivant.

Se déplaçant tel un félin dans l’ombre, avec une grande discrétion, l’étudiante se mit rapidement en place, derrière un conteneur, dans l’ombre d’un autre, se jouant du manque de luminosité pour ne pas se faire repérer. Il faut dire qu’elle n’avait pas le don de sa mère pour la dissimulation. Elle se rendait compte que le pouvoir de sa mère était fort utile dans des cas comme ça. Le dealer était peut-être idiot mais il restait méfiant, avançant avec les deux jeunes femmes.  La logique voulait qu’il ne puisse avoir son regard à trois endroits en même temps. Alors qu’ils poursuivaient leur avancée doucement, l’une des deux filles fit un mouvement inattendu, ouvrant la voie pour Kate qui sauta sur l’occasion pour surprendre l’homme armé. En deux pas, elle fut dans le dos du vilain et l’immobilisa, pointant sa main tenant le flingue vers le ciel. Elle lui murmura alors :

Ce n’est pas très gentil de t’en prendre à deux femmes ainsi.

La prise que faisait Kate au dealer n’avait rien de compliqué mais était très efficace. L’homme finit par lâcher son arme qui alla rejoindre le sol mais pas avant de tirer un coup de feu en l’air. Le tir retentit entre les conteneurs et des hommes se firent entendre. La brune fit signe aux deux femmes de la tête, leur indiquant qu’il était plus sage probablement de partir. Les bruits environnants ne laissaient rien présager de bon. L’étudiante ne serait pas de taille face au nombre et avec l’effet de surprise déjà utilisé. Si tout le groupe était armé, cela n’allait en rien arranger la donne. Évidemment, avoir immobilisé le dealer ne l’empêcha pas de rétorquer à sa remarque concernant le fait de s’en prendre à deux femmes.


Lancer de dés:
 

***************
Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 00 Bonus de Marave à cramer.

Dealer : 07 Points de Baston avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Sam 13 Oct - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Sam 13 Oct - 7:13

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Action' :


--------------------------------

#2 'Action' :


--------------------------------

#3 'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Lun 22 Oct - 18:11

Je savais que j’aurais dû rester chez moi. Pester contre mon mal de crâne, contre les labos, Europolis, le monde entier même. Au pire, j’aurais passé une nuit blanche, été d’une humeur de merde et on serait passés à autre chose. Sauf que là, bien évidemment, ça se passe pas comme ça. Point positif, je me rends compte qu’il est en train de braquer une brunette et que je suis pas directement concernée. Enfin, pas complètement quoi. Je plisse des yeux en direction du type alors qu’il menace l’inconnue et, quand elle vient se poster à coté de moi, je lui rends une grimace.

C’est que je commence à plus sentir mon bras en fait. Et, si déjà ça commençait à pas trop me plaire, j’entends des bruits dans la ruelle. « Et merde... » Un murmure, à peine audible, si ce n’est de ma nouvelle copine de la soirée. D’autant qu’en fait, cet abruti nous traine avec lui en direction du bruit. Faut être con quand même pour aller vers les containers non ? Enfin, perso, je ferais pas ça si j’étais lui. Et je souffle, narquoise. « Tu devrais pas aller par là, tu vas te faire manger tout cru. » Il me serre le bras plus fort et je laisse échapper un cri de douleur. « Ta gueule pétasse. » Okay, compris.  J’ai une moue et je jette un regard désespéré à l’autre fille avant d’entendre une autre voix.

Féminine. Et qui a l’air de notre côté. Cool. Je crois. Je sais pas trop ce qu’elle fait mais, en tout cas, ça déstabilise assez le mec pour qu’il lâche son flingue et me fasse pousser un petit cri de surprise. Et oh, ça va, je vous vois venir. J’ai pas crié comme une fillette ! Sauf qu’il m’a pas lâché ce connard et j’entends des gens qui courent dans notre direction. Impossible de dire combien ils sont et je suis pas sûre de vouloir le savoir en vrai. « T’as entendu, c’est pas très gentil qu’elle a dit ! » Et j’aimerais bien moi, me tirer. Enfin c’est ce que je crois lire dans les yeux de l’héroïne du jour. Sauf que, comme dit, je suis un peu bloquée. Mais vu qu’il a l’air de focaliser son attention sur elle, autant tenter un truc non ? Ouais, même si c’est un coup à me péter le bras, je suis bien d’accord. M’enfin, au moins, j’aurais peut-être des vrais anti-douleurs si je finis à l’hosto. Ce serait cool remarquez.

***

Si réussite : Sasha arrive à se défaire de la prise du dealeur et à le laisser se faire manger par Kate /o/

Si échec : elle continue son bras de fer !

***

Sauf qu'à force de m'agiter et de bouger mon bras, j'entends un craquement pas très rassurant. C'est pas cassé, je crois, mais ça fait mal. Et cet abruti me pousse contre un container alors que je vois dans l'ombre deux silhouettes qui se rapprochent.

C'est la merde là ou pas ? Je me rends pas compte.


_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...



Dernière édition par Sasha Pachkov le Lun 22 Oct - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Lun 22 Oct - 18:11

Le membre 'Sasha Pachkov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Action' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Jeu 13 Déc - 17:39

Nuit du 17 Février 2050

L’énergumène tenait toujours l’une des filles par le bras, tandis que l’autre était juste à côté de lui. Le flingue était tombé, ce qui était une bonne chose, la brune ne comptait pas lui laissait la chance de le récupérer. Concentrée sur sa respiration, la justicière écouta tout ce qu’il se passait au alentour. Le coup de feu avait attiré du monde non loin. Mais de toute évidence, ils ne les avaient pas encore localisé précisément. C’était une chance. Seulement cela n’allait peut-être pas duré. Venom se devait de rester attentive, concentrée et prête à tout. Conservant sa position, le bras du malfaiteur ne pouvait être bougé sans qu’elle ne l’y autorise. De la même manière, ce dernier plaqué la petite brune contre le conteneur et semblait tirer abusivement sur son bras.

Seulement, elle n’avait pas songé une seconde qu’il lui enverrait la petite brune dessus pour l’éloigner. Faisant volte-face, le dealer en profita pour frapper Lexi au thorax, envoyant la métisse contre le conteneur de gauche et l’assommant par la même occasion. Attrapant à son tour la jeune femme, elle la fit passer derrière elle alors que son pied parti dans l’épaule du malfrat, le forçant sous la force du coup à reculer et à buter à son tour contre le conteneur sur la gauche. Le souci, c’est que ses deux compères s’étaient rapprochés entre temps et le bruit qu’ils venaient de faire les avaient informé de leur position. La situation était critique.

Une chance se présenta à elle pour mettre les deux jeunes femmes à l’abri. Le dealer s’était éloigné de quelques pas supplémentaires pour appeler ses copains à la rescousse. Kate en profita pour tirer le corps de la plus grande sur quelques mètres afin de la mettre derrière un conteneur, ainsi elle serait dissimulée, a minima tout du moins. Elle allait devoir faire face au mieux à trois adversaires en même temps, ça n’était vraiment pas gagné d’avance. Adressant un regard à la plus petite, cette dernière était en état pour partir. Il allait falloir qu’elle saisisse sa chance. L’autre jeune femme étant inconsciente, Venom ne pouvait l’emmener très loin. La porter seule était déjà pas forcément évident. Mais en plus, elle devrait fuir trois gangsters en furie. Ce n’était même pas la peine d’essayer, elles allaient se faire tuer toutes les deux si la brune tentait le coup.

Si vous en avez l’occasion, fuyez.

Après avoir dit cela, la jeune femme s’élança en direction des trois types en passant derrière plusieurs conteneurs, faisant du bruit au passage pour attirer leur attention. Il fallait qu’elle réussisse à remonter jusqu’à eux afin d’arriver au corps à corps. Avec un peu de chance, ils ne sauraient pas trop se défendre en combat rapproché et elle aurait l’avantage s’ils étaient incapables de se coordonner. Se hissant à leur niveau, les deux nouveaux arrivants n’avaient pas encore sorti d’armes à feu. Le fait qu’elle soit aussi proche d’eux ne devrait plus leur permettre de le faire pour le moment. Il fallait qu’elle tienne un maximum de temps en encaissant un minimum de coups jusqu’à ce qu’elle les ait suffisamment éloigné pour les laisser sur place. La brune allait devoir la jouer stratégique. Optant pour une nouvelle solution, elle commença à les attirer dans l’autre sens. Sauf que l’un des renforts décida d’aller voir du côté de la position de Sasha et Lexi. Le stress monta. Il allait falloir qu’elle s’occupe des deux autres au final. Slalomant entre les conteneurs, Venom se préparait à un coup décisif pour mettre l’un des deux hors d’état de nuir le plus vite possible.

**************

Lancer de dés:
 

**************

Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 02 Bonus de Marave à cramer.

Dealer : Encore 2 blessures mineures avant de tourner de l'oeil (-1 ce tour).
Renfort 1 : Encore 3 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.
Renfort 2 : Encore 3 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Ven 14 Déc - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Jeu 13 Déc - 17:39

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'H&V Combat Rapproché' :


--------------------------------

#2 'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mer 2 Jan - 21:21

Ca fait mal putain. Je sais pas si c’est cassé ou pas mais en tout cas, la douleur irradie tout le long de mon bras et pour un peu, je me dis que là, au moins, si je vais à l’hosto j’aurais ptet des vrais antidouleurs. En fait, ce serait cool si c’est cassé. Non, mais on va dire que c’est la douleur qui me fait penser comme ça hein, sinon ça ferait vraiment junkie. Ce que je ne suis pas, bien évidemment.

… ouais bon d’accord. Peut-être un peu.

Enfin, j’ai pas le temps de me focaliser là-dessus que le bordel monte encore d’un cran. Je pensais même pas que c’était possible en fait. J’écarquille les yeux en voyant l’autre fille se faire assommer contre un container, grimaçant au bonk que fait sa tête en tapant contre le métal. Bon, au moins, ça peut pas être pire pour elle. Enfin si, on sait pas trop ce qu’on peut faire avec une fille inconsciente dans le coin. Ou on le sait que trop plutôt. Bref, je vais déjà m’occuper de mon cul avant de m’inquiéter de celui d’une nana que je reverrais probablement jamais de toute façon. Et qui m’en voudra dans tous les cas pour ce plan foireux, j’en suis persuadée.

Sauf que la nana qui est venue nous filer un coup de main, en tout cas j’en ai l’impression, arrive aussi à me débarrasser de ce connard de dealer. Je soupire de soulagement, me frottant le bras avec une grimace de douleur et je lâche, sans réfléchir, quand elle me dit de fuir. « Je vais pas te laisser toute seule gérer ce bordel quand même non ? »

… ah bah on dirait bien que si.

Je fais quoi moi maintenant ? J’hésite, on va pas se mentir, parce que se tirer sans se retourner, c’est une option que je trouve pas totalement déconnante. Après tout, je les connais pas, j’ai pas de comptes à leur rendre et un tas de trucs que me souffle mon instinct de survie. Mais cette petite voix dans ma tête, celle que j’avais encore jamais écouté jusqu’à présent, me dit que si elle est restée pour m’aider, je devrais faire pareil non ?

Je me dandine d’un pied sur l’autre, avant de réaliser, quand un des types se rapproche de moi, que c’est trop tard pour fuir. Qu’est-ce que je suis conne en vrai. Je me fige comme un lapin devant les phares d’une voiture alors que le type me fixe avec un sourire mauvais. Il voit bien que je suis pas en état de me battre et que l’autre est KO. Faut pas être trop malin pour savoir qui va l’emporter. Mais, pour le principe, je regarde autour de moi et je ramasse une barre en fer qui traîne par terre, essayant de pas trop grimacer de douleur, alors que le sourire du type se fait plus large. « Tu veux jouer gamine ? » Et je renifle, plissant des yeux et crachant, la mine mauvaise. « Tu me touches pas toi. » Quoi, on sait jamais, ça peut marcher non ? Ou pas, on est d’accord.

... sauf que ma barre de fer, j'aurais pu la laisser par terre en fait. Le mec m'assène un coup à l'épaule et me plaque contre le container, comme si de rien était. Ca sent le plan pourri ou pas ? Je me rend pas compte.

***

Dé 1 : le vilain attaque Sasha.
Dé 2 : Sasha essaie de se défendre avec sa barre de fer.

***

Il me reste 4 points de baston avant de tourner de l'oeil.

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...



Dernière édition par Sasha Pachkov le Mer 2 Jan - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mer 2 Jan - 21:21

Le membre 'Sasha Pachkov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'FK Combat Rapproché' :


--------------------------------

#2 'FK Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Ven 4 Jan - 16:49

Nuit du 17 Février 2050

Kate était en train d’attirer deux des trois agresseurs d’un côté. L’un d’eux s’était tout de même dirigé vers les deux jeunes femmes, à son plus grand regret. Son cerveau carburait à fond les ballons. Elle devait trouver une solution et vite. Les deux victimes ne seraient pas en mesure de se protéger probablement. Après quelques secondes de réflexion, un plan se forma dans l’esprit de la brunette. Il fallait qu’elle passe à l’action et rapidement. Ramassant un gros caillou sur le chemin, elle le jeta contre un container sur la route des deux mercenaires afin de continuer à les emmener loin de la position des deux autres femmes. Courant à toute allure, Venom put passer sous leur nez sans se faire toucher par leur tir réflexe. Persuadés de la trouver dans cette direction après cette mascarade, ils continuèrent de la suivre, menaçant de la tuer, de l’égorger. Cela ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde qui se ferait un malin plaisir de revenir les coincer plus tard.

Pendant ce temps, l’étudiante avait fait demi-tour s’inquiétant pour les deux jeunes femmes qu’elle avait laissé derrière. L’une d’elle était inconsciente après tout. Il était impossible pour elle qu’elle se soit échappée. La brunette espérait par contre que la seconde victime ait pris ses jambes à son cou. Approchant de l’endroit où elle les avait laissé, la justicière ralentit la cadence, cherchant à diminuer le bruit qu’elle faisait et à récupérer son souffle après cette course folle. Sa diversion avait fonctionné pour le moment mais cela n’allait pas durer ad vitam eternam. Elle se rappelait des mots que la seconde lui avait dit. C’était bien gentil de sa part de vouloir l’aider mais savait-elle seulement se battre ? La réponse était non. Kate revint juste à temps pour la voir lâcher sa barre de fer et se faire plaquer violemment contre le container. La brune ravala un gros “merde” et contourna le container derrière lequel elle était. Il fallait une fois de plus qu’elle arrive à se rapprocher. Heureusement pour elle, ces hommes étaient loin d’être futés. Le mercenaire qui s’en était pris à Sasha était tellement obnubilé par la belle qu’il ne vit absolument pas Venom arriver.

Alors comment je vais pouvoir m’amuser avec toi. J’ai bien quelques idées en tête mais …

Un violent coup de pied vint écraser la tête de l’idiot contre le container, juste à côté de Sasha. Il tomba rapidement au sol, assommé pour un petit moment. De toute évidence, Kate était revenue au bon moment. Reportant son attention sur la jeune femme, elle la vit se tenir bizarrement le bras qui avait subi une clé de bras un peu plus tôt.

Si vous voulez m’aider, essayer de la déplacer vers la sortie pendant que je vais m’occuper des deux autres. Du moins si votre bras vous le permet.

S’éloignant de quelques pas, elle écouta les environs. Les deux autres idiots s’étaient arrêtés de bouger. De toute évidence, ils étaient en train de comprendre le subterfuge. Faisant demi-tour, Kate revint voir Sasha.

Est-ce que ça va le faire pour vous ?

La brune attendait une réponse rapide et efficace de sa part qu’elle puisse mettre un nouveau plan en place pour dégommer les deux autres abrutis.


**************

Lancer de dés:
 

**************

Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 01 Bonus de Marave à cramer. (-1 ce tour ci)

Dealer : Encore 2 blessures mineures avant de tourner de l'oeil (-1 ce tour).
Renfort 1 (avec le dealer) : Encore 3 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.
Renfort 2 (avec les filles) : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Ven 4 Jan - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Ven 4 Jan - 16:49

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Action' :


--------------------------------

#2 'H&V Combat Rapproché' :


--------------------------------

#3 'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Lun 14 Jan - 19:15

Y a des jours où tout roule, où on va récupérer sa petite dose et on rentre à la maison pour apprécier le calme d’un appartement aux murs tellement fins qu’on entend tout ce qui se dit chez les voisins. Et y a des jours où on se fait péter le bras et plaquer contre un container sans comprendre ce qui nous arrive. Autant dire que des jours comme ceux-là, j’en raffole pas bizarrement.
 
Le pire dans tout ça, c’est qu’au lieu de me tirer sans demander mon reste, je cherche à m’occuper de la fille que je connais ni d’Eve ni d’Adam et qui finira par se faire passer dessus si on la laisse comme ça. Ouais, dans le coin, qu’on soit conscient ou pas est un détail qui n’intéresse pas grand-monde. Donc, j’essaie de pas être la dernière des connasses. C’est pas la meilleure idée du siècle, on va pas se mentir. Surtout quand on voit la façon dont je me débrouille. Un jour, je prendrais des cours, j’apprendrais à me défendre ou un truc du genre. Si je survis à cette soirée quoi. C’est moi où ça devient un peu redondant cette pensée tiens ?

Enfin bref, j’ai mal donc. Mais heureusement, y a supergirl qui vient à la rescousse. Bon, en vrai, je connais pas son nom de super-héroïne et j’espère que c’est un truc un peu moins kitch. Je sais, c’est carrément pas le moment de penser à un truc pareil, mais j’y peux rien moi. Je bats des cils, la mine incrédule, alors qu’elle lui éclate la tête d’un coup de pied. « Ou putain, ça, c’est la classe. » J’aimerais bien savoir faire yahaaa et yahaaa moi aussi. J’en oublierais presque la douleur d’ailleurs, même si elle revient de plein fouet alors qu’elle recommence à me parler. « Ouais, je peux y arriver. Je crois. Ou en tout cas, je peux essayer. » Je grimace, inspirant longuement alors que je me penche vers la fille, essayant de chercher comment l’attraper pour la traîner un peu plus loin.

Et ça m’a pas l’air gagné, j’avoue. Pourtant, même avec un bras, j’y arrive quand même. Heureusement qu’elle pèse pas bien lourd. Je vais mettre du temps, je m’en rends bien compte, mais au moins, je fais de mon mieux. Et je la lâche pas, ce que je trouve parfaitement admirable compte tenu des circonstances. Je me rends compte que j’avais même pas vu supergirl se tirer. Et je sursaute quand elle revient, toute concentrée que je suis à ma tâche. « Euh quoi ? Ouais, je devrais y arriver. Va leur casser la gueule, que je fasse la groupie à la fin. » Chacune sa tâche, ça me paraît bien non ?

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...



Dernière édition par Sasha Pachkov le Lun 14 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Lun 14 Jan - 19:15

Le membre 'Sasha Pachkov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Action' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mar 15 Jan - 7:29

Nuit du 17 Février 2050

La jeune femme blessée ne semblait pas bien rassurée. Vu les circonstances, cela n’avait absolument rien d’étonnant. Son exclamation un peu plus tôt lorsque Kate avait assommé son agresseur avait autant eu envie de faire rire l’étudiante que de la rendre furieuse. Comme si c’était le moment de faire ce genre de remarque en même temps. Sa dernière remarque fut celle qui scotcha le plus la belle. Une groupie ? Sérieusement ? La brune leva les yeux au ciel face à tant de ridicule. Elle lui aurait bien répondu qu’elle n’était pas intéressée, qu’elle n’agissait pas ainsi pour avoir des fans, mais elle n’avait clairement pas le temps. Tournant les talons, elle s’éloigna rapidement. Elle devait localiser les deux énergumènes encore debout pour les neutraliser le plus vite possible. Le dealer était celui qui devait être neutralisé le plus vite possible. Elle était persuadée de l’avoir déjà vu au bar et préférait ne prendre aucun risque.

Pour une première sortie la nuit, Venom n’avait pas à se plaindre de la quantité de travail. Elle n’était pas franchement étonnée de cela en même temps. Europolis était pourri jusqu’à la moelle, elle en avait eu la preuve plus d’une fois, surtout durant la période où elle appartenait à Keaton. Aussi, le fait qu’elle trouve de quoi intervenir en si peu de temps ne l’avait pas surprise. Il faut dire ce qui est, la brune n’avait pas franchement tourné en rond avant d’entendre des bruits s’élever un peu plus hauts que les autres, indiquant un potentiel problème. Cependant, son aversion pour les armes à feu ne lui rendait pas service. Dans la rue, presque tout le monde avait une arme. Le réflexe de beaucoup de brigands était de dégainer leur flingue quand ça sentait le roussi et non de se mettre en garde.

Se rapprochant des deux derniers hommes à mettre hors d’état de nuire, Kate essaya de les écouter et de les observer un court instant. Qu’avaient-ils en tête pour la suite des évènements ? Avait-elle moyen de les épingler ? De toute évidence, le chef voulait avoir sa tête, ce qui n’avait rien d’étonnant étant donné qu’elle venait de ruiner leur soirée et même plus, mais ça il ne le savait pas encore. La jeune femme comptait bien profiter de cette soirée pour enclencher une première arrestation signée V comme Venom. Son acolyte commença à s’éloigner en direction des filles. C’était l’occasion rêvée pour s’en prendre au dealer et elle n’allait pas se priver. La brune passa rapidement à l’action espérant que le bruit fasse revenir le dernier homme. Cela lui éviterait de lui courir après. Arrivant dans le dos du meneur, il se rendit compte de sa présence trop tard. Son coup de poing l’envoya au tapis pour quelques secondes peut-être même une minute. L’acolyte était déjà de retour aussi la jeune femme esquiva son coup avant d’engager plus sérieusement le combat. Elle devait simplement veiller à ne s’éloigner d’aucun d’eux pour qu’ils n’aient pas l’idée de dégainer leurs flingues.

Elle comptait bien rejoindre les deux femmes une fois qu’elle les aurait mis KO et qu’elles les auraient attachés. Il fallait juste qu’elle trouve quelques preuves par ci par là pour les envoyer en taule rien que quelques années. Ca serait toujours ça de moins dans les rues de la capitale.

**************

Lancer de dés:
 

**************

Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 04 Bonus de Marave à cramer.

Dealer : Encore 1 blessures mineures avant de tourner de l'oeil. (-1 ce tour)
Renfort 1 (avec le dealer) : Encore 3 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.
Renfort 2 (avec les filles) : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Mar 15 Jan - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mar 15 Jan - 7:29

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'H&V Combat Rapproché' :


--------------------------------

#2 'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Ven 15 Fév - 20:53

Des fois, je me demande pourquoi je me tire pas de cette ville de merde. C’est vrai quoi, j’ai du fric maintenant. Mais pour aller où ? J’ai jamais été du genre voyageuse, je connais que dalle moi, à part les murs des gratte-ciels qui nous entourent. Pourtant, ça me ferait probablement du bien. Ou ce serait pire, j’en sais rien en fait. C’est peut-être aussi pour ça que je déménage pas, parce que c’est le seul endroit qui s’apparente à un chez-moi. Ouais, c’est un peu pathétique, je m’en rends bien compte. C’est encore pire d’y penser maintenant, au milieu de la nuit, alors qu’on est en train de se faire emmerder par des inconnus… parce que j’étais en train de m’acheter ma came. Ca craint. A mort. Et j’ai comme l’impression de me répéter un peu en fait. Ou de tourner en rond.

Au moins, j’arrive à traîner petit à petit la fille dans les vapes loin d’ici. Je devrais probablement continuer jusqu’à la poser dans un coin où elle pourra finir sa nuit tranquillement. Genre une poubelle. C’est bien ça non ? Y en a qui vont dire que ça se fait pas mais bon, y a un container pas loin et elle a l’air d’être juste dans les vapes. Elle est pas en train de se vider de son sang. Pas besoin de l’emmener aux urgences. Je suppose. Sinon, au pire, quand wonderwoman en aura fini, j’appellerais les flics en mode anonyme. Ou je la ressortirais de là.

Du coup, je continue de la tirer jusqu’au container le plus proche avec une grimace à cause de l’effort. Je soulève le couvercle et mon regard passe de la jeune femme à la poubelle. Et autant dire que je me sens pas vraiment de la soulever en fait. « Et merde, tu pèses une tonne en fait. On dirait pas comme ça. » Un poids mort. Je comprends totalement l’expression maintenant. Je sais pas trop quoi faire et je me frotte le nez, pensive, alors que j’entends le bruit de gens qui se battent derrière moi. Je suppose que je devrais aller voir mais, vu ma façon de gérer ce genre de crises, autant dire que je risque plus de l’handicaper qu’autre chose. Je suppose. Et je suis pas une héroïne, loin de là.

Ca m’épate d’ailleurs, cette capacité qu’ont certaines personnes à utiliser leurs pouvoirs, leurs compétences, pour essayer de sauver les gens. Encore plus à Europolis qu’ailleurs. Parce que c’est une cause perdue d’avance, on va pas se mentir, vu à quel point la ville est gangrenée. Oh je dis pas que j’y suis pour rien perso, loin de là. Mais bon, je me contente de survivre perso, en essayant de faire le moins de dégâts possibles.

Parlant de dégâts, je finis par abandonner la comateuse pour me rapprocher du bordel, sans bien arriver à me décider sur le fait que c’est probablement la pire idée du monde. J’attrape de nouveau un tuyau en métal qui traîne par là, me raccrochant à ça comme à une bouée, même si mon incapacité à m’en servir a déjà été démontrée. Et j’attends. Qu’elle sorte du méandre des containers, que ce soit un des autres types, ou je sais pas quoi encore. Difficile de faire mieux non ?

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Sam 16 Fév - 19:49

Nuit du 17 Février 2050

Kate se retrouvait en deux contre un. Sa mère lui avait appris à gérer une telle situation. Même si elle avait tout de suite moins l’avantage, cela n’était pas insurmontable, surtout vu l’état du dealer. La brune l’avait déjà bien amoché et elle était persuadée qu’elle ferait mouche la prochaine fois qu’elle le toucherait. Il était en train de se relever difficilement tandis que la jeune femme était au prise avec son acolyte qui était revenu en courant lorsqu’il avait entendu les premiers bruits du combat. Ce dernier était déchaîné, il ne laissait pas franchement de répit à la justicière qui essayait de garder son camarade à l’oeil également. Fallon l’avait formé pour avoir non pas un ni deux mais bien trois coups d’avance en temps normal. Aussi, lorsqu’elle vit du coin de l’oeil un mouvement de la part du dealer qui était en train de se relever qui ne lui plaisait pas, Venom passa à l’offensive. Attrapant le bras de son adversaire direct, elle utilisa sa force pour l’attirer à elle et ainsi inverser leur place, se rapprochant par la même occasion de son second adversaire.

Son pied s’envola et vint percuter la tête de l’homme qui était en train de sortir un revolver. Projeté au sol violemment, il échappa son arme et alla rejoindre les bras de Morphée. Kate enchaîna avec une esquive en se baissant avant d’enchaîner les attaques et les esquives. Ce dernier adversaire semblait d’un niveau un peu plus haut que les deux autres. Il n’était pas pour autant imbattable. L’africaine l’avait habitué à bien pire. Ils étaient trois au départ et il ne restait plus que lui. Seulement voilà, la brune se laissa bêtement déconcentrer par un bruit de ferraille raclé sur le sol. C’était la seconde d’inattention qui lui coûta un bon coup de poing dans les côtes, lui coupant la respiration pendant une seconde. Heureusement, Venom put reprendre rapidement ses esprits et éviter le second coup qui allait lui arriver droit dans la mâchoire. Elle espérait pouvoir en finir rapidement avec ce dernier mercenaire. Après tout, réunir les trois corps, les attacher, mettre quelques preuves juste à côté et prévenir les flics n’allaient pas lui prendre trente secondes et elle devait surveiller que les deux jeunes femmes allaient bien et avaient pu s’éloigner sereinement. L’homme qui lui faisait face mis un peu de distance entre eux et prit la parole.

T’es vraiment qu’une traînée dans ton costume moulant. Tu nous veux quoi ?

T’imagines pas à quel point du con.

Et sans répondre à sa question, la justicière engagea à nouveau le combat avant qu’il ait eu le temps de sortir son arme. Elle détestait ses putains d’armes à feu qui la mettait bien plus en danger. La brune était évidemment elle aussi équipée mais avec une arme à tranquillisant. Tant qu’elle le pouvait, la jeune femme préférait épargner ses cibles pour les envoyer derrière les barreaux. Elle jugeait que cela donnait un meilleur exemple et une meilleure leçon aux vilains qui restaient en liberté. Enchaînant les esquives, encaissant parfois de faibles coups pour tenter d’accéder à une ouverture, Kate espérait mettre rapidement un terme à ce combat. Peut-être même qu’en se dépêchant un peu, elle pourrait poursuivre sa ronde. Elle espérait en tout cas que les deux femmes avaient pu s'éloigner des lieux pour se mettre à l'abri. Dans le cas contraire, il faudrait qu'elle termine rapidement pour pouvoir leur venir en aide, encore une fois. En espérant que la brune puisse arriver dans les temps. Certains mercenaires avaient la gâchette facile ...

**************

Lancer de dés a écrit:
Dé d'attaque 1 : Venom attaque le dealer.
Dé d'attaque 2 : Riposte du renfort 1.
Dé d'attaque 3 : Riposte du dealer si encore en vie.

**************

Il me reste 07 Points de Baston avant de tourner de l’œil. (-1 ce tour)
J’ai encore 04 Bonus de Marave à cramer.

Dealer : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil. (-1 ce tour)
Renfort 1 (avec le dealer) : Encore 3 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.
Renfort 2 (avec les filles) : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Mar 12 Mar - 17:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Sam 16 Fév - 19:49

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'H&V Combat Rapproché' :


--------------------------------

#2 'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Sasha Pachkov
Neutral
Messages : 572
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Dim 10 Mar - 18:54

Mon coeur a enfin arrêté de battre la chamade. Je sais pas si c’est parce que je suis inconsciemment résignée à mourir dans d’atroces souffrances quand l’héroïne de la soirée aura fini par se faire maraver la gueule ou si c’est parce que je suis rassurée. En vrai, je suis pas sure d’être prête à analyser ce sentiment alors que je suis au milieu d’une des rues les plus sordides d’Europolis, qu’il y a une vague odeur de pisse, de poubelle et de je ne sais quoi qui flotte dans l’air. On verra plus tard pour les réflexions métaphysiques.

J’ai un hochement de tête toute seule, épatée de connaître ce mot sans être bien sûre de savoir ce qu’il veut dire en vrai, mais c’est un détail. Et je m’éloigne de la poubelle, après m’être débarrassée de l’autre nana, même si j’ai rien contre elle, je vais pas non plus jouer à la nounou jusqu’à ce qu’elle se réveille toute seule. Surtout que ça peut mettre cinq minutes comme deux heures.

Et donc, je me rapproche, penchant la tête vers les containers. Ouais, je sais, ça va pas m’aider à mieux voir, on est bien d’accord. Mais bon, on va pas s’arrêter à ce genre de détails, surtout à cette heure de la journée. J’attends quelques instants, avant d’attraper une nouvelle barre de fer qui traîne au sol. Je sais, le premier essai a pas été super probant, j’en suis bien consciente. Mais je peux pas rester les bras croisés en attendant de voir ce qui se passe non ? Je pourrais me tirer, oui, j’arrête pas de me le répéter. Mais même ça, j’ai des scrupules. C’est un peu ma faute si elle est en train de se friter avec ces types. Bon, c’est sa faute à elle si elle se prend pour une héroïne et qu’elle veut sauver la veuve et l’orphelin, qu’on soit bien d’accord.

Je fronce les sourcils quand je vois plusieurs types se diriger vers les containers. Et je siffle dans leur direction pour attirer leur attention. « Qu’est ce vous foutez là ? » Essayer de prendre l’air assuré de la fille qui sait exactement ce qu’elle fait, c’est le principal. Les trois types me regardent, la mine perplexe et l’un d’eux finit par lâcher. « Qu’est ce que ça peut te foutre gamine ? On cherche le patron. Il aurait dû revenir y a un moment. » Mon cerveau se met à turbiner à toute vitesse et je pige que ça risque d’être la merde si je trouve pas une idée. Alors j’ai un sourire en coin et je hausse une épaule. « Il est occupé… avec ma collège. Si tu vois ce que je veux dire. » Un clin d’oeil aguicheur alors qu’il a un ricanement et met un coup de coude à un des types. « Putain, même pas il partage ce fils de pute. » J’ai un frisson qui me parcourt l’échine mais je garde le sourire. « Vous savez comment il est hein… mais si vous êtes sages, on pourra vous rejoindre plus tard. M’est avis qu’il sera pas ravi de voir vos gueules quand il va sortir de là. » Je désigne le coin sombre au niveau des containers et les mecs hésitent juste un moment avant de hocher la tête. L’un d’eux se rapproche de moi, bien trop près à mon goût. Pour se pencher et me souffler au creux de l’oreille. « Je passe le premier alors. Mais dépêchez-vous, sinon on revient et on se sert ici direct. Je suis pas très patient comme garçon. » Je déglutis, flippant à mort mais j’effleure sa mâchoire du bout des doigts. « C’est noté chéri. »

Ils s’éloignent alors et je soupire de soulagement, les jambes tremblantes. Putain, si elle se dépêche pas, je me tire pour de bon sans demander mon reste. Et je me dandine d’une jambe sur l’autre, guettant un mouvement, un bruit ou je sais pas quoi par là-bas.

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Ward
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 5195
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Etudiante/Justicière

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 8
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mar 12 Mar - 17:09

Nuit du 17 Février 2050

Venom ne faisait face plus qu’à un homme. Ce dernier était légèrement remonté vis à vis du fait qu’elle avait mis KO ses deux copains. En même temps, elle les avait bien roulé depuis le début de leur confrontation. Elle comptait bien en faire de même avec le dernier restant, avant que de quelconques renforts supplémentaires puissent ramener leur fraise. La brune n’était pas encore parée pour s’occuper de groupes trop conséquents. Elle ne sortait que depuis peu, et sans réelles préparations ou enquêtes faites au préalable, arrêtant qui le méritait et qui se trouvait sur sa route. La jeune femme allait devoir réfléchir plus sérieusement au comment organiser ses virées nocturnes et qui cibler. Parce que son but n’était pas d’arrêter de petits dealers. Evidemment, elle n’allait pas non plus passer à côté sans rien dire ni faire. Mais la finalité de son projet, c’était le démantèlement de grosses organisations comme ce qu’avait été l’organisation de Keaton.

Elle avait déjà été déconcentrée par un bruit de ferraille qui raclait le sol, Venom devait rester vigilante et concentrée. Il était important d’être à l’écoute de son environnement. Si des renforts arrivaient, elle devait être capable d’y faire face, de réagir voir de décider de déguerpir dans les temps. Avec le temps qu’elle avait gagné à présent, les deux jeunes femmes devaient être loin. Le coup qu’avait été pris par la métisse n’avait pas été si violent, elle devait très certainement avoir repris ses esprits à présent. Aussi, le repli était une possibilité si jamais la situation tournait trop au vinaigre. Seulement, ce qu’elle entendit était des voix, dont une féminine. Etait-ce l’une des femmes qu’elle avait secouru ? Auraient-elles été assez stupides pour rester dans le coin ? Entendant également des hommes lui répondrent, sans être capable de comprendre ce qui se disaient, la brune vit venir son adversaire, cherchant à gagner du temps sûrement pour attirer l’attention. Seulement elle ne lui laisserait pas l’occasion d’ouvrir la bouche plus que pour gémir de douleurs. Esquivant sans mal son attaque, Kate attrapa son poing au passage et enchaîna. D’abord un coup de genou dans les parties puis un coup de poing dans la mâchoire, et son adversaire alla rejoindre le pays des songes à son tour. Elle se hâta de de tirer les deux corps plus loin, à l’abri des regards indiscrets, les poussant dans un conteneur à mi-chemin entre l’endroit où elle les avait mis au tapis et le lieu où elle avait mis KO le troisième individu. La jeune femme referma la porte du conteneur derrière elle et bloqua la porte comme elle put avant de revenir vers le lieu où des voix s’élevaient.

Venom se mit en marche et approcha tranquillement jusqu’à apercevoir la petite brune munie d’une barre en ferraille. Levant les yeux au ciel, elle s’approcha d’elle en surveillant qu’il n’y ait personne d’autres. Après tout, rien ne lui garantissait qu’elle n’était pas avec eux et qu’elle avait simplement joué les victimes pour la viser par la suite.

Que faites-vous encore ici ? Où elle l’autre femme ?

La petite brune lui répondit et elles allèrent en direction des poubelles où elle avait laissé le corps inanimé de la métisse. Arrivées sur les lieux, il n’y avait plus personne. Se retournant pour faire face à celle qui était restée, elle prit de nouveau la parole :

Vous devriez rentrer chez vous et évitez de revenir dans ce genre d’endroit.

Kate n’avait aucune idée de qui elle était ni du pourquoi elle traînait par ici ce soir. Pour autant, elle devait bien avoir une petite idée de dans quoi elle mettait son nez. Venir traîner par ici sans savoir se défendre le soir était quasi-suicidaire. La justicière espérait pouvoir revenir vers le groupe de dealers rapidement pour les attacher mettre quelques sachets en évidence et prévenir les flics pour qu’ils viennent chercher tout ce beau monde avec son téléphone prépayé. Cette première sortie était assez réussie mais clairement, elle se rendait compte que le maquillage était une mauvaise idée. Elle allait devoir investir dans un masque qui ne la gênerait pas par la suite et un modulateur vocal. La jeune femme avait veillé à rester dans l’ombre pour qu’on ne voit pas son visage mais elle pourrait être reconnaître grâce à sa voix.


**************

Lancer de dés a écrit:
Dé d'attaque 1 : Attaque du renfort.
Dé d'attaque 2 : Venom riposte en s'en prenant au dernier homme debout.

**************

Il me reste 07 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 04 Bonus de Marave à cramer.

Dealer : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.
Renfort 1 (avec le dealer) : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil. (-3 ce tourgrâce au bonus)
Renfort 2 (avec les filles) : Encore 0 blessures mineures avant de tourner de l'oeil.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Mar 12 Mar - 17:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master of Chaos
Admin
Messages : 2001
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   Mar 12 Mar - 17:09

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'H&V Combat Rapproché' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Do you need some help ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you need some help ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: