Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Mission intrigue n°2 - The War is not Over
avatar
Admin
Messages : 1410
MessageSujet: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 16 Sep - 12:46

War is Not Over
War is Not Over
Mission Intrigue 2a




Contexte Conserverie Profisher – Zeeland Islands, le 20 février 2050 vers 21h

Sisters of Battle
Elles ont ressenti l’appel. Les Valkyries n’avaient plus senti ça depuis des années. Depuis le Crépuscule des Dieux. Le divin. Leurs dieux ? Elles ne savent pas. Mais elles doivent y aller. On les appelle. Elles doivent y aller. Les Amazones aussi, le sentent. Pour elles, c’est une relique. Les sœurs de bataille convergent aussi vite que possible, poussées par l’impérieux instinct, vers cette zone éloignée du centre-ville, en plein sur le front de mer. Elles le sentent… Elles auront besoin de leurs armes.

Freakshow
Ils entendent des voix leur murmurer des choses. Ces caquètements incessants, d’abord bruissements la veille et aujourd’hui véritables murmures dans une langue ésotérique qu’ils ne connaissent pas, ils convergent à mesure que ces voix se renforcent, leur soufflent de se rendre là bas !

Sons of the Trident
La mer… Ce n’est pas normal. Vous avez vu l’horizon ? Il n’y a plus d’horizon ! Les digues gigantesques de la capitale sont dominées d’un nuage d’écumes à chaque lame de fond qui s’écrase contre elles. La mer est démontée. Comme si Poséidon était en colère, mais que se passe-t-il ? C’est le même temps qu’il y avait lors du siège d’Atlantis, lorsque les fonds marins étaient secoués par les combats.

Pour tous
Vous pouvez être passants ou témoins, pour une raison X ou Y, de la mer démontée dont les gigantesques lames de fond viennent s’écraser sur la digue, au loin. La tempête fait rage en mer, mais les protections d’Europolis semblent la tenir à l’abri. Pour l’instant. Qu’est-ce qu’il se passe ? Le Tonnerre gronde.


Déroulement
- Master of Chaos actualisera chaque semaine le contexte de la mission avec les événements prévus et ceux qui découleront de vos actions. Votre participation est donc très importante!
- Vous pouvez poster plusieurs fois mais limitez vous autant que possible à une page word par rp et vous devez attendre au moins 2 autres posts de joueurs différents avant de re-poster.
- Les règles normales de combat s'appliquent.
- Pour votre premier post, vous pouvez vous servir comme intro des éléments de contexte plus haut

Inscrits
- Kate Ward
- Angela Ioannis
- Fallon Ward
- Sasha Pachkov
- Sterling Hood
- Aélia Berkelay
- Amarice Krigen
- Lily Bradbury
- Henry Watford
- Franziska Muller


_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
Violent delights
Messages : 150
Célébrité : Henry Cavill
Alias : Reaper
Métier officiel/officieux : Négociant d'Art/Tueur

Dossier Central
Equipe: Sinistrer Sire
Points de Baston: 7
Points de Marave: 0
Violent delights
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 16 Sep - 19:49



The War is not Over
ft. the others


C’est ce que les marins appelaient un “gros temps”, personnellement, je trouvais que ça ressemblait plus à la fin des temps. Il y avait quelque chose de divin dans le fracas des vagues se brisant sur les digues, une force qui ne semblait pas pouvoir être arrêtée malgré l’ingéniosité humaine. Ce spectacle était fascinant et depuis mon poste d’observation, j’avais une vue imprenable. Le hangar N°8 était l’endroit où je recevais mes articles, il y avait dedans des choses obtenues tout à fait légalement et d’autres… Pas vraiment, il n’était pas situé dans la partie des docks, c’était une ancienne conserverie avec une façade ancienne, patinée par le temps et les embruns. Mon business était florissant et pour l’instant, mon entrepôt regorgeait de choses précieuses et je devais avouer que cette mer démontée ne m’inspirait pas confiance, me retrouver avec de la flotte dans mon hangar ne me faisait pas vraiment plaisir mais heureusement, les digues tenaient. En plus de ça, le sous-sol de mon hangar abritait ma collection d’armes et d’équipements pour mes opérations officieuses, j’aurais bien l’air malin si les services de la ville venaient pour m’aider à pomper l’eau et au final découvrir un arsenal.
M’appuyant contre la rambarde et totalement trempé, j’observai les gens en dessous qui étaient comme moi, spectateurs de la nature capricieuse. Sortant mon téléphone, j’envoyais un SMS à Orane avant de vite le ranger. Ma visite ici n’avait été que pour constater l’étendue de la tempête et de vérifier si les systèmes de sécurité étaient bien enclenchés de même que la pompe au cas où.

Une vague plus haute que les autres vint frapper la digue et s’écrasa sur la jetée où de nombreuses personnes se trouvaient. Ce fut comme le signal pour eux, un petit groupe se dispersa dans toutes les directions et une personne fut fauchée par une gerbe d’eau avant de se relever en riant devant ses camarades… Idiots. Le tonnerre gronda et les éclairs qui zébraient l’horizon ne donnaient pas vraiment confiance sur la suite des évènements. Maintenant que j’avais terminé ce que j’avais à faire ici, je ne voyais pas de raison de rester. Courant pour atteindre la porte qui donnait sur l’escalier, je stoppe net lorsque la foudre vint frapper l’antenne relais sur le bâtiment d’à côté. Putain de merde, il était vraiment temps que je sois au sec.
En descendant les escaliers, j'atterrissais dans le dépôt principal fait de rangées ordonnées de caisses et autres tableaux bien conservés et rehaussé pour l’occasion afin de prévenir la montée des eaux. Arrivant dans un coin du hangar, j’ouvris une trappe pour descendre dans mon antre, j’avais besoin de checker une dernière fois mes dispositifs.
L’endroit n’était pas impeccable, ce n’était qu’un sous-sol que j’avais rapidement aménagé, il y avait un râtelier d’armes, ma combinaison dans un coin et un ordinateur avec plusieurs écrans. Quelques rapides coups de claviers et mon système afficha un pop-up vert m’indiquant que la sécurité était désormais activée.

En remontant, je fis un tour vers une pièce qui servait de local pour la réception officielle des colis venus du monde entier et pour finir, j’enfilais mon pardessus et remontant mon col, éteignit les lumières pour aller braver les éléments, cette fois-ci sur le plancher des vaches ce qui faillit mal se passer car la porte s’arracha presque de mes mains, me faisant jurer comme le pire des mousses. Mon pardessus claqua au vent et je m’empressais de le refermer afin de cacher le holster et mon arme, bien qu'illégal, ma profession m'oblige à garder ça, juste au cas où

Mon regard se porta sur la grève qui subissait toujours les assauts salés, le vent mugissait de plus en plus, un curieux bourdonnement semblait s’en échapper. C’était étrange, il me semblait qu’il y avait quelque chose de pas normal dans cette tempête, mon instinct me disait qu’il fallait vite partir d’ici ce qui n’était pas dénué de sens, j’étais trempé malgré plusieurs couches de vêtements.
Le tonnerre gronda encore, roulant sur la voûte nuageuse. Malgré moi, je regardais l’instrument de Zeus se développer et menacer les cieux alors que Poséidon lui-même semblait vouloir rivaliser avec cette superbe démonstration de la nature. Des cris vinrent à mes oreilles, des gens tout aussi déchaînés que la nature, l’instinct animal qui revenait vous prendre aux tripes. Bon ! Pas le temps, je rêvais d’un bon bain chaud, me retournant je commençais à taper le code de fermeture, une petite voix dans ma tête me disant que je devais vraiment partir avant qu’une emmerde n’arrive et me plombe ma fin de journée.

Je ne pouvais même pas allumer une clope bordel !


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

Underneath my skin there is a violence.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1327
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 3
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 16 Sep - 22:02

Mission intrigue n°2 - The War is not Over

Je ne me rappelais pas d’avoir déjà été aussi fatiguée de toute ma vie… et je prenais pourtant en compte les entraînements que mon aînée m’imposait à l’époque où le Grand Temple existait encore. Enlevant la buée sur le miroir de la salle de bains je vis une larme couler sur ma joue. Mais que m’arrivait-il ? Pleurer en repensant à mon ancienne vie… C’était nouveau ça ! Presque agacée j’essuyais la marque de tristesse de ma peau et me démêlait les cheveux en tentant de penser à autre chose. Lorsque ce fut chose faite je les laissais sécher librement et j’enfilais un haut ainsi qu’un pantalon trop grand dans lesquels je me sentais bien. Je cochais une croix de plus sur mon calendrier et m’installais confortablement dans mon canapé pour observer la pluie tomber. Le temps était de plus en plus mauvais mais cela ne me dérangeait pas le moins du monde.


Je ne sais pas après combien de temps mais je sursautais, faisant tomber le plaid qui couvrait mes jambes… J’avais dû m’assoupir et quelque chose venait de me tirer des bras de Morphée. Le tonnerre ? Le ciel à présent noir était zébré d’éclairs. Je passais ma main dans mes cheveux pour constater que j’avais du dormir un bon moment puisque ces derniers étaient complètements secs. Jetant un coup d’œil par la fenêtre je haussais les épaules et j’allais récupérer de quoi grignoter un petit quelque chose dans mon frigo. Une assiette de riz et quelques fruits de saisons en main je retournais vers le canapé avant de me figer, le souffle coupé et le regard dans le vide… Cette sensation qui venait de traverser mon corps et mon âme de part en part je ne l’avais pas oublié ! Pourtant je n’avais plus senti ça depuis des années… Depuis la destruction du Grand Temple à vrai dire ! Cet ‘appel’ était-il celui de mes Dieux ? Je l’ignorais mais je saisissais mon téléphone et appelais Kára. Pas de réponse ! Tant pis… J’irais seule s’il le fallait.
La première chose que je fis fut de me rendre dans ma cache pour y revêtir mon armure et récupérer ma lame, le tout savamment dissimulé sous un long manteau noir. Sortir ainsi était dangereux mais je sentais au fond de moi que c’était ce que je devais faire. Désireuse de suivre mon instinct au plus vite j’envoyais tout de même un sms à ma sœur, à Fran, à Shawn et après hésitation, à Jean. Lorsque ce fut fait je prenais la direction d’une zone éloignée du centre-ville, côté mer. Je ne connaissais pas les lieux mais je savais où j’allais… j’étais guidée par une attraction très puissante.

Une fois sur place, j’observais les alentours. La mer était déchaînée à point que l’on aurait pu croire que le Dieu de la Mer et celui de la Foudre faisaient un concours de force. Étrange ! Je réajustais ma capuche sur mon visage et prenais soin de bien fermée mon manteau puis je longeais un hangar autour duquel se trouvait quelques arbres. Aux aguets je décidais de marcher à couvert lorsqu’un bruit se fit entendre plus près que les éclats de voix et le tonnerre.



code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neutral
Messages : 422
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 17 Sep - 8:51

En temps normal, j’essaie d’occulter tout ce bordel qu’il y a dans ma tête. De faire avec ou, encore mieux, de tout calmer avec une bonne dose de médocs histoire d’être bien shootée en plus du reste. Sauf que cette fois, c’est différent. Rien à voir avec les crises de migraine habituelles. Cette fois, j’ai des putains de voix qui parlent dans ma tête.

Pour un peu, je penserais que j’ai pété un câble. Mais je me suis rendue compte que c’était probablement déjà fait depuis longtemps déjà et que, si ça doit arriver, j’ose espérer que ce sera dans une langue que je connais. Alors comment je me suis retrouvée à prendre la route comme ça ? J’en sais foutrement rien. Enfin, si je croise un flic, j’éviterais quand même de lui dire que ce sont les voix dans ma tête qui me poussent à faire ça, ça risquerait de faire désordre. Mais ce truc m’a tellement filé des frissons dans le dos que je pouvais pas continuer de faire comme si de rien était. Surtout que ça commence à prendre le pas sur tout le reste, à devenir encore plus fort que les gens qui me parlent.

Donc, forcément, le seul moyen d’y aller c’est de se rapprocher de la mer, là où « on » me pousse à aller. Et autant dire que je suis pas déçue, même en étant encore assez loin. J’entends le fracas des vagues d’où je suis, j’imagine à quoi ça doit ressembler en mer, alors que ces milliers de litres d’eau s’écrasent contre la digue. Je déteste la mer. Je me dis qu’on peut se retrouver noyés en genre un battement de cils, sans comprendre ce qui nous arrive. Alors autant dire que je suis pas hyper rassurée donc. Je me passe une main dans les cheveux, grimaçant à les sentir trempés, avant de rabattre ma capuche sur ma tête et d’enfoncer mes poings dans mes poches. Ouais, ça sent le plan pourri. Et pourtant, je continue d’avancer en rasant les murs, en essayant de me faire aussi discrète que possible. Je dois comprendre. Avant que les voix ne finissent par me donner envie de m’arracher la tête. Je sursaute quand j’entends le tonnerre, écarquillant les yeux en voyant que la foudre ne tombe vraiment pas loin. Ca, ça pue. Encore plus que le reste. Enfin, peut-être pas plus que le fait qu’il y a trop de monde dans le coin, avec ce temps de merde, pour que ce soit juste une coïncidence. Mais oui, il parait que je suis parano donc ça aide pas, je veux bien le reconnaitre. Je vais quand même éviter de trop me rapprocher hein, on sait jamais.

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 17 Sep - 12:33

The war is not Over
Il sait parfaitement que l'océan éteindra son coeur grison.
Mais pour lui chaque jour passé sur terre est synonyme de prison.



Qu'est ce que je faisais là ? Une très bonne question. J'avais ressentis l'appel de l'océan... Comme si la grande flèche centrale d'Atlantide avait fait résonner son cor une nouvelle fois. L'écho d'un son autrefois annonceur de danger vibrait en moi comme si il n'avait jamais été détruit par la puissance de l'atome. Je ne savais pas quoi penser de cette sensation... Était-ce donc cela que la médecine qualifiait de « membre fantôme » ? Le problème est que ce n'était pas une jambe amputée que je sentais à nouveau, mais le cri d'alerte d'une cité dévastée. Quelqu'un avait-il réussit à sauver l'instrument des décombres et s'amuser à en jouer ? Quelqu'un avait-il besoin de l'aide des atlantes ayant survécu au massacre ? Je devais en avoir le cœur net. J'avais arrêté tout ce que j'étais en train de faire, et sans même enfiler une veste de pluie, je sortais en veste en direction de l'appel.

Il n'avait pas fallu longtemps pour être trempé, mais c'est de cette façon que j'étais le mieux, mouillé. Me rapprochant petit à petit des digues de la ville, je pouvais apercevoir à travers les vagues monstrueuses et le brouillard le vide absolu. Il n'y avait rien à part une mer affreusement déchaînée. Il n'y avait que quelques curieux qui se firent gifler par les vagues, un simple avertissement de la mer, elle les prévenait gentiment qu'il ne fallait pas rester là. Les plus malins partirent, d'autres téméraires ou stupides, voulurent tenir tête à la plus puissante arme de mère nature...

Je montais sur une digue, cherchant à voir plus loin, plus clairement ce qu'il se passait au fin fond de l'eau, mais rien ne justifiait que j'attarde mon regard. Une vague se fendit à mes pieds et claqua mon torse, m'obligeant à lui sourire. Avait-elle reconnu un de ses habitants ? Une tape amicale, un bienvenu à la maison. J'avais le sentiment que je devais plonger pour récupérer ma lance. La mer, d'habitude si accueillante au loin, ne m'apportant qu'une impression de danger... Alors quoi ? Il était peut être temps de prendre sa revanche ? Les titans du Tartare avaient ils eut l'audace de venir jusqu'ici ? Et bien qu'ils approchent... Il y a encore un Atlante qui respire.

Fermant les yeux, j'inspirais profondément. Observant ma droite, ma gauche et dans mon dos, j'attendis qu'une puissance vague fouette les remparts humain pour disparaître dans son manteau.

Guidés par le son des astres, aux sirènes obéiront.
Veulent affronter Léviathan puis défier Poséidon.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 240
Célébrité : Rachel Skarsten
Alias : Niska
Métier officiel/officieux : Flic / Guerrière protectrice

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 0
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 17 Sep - 19:49




L'instinct. Depuis qu'elle est ici, elle a remarqué que les humains ne l'utilisaient pas assez. Ils réfléchissent trop, toujours et souvent pour les mauvaises choses. Elle n'ira pas jusqu'à dire qu'elle est une bonne flic grâce à son instinct, mais il faut avouer qu'elle a aidé ses collègues sur de nombreuses affaires en le suivant. Un ressentit qu'on a aucune raison de suivre, mais quand on s'y attarde, on trouve d'autres preuves intéressantes. Niska a réussi à faire en sorte qu'Amarice puisse aussi se servir de ça.
Mais aujourd'hui on est bien loin de ça, ce n'est pas la petite voix qui nous guide sans réfléchir qu'elle entend, c'est un appel bien plus fort! La blonde sent qu'il se passe quelque chose, quelque chose qu'elle n'a pas ressenti depuis un bon moment.

Il ne lui faut pas des heures pour comprendre, ni pour se décider à agir. Elle laisse tomber tout ce qu'elle devait faire aujourd'hui et elle va chercher ses armes.
Comme souvent, elle prend quelques lames sous une de ces vestes en cuir, mais elle s'empare aussi d'un sac de sport. Elle n'a même pas besoin de l'ouvrir pour vérifier son contenue, elle sait qu'il y a quelques "équipements" de son ancienne vie. Les clefs de son pick up et elle suit ce que lui dicte son esprit.

Chaque fois que le tonnerre gronde, elle a comme une espèce de frisson qui lui traverse le corps. C'est la rage du combat qu'elle ressent là? On dirait presque.
Elle gare son véhicule avant d'arrivée à destination. Elle ouvre enfin son sac pour y récupérer une épée. Elle est dans son fourreau, pendu à une ceinture qu'elle s'attache autour de la taille. Se balader avec une épée ce n'est pas discret? À l'heure actuelle, elle s'en fout. Elle est flic… elle sera se justifier si besoin. Enfin elle espère…

C'est tout de même méfiante qu'elle finit sa route à pied. Impossible que quelqu'un est pu déclencher un tel sentiment pour les attirer dans un piège. Les? Et oui, ses sœurs. S'il y en a dans les environs elles ressentiront probablement la même chose et viendront ici. Une manière comme une autre de les retrouver.
Il y a du monde ici, vaut mieux éviter de trop se faire voir. Mais c'est étrange qu'il y ait tant de monde, le fait que ce soit l'appel d'un dieu semble soudain une solution parmi d'autres.
Au lieu d'avancer à découvert, elle reste proche des quelques bâtisses et des arbres qui longe le bord de mer. En faisant ça, elle se dirige sans trop réfléchir vers une personne en particulier, Liv. Même pas besoin de voir vraiment son visage pour savoir que c'est l'une des siennes.

- J'espérais ne pas être la seule ici.

Traduction, "Hey! J'suis contente de te voir!" Mais la blonde n'a jamais été connue comme étant la plus expressive. Et puis ce n'est pas vraiment le moment de raconter sa vie et tout ça. Contrairement aux gens lambda qui ne voient que de la froideur dans son regard, les valkyries savent lire un peu entre les lignes avec cette barbie pétasse.


_________________

    "I am the eye of the storm. Inside, I am silent and strong. Just waiting for the right moment to strike. Coiled like a cobra, Never see me coming."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 17 Sep - 22:40


Mission intrigue n° 2  

The War is not Over


Le temps semblait s'être arrêté au laboratoire. Les minutes étaient devenues des heures pour mon plus grand désespoir, longues et interminables. Tous mes dossiers étaient soigneusement classés et mon esprit était bien trop dispersé pour devenir productif sur une quelconque recherche. La façade vitrée du bâtiment aux nombreux étages était recouverte de fines gouttes de pluie et mon bureau, d'ordinaire si lumineux, était plus sombre que jamais. Je tournais la tête pour plonger mon regard sur l'extérieur. Le ciel était noir et menaçant. L'orage qui s’apprêtait à nous tomber sur la tête n'avait rien de rassurant d'autant plus qu'un rendez-vous important m'attendait à quelques kilomètres de là... le business...

L'horloge murale affichait enfin 16h30. La délivrance. Je retirais en vitesse ma longue blouse blanche et fonçait à toute vitesse dans ma berline noire garée au sous sol. La météo était en colère et je ne devais pas perdre une seconde. J'avais rendez-vous au Fishing port pour récupérer un « colis » spécial. A mon arrivée sur les lieux la mer était déchaînée comme jamais elle ne l'avait été ces dernières années. Par sécurité, je préférais garder des distances et ne pas quitter mon véhicule. Mon téléphone se mit à vibrer sur le bord de ma cuisse pour m'avertir d'un nouveau message : « Pas pour ce soir. Il y a trop de monde dans les parages. » Chit.

Une jeune femme blonde se gara non loin de moi avant de sortir de sa voiture, équipée comme pour se rendre à une séance de sport... improbable. De nombreuses personnes se dirigeaient à leur tour au plus prêt de ce décors des ténèbres. Les gens étaient-ils tous fous !? Comme vous le savez, le monde attire le monde... et le monde attire surtout...Berkelay. Impossible de rester au second plan, je voulais être en tête de peloton pour tous les scoops de cette foutue ville.

Je prenais donc le même chemin que la demoiselle avant moi et frissonnais sous les caresses glaciales de ce vent de février. Sans la moindre pointe de tact, je dévisageais toutes les personnes présentes à mes côtés de haut en bas, une habitude malsaine de « scanner » les gens de la tête au pied, qui m'attirerait un jour des ennuis... Un visage m'était cependant familier et agréable: Lily. Je lui adressais un sourire en coin en guise de salutations voyant qu'elle n'était plus seule.

«  Mais qu'est ce qu'on fou tous ici... ça caille... Berkelay t'es qu'un mouton. Un putain de mouton » me chuchotais-je à moi-même.



(c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 3554
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 3
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Mar 18 Sep - 7:57

20 Février 2050

Ce soir là, Kate devait retrouver Henry pour passer un moment tous les deux. Les dernières semaines avaient été assez éprouvantes entre eux. Ça l'avait en tout cas été pour la jeune femme. Elle qui ne connaissait que l'amour maternel que Fallon lui portait et qu'elle lui rendait, elle se retrouvait à sortir avec ce beau brun sans avoir eu le temps de réaliser et ce dernier lui avait clairement fait comprendre qu'il voulait être avec elle et elle seule. Ces mots fatales qui étaient sortis de sa bouche avaient été aussi délicieux que douloureux : “Je t'aime”... La brune n'avait pas su comment réagir ni quoi dire. N'était-ce pas un peu rapide, un peu précipité ? D'un autre côté, l'étudiante n'avait pas cherché à mettre de la distance entre eux pour réfléchir à tout cela. La rencontre catastrophique avec sa mère n'avait rien arrangé. Elle ne savait pas si elle pouvait à nouveau aborder ce sujet avec sa sauveuse. Son esprit était plutôt embrouillé. A vrai dire, c'était le bordel total dans sa tête même. La réaction de Fallon légitime mais un peu exagéré l'avait tout de même surprise. Ne pas lui donner envie de lui parler de ça en montrait long. Par ailleurs, l'absence de surprise d’Henry face au sang d’Aleksander qui recouvrait la tueuse était très surprenant. Comment était-ce possible qu'un jeune écrivain qui jouait les chauffeurs pour joindre les deux bouts ne soit pas tétanisé devant une telle scène ?

Le début de soirée se déroula très simplement. Kate avait rejoint le beau brun à son loft après avoir fini sa moitié de service aux alentours des vingt heures. Elle était arrivée vêtue d’un slim noir, d’un pull à col roulé marron, d’une paire de bottes à talons carrés et d’un manteau noir arrivant à hauteur de ses hanches. N’ayant pas spécialement faim, ils étaient sortis se balader et discuter de choses banales. Il faut dire que les derniers échanges avaient été plus sérieux et la jeune femme n'était pas encore prête à en parler de nouveau, même si elle était venue dans ce but. Tout se passait le plus simplement possible, une légère tension dans l'air, jusqu’à ce que Henry ne commence à agir bizarrement. Il lui avait pris la main rapidement une fois qu’ils s’étaient mis en marche, peut-être par habitude. La brune ne s’était pas encore faite à tous ses gestes tendres que l’écrivain avait. Mais cette fois-là était différente, elle sentait la tension qui émanait du corps de son amant tout comme la sienne. A l’affût, elle le sentit immédiatement lorsque la main du beau brun commença à se crisper sur la sienne. Alors qu’elle se tourna vers lui, il était clair que quelque chose n’allait pas.

Tu te sens bien ?

La situation était plus que bizarre. De toute évidence, le problème d’ouïe d’Henry faisait des siennes allant jusqu’à lui faire entendre des murmures. L’étudiante observa les environs mais ils étaient seuls exceptés la pluie qui se fit torrentielle en quelques minutes à peine. Dans le flou, ils se remirent en marche guidés par l’écrivain. Kate le suivait alors qu’il cherchait à trouver la provenance de ces voix bizarres. A priori, les sons venaient du même endroit. Leurs pas les menèrent au bord de l’eau où la mer était en train de se déchaîner. Plusieurs personnes étaient sur la digue.

Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ?

Regardant aux alentours, elle vit que certains étaient presque en train de jouer avec les vagues, jeu un peu dangereux au vues des circonstances. Ses yeux se posèrent un instant sur deux silhouettes familières. Kate reporta son attention sur le beau brun pour voir s’il arrivait à gérer les sons extérieurs.

***************
Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 01 Bonus de Marave à cramer.

Arrive en compagnie d'Henry et est surprise de la violence de la mer. Ils sont plutôt éloignés du quai principal.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Mer 10 Oct - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feelings in my brain
Messages : 47
Célébrité : Emilia Clarke
Alias : Morphée
Métier officiel/officieux : Directrice commerciale d'une société pharmaceutique//Membre de la Cosa Nostra (Sotto-capo en charge du narcotrafic)

Dossier Central
Equipe: Cosa Nostra
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Feelings in my brain
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Sam 22 Sep - 21:16


The War is not Over

The War is not Over

Angela & les gens



C’était quoi ce bordel ! Pourtant, elle avait pris sa dose de médoc ce matin. Et ce midi. Et en début de soirée aussi. Et pourtant, les voix dans sa tête continuaient de la harceler. Angela avait un pouvoir capricieux. Sa dépendance aux anxiolytiques l’aidait à maîtriser la perception des émotions autour d’elle. Sans ces petites pilules, elle deviendrait folle. Envahie par les sentiments de ses voisins, ses collègues, ses amis, sans pouvoir contenir l’étendue de ses capacités. Mais là… C’était bien différent. Ce n’était pas des émotions qu’elle ressentait. Elle entendait des voix. Et en plus de ça, des voix dans une langue parfaitement inconnue. Elle était encore au bureau, consultant les chiffres des dernières ventes, en chute évidemment depuis que l’entreprise concurrente rognait leurs parts de marché. Mais Raulne allait s’en occuper… Elle ignorait quand mais ça ne saurait tarder. Elle l’avait vu la semaine précédente et il avait accepté le contrat. L’entreprise concurrente ne serait plus qu’un mauvais souvenir…

Impossible de se concentrer sur les chiffres avec ces voix. Et pour couronner le tout, le temps était à la fête ce soir. Les rafales de vent frappaient les vitres, la pluie tombait en trombe et la mer mugissait. Elle pouvait l’entendre de son bureau, fenêtre fermée. Angela soupira et ferma son ordinateur. C’était inutile. Les voix se faisaient de plus en plus pressantes. Mais qu’est-ce qu’elles voulaient ???

Elle se leva, enfilant sa veste. Elle n’avait absolument pas prévu quoi que ce soit contre la pluie. Mais ce n’était pas l’eau qui allait l’arrêter. Elle sentait qu’elle devait aller quelque part. Où ? Elle n’en savait rien, elle ne comprenait pas ce qu’elle entendait. Mais c’était impérieux. Elle prit l’ascenseur et descendit au rez-de-chaussée. Elle salua le garde de sécurité présent à l’accueil et elle sortit, remontant son col pour tenter de se protéger un minimum du temps. Elle suivait son instinct, marchant sans trop savoir pourquoi. Ca y est, elle avait peut-être complètement vrillé… Elle finit par rejoindre le port. Les vagues étaient immenses, s’écrasant contre les digues. Des abrutis restaient présents, montrant du doigt les éléments déchaînés. Mais… Elle en faisait partie en fait, de ces abrutis ! Elle était là, dehors, trempée comme une soupe, au lieu de rentrer chez elle. Est-ce que tous ces gens entendaient des voix ?

Mais visiblement, elle n’est pas la seule à longer les hangars. Un regroupement de personnes est là. Des hommes et des femmes venus… pourquoi ? Eux aussi entendent des voix ? Bizarre…. Angela reste en retrait, observant deux femmes ensemble qui semblent se connaître. Un homme – plutôt beau gosse- semble également se demander ce qu’il fait là [@Sterling Hood].

Sale temps… Vous attendez quoi ?        


_________________
SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.


Dernière édition par Angela Ioannis le Sam 20 Oct - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neutral
Messages : 85
Célébrité : Jaimie Alexander
Alias : Shadow (Theyssa pour certains revendeurs)
Métier officiel/officieux : Consultante en objets d'art anciens / cambrioleuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 0
Neutral
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Sam 22 Sep - 21:39

Alors que je vaque à mes occupations habituelles, les grondements de l’orage attirent mon attention. A chacune de ces manifestations, je repense aux reliques dont nous avions la charge, comme si Zeus lui-même se rappelle à nos bons souvenirs, témoin de notre manquement. Je lâche un soupir et termine ce que je suis en train de faire. Pourtant, quelques instants après, je m’arrête de nouveau. Quelque chose éveille mon instinct d’Amazone, une sorte d’appel qui résonne au fond de mon être, une résonnance semblable à celles qu’on pouvait ressentir en présence des reliques. Je ne peux rester sourde à ce signal, je dois aller voir surtout si cela me conduit à l’un de nos artéfacts. Je laisse ce que je suis en train de faire et vais récupérer mon équipement et mes armes, car j’ai l’intime conviction que cela me sera utile. A cet instant, mon téléphone sonne, signalant la réception d’un message. Je saisis l’appareil et lis les mots envoyés par Liv. Ainsi je ne suis pas la seule, la Valkyrie a également été touchée par cette sensation.

Je lui envoie une réponse, indiquant que je me compte venir vérifier. Je me change et cache mon armure sous une cape noire et épaisse, comme si je me protégeais du froid de ce mois de février. D’ailleurs, je rabats la capuche sous la pluie, le temps d’attendre ma voiture. Je dépose dans le coffre ma lance et les autres lames en ma possession.  Puis je prends la route sans vraiment savoir où je vais, néanmoins je me laisse guider par cet appel. Je quitte la ville pour rejoindre une zone éloignée et d’une certaine manière cela me convient. Moins il y aura de témoins, mieux je me porterai. Souhaitant restée prudente, je me gare dans un coin tranquille, m’équipe et m’approche à pied du front de mer. Cette dernière est démontée, comme si Poséidon manifeste son courroux suite à la perte de son trident. Je me sens honteuse de cette situation, vu que je suis une Sarmatas, et murmure une prière à l’attention de la divinité pour qu’elle me guide jusqu’à nos reliques.  

Je jette un coup d’œil aux alentours, sur mes gardes, notant la présence de plusieurs silhouettes. Je me demande si d’autres Amazones ou Valkyries seront présentes. Je cherche Liv et finit par la repérer. Je la rejoins, découvrant une tierce personne à ses côtés. Je ne reconnais pas la blonde et porte un regard interrogateur sur Lily.

- Une idée de ce qui se trame ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 157
Célébrité : Emma Watson
Alias : BlackCat
Métier officiel/officieux : Métier officiel J’ai commencé sur les planches d’un parquet, à assister un professeur de danse tout en passant des castings. Puis, il y a trois ans j’ai postulé pour une émission de danse avec des célébrités, sans trop y croire et finalement j'ai été prise. Cela fait trois saisons maintenant que j'y assiste, en plus des castings que je passe bien évidemment, des clips que je tourne etc. Et depuis peu, j’ai été contactée pour jouer dans un film. Autant vous dire, je ne m’ennuie pas ! Métier officieux j’aide les gens et j’essaye de faire d’Europolis une ville plus sûre et meilleure.

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 13:56

The War is not Over

The War is not Over

Le 20 Février 2050






Les sourcils fronçaient, j’observais la mer, de plus en plus déchainée avant de balayer du regard toutes les personnes qui étaient présentes. Qu’attendaient-elles ? Qu’attendaient-elles pour s’en aller au plus vite ? Ne voyaient-elles pas le danger qui se tramait ? Jamais encore les eaux ne s’étaient comportées ainsi, jamais. Et pourtant, je passais beaucoup de temps par ici lorsque je n’étais pas en cours ou sur un plateau de tournage. Non loin se trouvait le QG de l’association que j’avais rejoint. Nous distribuons de la nourriture aux personnes les plus défavorisées. C’est ce que j’avais fait toute la journée, sous le regard des caméras. Plusieurs fois, on avait essayé d’en savoir plus sur le film que je tournais mais je n’avais pas répondu, me contentant de rappeler combien il était important que tous les habitants de la ville se soucient des autres et combien nous avions besoin d’aide. Si tout le monde s’y mettait, nous pourrions changer Europolis et faire d’Elle un lieu sûr pour tous. Et même si je détestais être filmée sans arrêt, je m’en accommodais pour faire passer mon message, un message fort qui avait besoin d’être relayé.

En entendant un bénévole indiquait que l’eau était bizarre, j’étais sortie par la porte de derrière pour le voir de mes propres yeux. J’avais laissé les journalistes derrière moi-même s’ils ne tarderaient sans doute pas à venir dans le coin une fois qu’ils se seront aperçus que je ne revenais pas de cet « interlude pipi » que j’avais prétexté. Ils rejoindraient ceux déjà présents qui filmaient cette mer de plus en plus… Démontée. Ou c’était le terme. Le tonnerre se met à gronder et m’arrachent un frisson alors que les vagues s’écrasent une fois de plus violemment sur les digues de la ville. Et toutes ces personnes qui restaient là, à regarder le spectacle plutôt que de se mettre à l’abri… Si cela ne leur venait pas à l’idée, et bien je les aiderai à en prendre conscience.

Le commençais à être trempée par le temps, mais au moins avais-je eu la bonne idée de garder mes bottes de pluie et mon imper. Ils étaient rouges vifs, et on ne pouvait pas les louper. Le journal qui m’avait suivi toute la journée m’avait imposé cette couleur pour que je me détache à l’écran des autres bénévoles et qu’on puisse bien me repérer parmi la foule. J’arrivais rapidement à la hauteur d’une jeune femme se trouvant non loin d’un groupe (@Aélia Berkelay). Je lui dis en lui indiquant les bâtiments plus loin Bonjour… Vous ne devriez pas rester là et vous mettre à l’abri.

_________________

BlackCat

BlackCat


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 1410
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 14:26

War is Not Over
War is Not Over
Mission Intrigue 2a




Contexte Conserverie Profisher – Zeeland Islands, le 20 février 2050 vers 21h

Contexte:
 

Tour 1 et évolution
Vous êtes pour beaucoup dans un sacré bordel avec ce temps, avec ces bourrasques contre lesquels il vous faut lutter. Chacun vaque à ses occupations alors qu'il est clair que depuis quelques minutes le vent se renforce. Des gens tombent au sol. Les vagues qui se fracassent contre la Digue sont monstrueuses. Plusieurs passent par au-dessus et les terrifiants rouleaux dévalent les deux cent mètres de mer "fermée" jusqu'aux quais. L'écume et les vagues vous éclaboussent.

Des cris se font entendre près d'un bateau de pêche au bout de la jetée. Au loin on n'aperçoit plus l'horizon... Un fracas terrible se fait entendre, le tonnerre s'accompagnant d'un épouvantable grincement métallique. Et l'éclair vous dévoile l'impensable; sur une lame de fond terrifiante à l'horizon, un petit navire militaire, un destroyer de l'Union, tangue à flanc de vague qui le déplace et va le fracasser contre la digue!

Les Soeurs de Bataille ressentent la présence de leurs dieux ou leur puissance à l'intérieur du navire ! Les Freakshow sont peut être terrifiés, mais les voix se renforcent. Ca crie dans leur tête dans une langue oubliée, ça leur intime l'ordre de rester ! Les Autres participants ne ressentent rien de spécifique (à part peut être le danger) et sont plus libres de leurs actions.

Quoiqu'il arrive, on vous demandera dans au moins un de vos posts de ce tour d'indiquer votre réaction; est-ce que vous vous cachez? Ou pas du tout? La jetée est atteignable, les quais sont inondés, mais il est clair que le destroyer va s'écraser sur la digue ou être soulevé par les vagues monumentales jusqu'à l'intérieur du port de pêche... Jusque dans les entrepôts? C'est la panique, des civils crient et fuient, se bousculent en tous sens, même les marins les plus aguerris !

On vous demandera dans les prochains posts d'indiquer en gras, juste en dessous de votre post, un résumé d'une ou deux lignes de vos actions


Déroulement
- Master of Chaos actualisera chaque semaine le contexte de la mission avec les événements prévus et ceux qui découleront de vos actions. Votre participation est donc très importante!
- Vous pouvez poster plusieurs fois mais limitez vous autant que possible à une page word par rp et vous devez attendre au moins 2 autres posts de joueurs différents avant de re-poster.
- Les règles normales de combat s'appliquent.
- Pour votre premier post, vous pouvez vous servir comme intro des éléments de contexte plus haut

Inscrits
- Kate Ward
- Angela Ioannis
- Fallon Ward
- Sasha Pachkov
- Sterling Hood
- Aélia Berkelay
- Amarice Krigen
- Lily Bradbury
- Henry Watford
- Franziska Muller
- Mélusine Kapoen
- Damian Aberline

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile


Dernière édition par Master of Chaos le Dim 23 Sep - 14:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
Admin
Messages : 1410
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 14:26

Le membre 'Master of Chaos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ADMIN' : 7

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
Feelings in my brain
Messages : 47
Célébrité : Emilia Clarke
Alias : Morphée
Métier officiel/officieux : Directrice commerciale d'une société pharmaceutique//Membre de la Cosa Nostra (Sotto-capo en charge du narcotrafic)

Dossier Central
Equipe: Cosa Nostra
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Feelings in my brain
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 15:35


The War is not Over

The War is not Over

Angela & les gens



En tout cas, le réchauffement climatique, on l’attend toujours ce soir ! Les trombes d’eau la trempent comme une soupe, littéralement. Elle serait moins mouillée sous sa douche ! Le regroupement de personnes ne bouge pas. Angela est persuadée qu’elle n’est pas la seule à entendre des voix. Et elle le sent avec son pouvoir. Il y a un malaise, une émotion palpable chez ceux qui l’entourent. Elle peut presque toucher l’émotion brute. En même temps, vu le danger que cela représente de rester ici, elle se doute que si les gens restent, c’est qu’il y a une raison. Son regard s’attarde autour d’elle. Les vagues non loin déferlent sur la grève, emportant les imprudents qui se trouvent trop près ou qui courent se mettre à l’abri. On entend des cris, des hurlements, c’est la panique. Une ambiance de fin du monde.

Et la bande présente ne dégage toujours pas… Bizarre. Vraiment bizarre. Angela a réussi à s’accrocher à un lampadaire non loin car sans ça, son petit gabarit serait déjà emporté par les rafales de vent. Elle repense à Minsk. La même folie règne dans l’air. Peut-être y a-t-il encore des folles furieuses présentes qui sait ? Le tonnerre gronde et les éclairs zèbrent le ciel aux reflets noirs.

Et là… Angela aperçoit un truc improbable. Une coque de noix, du moins cela y ressemble de loin, en haut d’une immense vague qui menace de tous les engloutir. L’instinct de survie le plus élémentaire la pousse à s’enfuir, à faire demi-tour et à prendre ses jambes à son cou. Elle amorce même son virage mais… Impossible de partir. Les voix augmentent d’intensité, lui criant presque à l’oreille des choses qu’elle ne comprend pas plus qu’auparavant. Elle ne sait pas ce qu’ils veulent. Ou plutôt si. Elle sent ce qu’ils veulent. Elle doit rester là. Mais c’est complètement illogique ! Elle va crever, c’est sûr ! Il n’y a qu’à regarder les malheureux qui se font avaler par les vagues pour s’en rendre compte !

Mais ses pieds sont lourds, chargés de plomb et son cœur bat la chamade. C’est impérieux et elle fait un effort surhumain pour réussir à marcher. Elle se traîne lamentablement jusqu’au mur de l’entrepôt non loin et se dissimule derrière. Son regard ne quitte pas le bateau. Il va soit se fracasser sur la digue, soit être emporté par-dessus et finir dans le port en morceau, éparpillé façon puzzle.

Et ces voix qui continuent de la harceler… Mais qu’est-ce qu’elles veulent bon sang ! Elle fait un signe à l’homme à qui elle a adressé la parole (@Sterling Hood) afin qu’il se dissimule également. S’agirait pas de tomber à l’eau !    

Angela reste figée où elle est, derrière un mur de l'entrepôt non loin.    


_________________
SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.


Dernière édition par Angela Ioannis le Sam 20 Oct - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1327
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 3
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 17:31

Mission intrigue n°2 - The War is not Over


« J'espérais ne pas être la seule ici. » Je sursautais en entendant cette phrase et me retournais vivement. J’étais tellement concentrée sur les eaux déchaînées que je n’avais pas entendu arriver la personne qui s’adressait à moi. Mes yeux s’écarquillèrent en reconnaissant la blonde. Aucun son ne parvint à s’échapper de mes lèvres et je me rapprochais pour enlacer ma sœur.


- Je l’espérais aussi mais jamais je n’aurais pensée te voir, avouais-je en réalisant qu’elle était bel et bien en vie. Je pensais voir arriver Kára, précisais-je en regardant autour de nous.


C’est à ce même moment que je remarquais Aélia. Surprise par la présence de le jeune femme je lui adressais tout de même un signe de la main. Cela ne m’empêcha pas de me demander ce qu’elle faisait et je me mettais en tête d’aller lui demander. C’était dangereux ici, les rafales étaient de plus en plus fortes, la mer était bouillonnante de fureur. Je ne voulais pas qui lui arrive malheur. Mais alors que je venais de faire un seul pas dans sa direction, tout en vérifiant que mon manteau était parfaitement fermé, Fran arriva. Je secouais la tête de manière négative à sa question et jetais un coup d’œil à ma sœur.


- Amarice, je te présente Fran. Une cousine, dis-je en insistant sur le mot.


Mais les présentations n’allèrent pas plus loin car il était évidant que le vent se renforçait au point de devenir dangereux. Pourtant les gens ne bougeaient pas et plusieurs d’entres eux passèrent à l’eau. Je me figeais ! Ces bourrasques, ces vagues… Il se passait quelque chose ! Mais quoi ? Pourquoi avais-je ressenti le besoin de venir ici ? Des cris perturbèrent ma pensée mais mon regard ne se porta pas sur le bateau de pêche. Non, il fixait un point beaucoup plus loin… N’était-ce pas un petit navire militaire que j’apercevais et dont le destin à venir semblait tragique ? Si, c’était bien ça et c’était de là que semblait provenir l’appel. Cette combinaison ne me plaisait pas. L’armée… nos Dieux ! Je reculais d’un pas et je regardais Fran puis ma sœur.


- Est-ce que tu vois la même chose que moi ? Est-ce que tu ressens ça aussi ? … Qu’est-ce que ça veut dire ? On doit aller là-bas ?


Je ne savais pas quoi faire. Très brièvement ma main se posa sur mon ventre qui n’avait pas encore changé ! Mais cela importait peu. Je savais qu’un petit être grandissait à l’intérieur et je me remémorais les conseils du lieutenant. N’était-ce pas dangereux pour l’enfant d’affronter ce temps anormal ? Et si cela était un piège ?


- Tu crois que cela pourrais être une ruse ? Un piège pour attirer les survivants ? murmurais-je à la blonde.


Je me retournais vers Aélia pour constater qu'elle n'était plus seule et reportais à nouveau mon attention sur ma mer.

***************

Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 03 Bonus de Marave à cramer.

Liv ne sait que penser et demande l'avis aux autres Sœurs de Bataille. La Valkyrie est partagée entre le désir de répondre à cet appel mystérieux qui pourrait être un piège et la crainte qu'il n'arrive un malheur à l'enfant qu'elle porte.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Violent delights
Messages : 150
Célébrité : Henry Cavill
Alias : Reaper
Métier officiel/officieux : Négociant d'Art/Tueur

Dossier Central
Equipe: Sinistrer Sire
Points de Baston: 7
Points de Marave: 0
Violent delights
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 17:59



The War is not Over
ft. the others


Je crois que ce soir n’est pas mon soir, à peine avais-je terminé de taper mon code qu’une vague de cris se firent échos tout le long de la digue. Me retournant je vis alors quelque chose qui me glaça le sang. Au loin, un destroyer était en difficulté, une lame de fond l’avait pris de flanc et il semblait impossible que sa course soit déviée. “Putain, c’est du délire…” Vu la menace, je n’avais pas vraiment le choix, impossible de rejoindre la voiture surtout que les gens comme moi semblaient réaliser à quel point il y avait un danger. Il n’y avait qu’une seule solution, rentrer dans mon entrepôt et espérer que cette future épave ne se fracasse pas contre mon bâtiment.

Oui j’avais bon espoir, la lame de fond ne me semblait pas assez imposante pour faire passer le bâtiment militaire par-dessus la digue… Mais bon, je n’étais pas un expert et j’allais sûrement avoir de cruelles désillusions à ce sujet.
Autour de moi la foule continuait de fuir comme elle pouvait ce qui me laissa au final perplexe sur la marche à suivre, si je rentrais maintenant, je risquais d’avoir des idiots voulant s’abriter dans mon local et ce n’était pas ce que je voulais, oui je n’étais pas du genre à vouloir faire profiter les gens de ce que je possédais. Essayant de suivre la horde de gens terrorisés, je me glisse vers l’escalier de secours installé contre le flanc du bâtiment pour commencer à y grimper, ce n’était peut-être pas la meilleure idée mais du haut de l’entrepôt j’aurais une meilleure vue et si ça devait mal tourner, la hauteur me permettait d’attendre les secours… Un comble pour moi.

La montée fut difficile, les barreaux glissaient, et le temps ne semblait pas vouloir s’arrêter de devenir une ode à la fin des temps. Une fois en haut, le chaos n’en était pas altéré, c’était même pire que ce que j’imaginais. M’approchant du rebord, je vis la lame de fond arriver, grondant une sinistre mélodie et ponctué par le bruit sinistre du métal qui ne pouvait résister. Étrange… Une partie de mon esprit me hurlait de me planquer, une autre me disait que c’était un spectacle que je ne devais pas rater et une autre… Me disait que j’allais peut-être pouvoir profiter de la situation… Après tout, il n’y avait que des occasions à Europolis et un destroyer qui allait s’écraser au beau milieu d’une panique générale était ce genre d’occasion que mon boulot parallèle requiert parfois.

Le vent m’apporta la sirène d’alarme du destroyer alors que des badauds restaient en bas, en petits groupes mais vu le temps, difficile de bien voir, en tout cas, je n’allais pas hurler à ceux tout près de s’abriter, ils pouvaient bien crever, je n’en aurais pas d’insomnie, s’ils étaient assez cons pour vouloir voir la nature les manger, digérer et recracher à l’autre bout du pays, grand bien leur fasse !M’appuyant contre la rambarde, je devenais de nouveau un spectateur des éléments rageurs, il ne restait plus qu’à attendre de voir le résultat et d’en récolter les fruits s’il y avait moyen.

----

Damian est sur le toit de son entrepôt à regarder les éléments déchaînés,  il a laissé l’échelle de secours ouverte et attend de voir ce qui va se passer et pourquoi pas, profiter de l’occasion.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

Underneath my skin there is a violence.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neutral
Messages : 85
Célébrité : Jaimie Alexander
Alias : Shadow (Theyssa pour certains revendeurs)
Métier officiel/officieux : Consultante en objets d'art anciens / cambrioleuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 0
Neutral
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 23 Sep - 22:00

La météo ne s’arrange pas et je ne peux m’empêcher de lancer des regards inquiets en direction de la mer déchainée et du ciel qui fait écho à sa fureur. Je ressens cette vibration, cet appel sans parvenir à cerner son origine. J’espère que ce déferlement n’est pas le signe qu’un humain manipule le trident sans précaution, ce serait catastrophique, si j’excepte ce qui se déroule sous mes yeux. Je reporte mon attention sur Lily et sa comparse qui m’est présentée sous le nom d’Amarice. Et à la manière dont la Valkyrie accentua certains mots, je comprends que j’ai affaire à une autre cousine et la salue d’un signe de tête. Mon attention est attirée par des cris venant de la jetée et une bourrasque me fait vaciller tandis que d’autres balaient les personnes qui ne se mettent pas rapidement à l’abri. Mais l’appel se fait plus fort venant d’une direction différente. Mon regard est attiré par un éclair dévoilant une lame gigantesque se dirigeant vers la terre ferme et principalement par le navire qu’elle ballotte en son sein. La vibration semble venir de ce point. Lily nous interroge et je me retourne vers elle.

- Oui, nous devons aller voir. Il est possible que cela soit une de nos reliques, le Trident, ce qui expliquerait cette tempête.

Le trident du maître des océans. Déchainer les océans, maitriser sa fureur… Je ne peux laisser cette arme divine entre les mains des humains. Qu’importe les personnes aux alentours, malheureusement pour elles, je ne leur porterai pas secours, du moins pas directement. Si c’est vraiment le trident qui se trouve sur ce navire à l’allure bien militaire, je dois en reprendre le contrôle et le mettre en sécurité. J’expose mon hypothèse à mes consœurs et j’espère qu’elles me suivront dans cette entreprise.

- Nous devons nous assurer de l’origine de cet appel, si vous le ressentez aussi c’est qu’il y a une bonne raison.

Je porte ma main sur ma lance pour m’assurer de sa présence, prête à affronter les éléments pour rejoindre l’origine de ce signe. Impatiente.

****

Fran s'inquiète de la tempête et elle est de plus en plus persuadée que le Trident de Poséidon en est à l'origine. Se désintéressant des personnes aux alentours, elle essaye de persuader Lily et Amarice de la suivre sur ce bateau militaire qui semble à l'origine de cet appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 24 Sep - 3:19

The war is not Over
Le peuple humain assistait impuissant à la démonstration de force de l"océan. Comme des papillons de nuit attirés par la lumière d'un feu dans le noir, venant sans comprendre vers sa propre mort. Les humains, aussi insignifiants qu"ils étaient, venaient admirer l'horrible puissance de la nature. Mais moi, moi je la connaissais la véritable force de la mer, cette même force faisait partie intégrante de moi, elle m'avait vu grandir, elle m'avait elevée... Et une chose était certaine, cette mer que j'avais en face de moi n'avait rien de naturel. Elle était possédée par une force hostile, les gifles que me mettaient les vagues en témoignaient. Il y avait de nouveau cette atmosphère néfaste dans l'air et je n'aimais pas du tout cela. Je ne pouvais pas me résigner à croire que tout ceci soit l'oeuvre de Poséidon... Et encore que, il avait bien laissé les portes du tartare s'ouvrir sans lever le petit doigt.

Observant au loin le petit navire de guerre humain se faire malmener par les vagues, je ne m'étonnais pas de le voir en mauvaise posture. J'avais dû le voir bien avant tout le monde, l'eau présente dans l'atmosphère ne m'obstruant pas la vue. Cependant, alors que je m'efforçais de ne pas le quitter des yeux, une petite voix soufflant en ma direction me fit tourner la tête. Elle était brune, assez petite et ma foi plutôt agréable à regarder. Et pourtant, malgré cette agréable apparence, elle énonça une banalité affligeante et posa une question dont elle ne comprendrait surement pas la réponse. Soupirant rapidement, je m'efforçais de lui répondre entre deux bourrasques de vent.

- J'attends le bon moment.

Elle se demandera certainement de quel moment je parlais, pour quelle raison je l'attendais, mais c'était là la réponse la plus précise que je pouvais lui apporter. Puis la tempête s'intensifia et le destroyer repérer quelques instants plus tôt était dorénavant dangereusement proche des côtes au vu de son gabarit. Le navire ne semblait répondre a aucune manœuvre humaine et j'avais l'impression que la mer était son commandant de bord... Quelque chose clochait, était ce l'oeil du cyclone ? Le cerveau de la tempête ? Les humains avaient ils a nouveau exceller dans l'art d'inventer des armes de destruction ? Le contrôle de la mer pouvait s'avérer être une arme des plus puissantes, mais au vu de la situation,  l'arme n'était pas très au point...

D'un regard en arrière, je vis la brunette s'affoler et partir s'abritant derrière le mur fin d'un entrepôt... Comme si cette feuille de papier pouvait stopper la hauteur de cette vague ou le poid de ce vaisseau... Tant pis pour elle. Elle m'intima gestuellement de la rejoindre mais je n'en avais que faire, mon instinct me crier d'aller dans la direction opposé... Souriant a la brune, je venais de trouver le bon moment. Écartant les bras, je fis face a la vague qui arrivait et disparu avec elle lorsqu'elle s'écrasa contre la digue. Une fois dans l'eau, je me propulsais jusqu'à la petite fissure ou j'avais planté ma lance et la récupérais... J'étais armé et déterminé. C'était le moment, le moment de me torpiller vers le destroyer.


Il attend sur la digue face a la mer, répond a Angela. Il disparaît dans une grosse vague, récupère son arme et nage rapidement vers le destroyer

☾ anesidora


Dernière édition par Sterling Hood le Lun 24 Sep - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 240
Célébrité : Rachel Skarsten
Alias : Niska
Métier officiel/officieux : Flic / Guerrière protectrice

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 0
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 24 Sep - 20:57



C'est tout de même avec un plaisir certain qu'elle accepte le câlin de sa sœur. Ça fait quand même plaisir de savoir qu'on n'est pas seule. À l'entente du nom de Kára, la blonde grimace presque. Elle l'a retrouvé elle aussi il y a quelque temps. Mais plus aucune nouvelle, du jour au lendemain elle a disparu. Et vu le train de vie qu'elle menait dans ce monde, elle craint le pire. Si elle ne vient pas ici aujourd'hui, c'est surement qu'il lui est arrivé quelque chose.

- J'étais en contact avec elle aussi, mais plus rien.

Même pas le temps de réellement se retrouver qu'une soeur a de nouveau disparu dans la nature. La petite Liv semble connaitre quelques personnes ici et notamment cette fameuse Fran. Elle comprend rapidement qu'il s'agit d'une amazone.
Ça ne l'étonne pas de savoir que Liv ressent aussi des choses avec cet orage. Même pas besoin de lui demander. Mais, quoi faire, ça c'est une très bonne question.

- Je crois que notre instinct nous lance un appel clair.

Un piège? Donc elle aussi y pense.

- J'ai du mal à imaginer que quelque chose puisse à ce point nous tromper. Mais pleins de chose m'étonne depuis que je suis ici.

De son coté, l'Amazone n'a qu'une envie foncer tête baisser là-bas. C'est un peu de la folie. Ok, les valkyries sont de grandes guerrières et tout ça, mais se faire entrainer dans l'eau avec ce temps c'est prendre un très gros risque. Elles ne sont pas assez nombreuses pour prendre ce genre de risque.
La blonde observe les gens proches de l'eau. Après tout, d'autres semblent avoir entendu un appel aussi. Sinon pourquoi il y aurait tant de gens là à regarder la mer se déchainer?

- Il y a trop de monde pour que ça nous concerne que nous.

Amarice arc un sourcil en voyant l'amazone tout agitée qui veut presque sauter à l'eau pour rejoindre le bateau. Comme si une lance allait arrêter autant d'eau.

- La mer semble déjà vouloir nous faire arriver ce bateau dans la tronche, alors laissons le venir. Pas la peine d'aller ce noyer. Si une armée de loutre de mer sort de l'eau et nous attaque j'suis opérationnelle, mais aller barboter...

Vivre avec les humains ne l'aurait pas rendue un peu flemmarde? Peut-être, mais c'est surtout que pour gagner une bataille, il faut savoir se préserver et attendre que l'ennemi sorte de sa zone de confort. On a beau dire ce qu'on veut, mais niveau stratégie de bataille, on ne doit pas être trop mauvais quand on survie a une tentative de génocide non?

Amarice reste vers les entrepôts, elle ne se cache pas spécialement, mais pour le moment ne fonce pas vers le danger non plus.


_________________

    "I am the eye of the storm. Inside, I am silent and strong. Just waiting for the right moment to strike. Coiled like a cobra, Never see me coming."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 3554
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7+1
Points de Marave: 3
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Lun 24 Sep - 22:08

20 Février 2050

Les éléments se déchaînaient comme jamais. Préoccupée par Henry qui ne se sentait vraiment pas bien, semblant entendre des voix que la brune ne percevait pas, elle prit tout de même le temps d’observer les alentours. Elle fut surprise de poser le regard sur Lily, entourée de deux autres femmes du même acabit qu’elle, belles et sveltes. La jeune barmaid se demandait ce que pouvait faire son entraîneuse dans le coin. Son regard se porta de nouveau vers le bruit fracassant que provoquait la mer. Le jeune couple était plutôt à l’écart des autres personnes présentes. La foule présente ne laissait présager rien de bon. L’esprit de Kate semblait confus. Il y avait trop de choses à observer, trop de choses dont il fallait se méfier et l’écrivain ne se sentait toujours pas mieux. Avec son ouïe développée, la jeune femme se doutait que le bruit qu’il entendait devait être difficilement supportable.

Etonnée par le monde, elle finit par voir non loin cet homme qui avait mis le bar sans dessus dessous en se battant seul contre deux hommes qu’il avait étalé avec une facilité déconcertante (@Sterling Hood). Il faut dire que les deux hommes qu’il avait mis KO n’étaient pas du menu fretin. Ce qu’il avait fait été presque une prouesse. Mais elle se garderait bien de lui dire ça. Que faisait-il lui aussi dans les parages ?  Cet idiot se tenait bien près du bord. L’observant une seconde de plus, elle vit la vague s’élevait au-dessus de sa tête. C’était peut-être bien un abruti, mais s’il pouvait être un gars stupide en vie cela serait mieux. Kate puisa dans sa respiration afin de crier de toutes ses forces pour que l’on entende sa voix même à travers la tempête.

Attention !

L’étudiante n’avait aucune idée de s’il l’avait entendu ou pas. Dans tous les cas, il était déjà trop tard. Son coeur rata un battement tandis que la vague engloutit l’homme, l’entraînant vers une mort quasi-certaine. Pourquoi cet homme était-il resté aussi près du bord ? Avait-il eu une pensée suicidaire avant que la vague ne s'abatte sur lui ? Kate aurait bien aimé faire quelque chose mais elle n’avait pas les capacités de faire quoi que ce soit. Les éléments de la nature ne pouvaient être contenus. Reportant son attention sur le beau brun qui se tenait toujours la tête, elle lui caressa le visage espérant son geste un tantinet rassurant.

Tu es sûre qu’on devrait être ici ? On devrait au moins se mettre à l’abri tu ne penses pas ?

Regardant autour d'elle, la barmaid montra au jeune homme les bâtiments qui les entouraient. Voir l'autre garçon se faire engloutir par la vague ne la rassurait pas vraiment. Le beau brun semblait tenir le coup même si les sons qu'il entendait ne semblaient pas lui faire du bien, bien au contraire.

***************
Il me reste 08 Points de Baston avant de tourner de l’œil.
J’ai encore 01 Bonus de Marave à cramer.


Toujours au bord de l'eau mais à l'écart de la majorité des gens, Kate reste sur le qui-vive en compagnie d'Henry dont l'état l'inquiète et impuissante face à la vague qui emporte Sterling.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom






Dernière édition par Kate Ward le Mer 10 Oct - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neutral
Messages : 212
Célébrité : Ansel Elgort
Alias : 404
Métier officiel/officieux : Ecrivain / Chauffeur

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Neutral
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Mer 26 Sep - 15:29

Rien n'allait. Quand je dis que rien n'allait, je n'étais pas en train de plaisanter, tout semblait aller à vau l'eau ces dernières semaines. Il y avait eu d'abord la rencontre avec la mère de Fallon qui ne s'était vraiment pas bien passé et là je cherchais à être optimiste en disant cela. Elle avait rejoint tout ce que m'avait dit Kate depuis le début de notre relation : que ce n'était pas du tout une bonne idée. Bien sûr je n'avais absolument aucune explication, c'était juste dangereuse, peu judicieux et d'après les mots de Kate : une bêtise. A n'y rien comprendre ! Puisque nous étions là ce soir, presque main dans la main pour passer un moment ensemble et ce n'était pas moi qui avait fait arriver ce moment mais bien elle. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait dans cette relation, ce qu'il y avait entre Kate et moi, ce qu'elle voulait et ce qu'elle ne voulait pas. Je ne comprenais pas vraiment non plus l'attitude de sa mère, d'abord il y avait eu un quiproquo quand elle était rentrée mais n'aurai-je pas dû être le plus inquiet de la voir avec sa tenue pleine de sang et sa tête digne d'une revenante dans un film d'horreur de troisième zone ? J'étais étonné que Kate n'ait pas encore pris le temps de me parler de ça mais j'étais persuadé que ça serait bientôt le cas. Tout du moins si les voix daignaient s'arrêter un petit peu.

C'était l'autre chose qui n'allait pas, que je ne comprenais pas. Ca avait commencé hier soir comme des murmures, de petits mots qui me disaient d'être exactement là où nous étions en cet instant avec Kate. Seulement les voix n'étaient plus des murmures, on me parlait, on s'adressait à moi et Kate semblait ne rien entendre. Pourtant j'entendais ces voix très distinctement, exactement comme j'entendrai quelqu'un qui me parle normalement, posément, dans une discussion ordinaire. Ca ne m'était plus arrivé depuis que mes oreilles avaient décidé de devenir beaucoup plus réceptive que la moyenne. J'avais monté la musique qui se diffusait de mes oreillettes pendant que la barmaid et moi marchions vers le quai mais les voix dominaient toujours, comme si elles avaient la priorité absolue que je devais les écouter. Elles me disaient de rester et cela malgré le spectacle qui était en train de se jouer devant nos yeux. Une mer déchainée, un bâtiment militaire, de l'eau projetée qui nous trempait mais la voix me disait de rester, de regarder ce qui allait arriver. La voix de Kate me tira de mes pensées. Je la dévisage un long instant

« Je … On … »

D'un côté la logique, partir loin d'ici, cette mer déchaine est potentiellement dangereuse comme ce bâtiment qui est pris dans les vagues furieuses et pourrait bien finir sa course ici. De l'autre ces voix qui ne cessent pas qui me disent de rester, qui m'intiment de ne pas partir. Je regarde Kate et finis par hocher la tête, je serre doucement sa main, cherchant du regard un abri.

« Mettons-nous à l'abri mais je … je dois rester. Si tu veux tu n'est pas obligée de rester, je ne sais pas ce qui se passe pour tout te dire mais je … je dois rester. »

Je commence à marcher avec Kate, m'éloignant juste un peu mais m'arrangeant pour garder la mer aussi en vue que possible.



Henry s'éloigne juste un peu aux côtés de Kate, cherchant un endroit où s'abriter tout en gardant la meilleure vue possible sur la digue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neutral
Messages : 422
Célébrité : Willa Holland
Alias : Atlas
Métier officiel/officieux : Serveuse/hackeuse

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Neutral
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Jeu 27 Sep - 14:06

Rappelez-moi ce que je fous là déjà ? Non mais, je le savais que c’était une idée de merde. Et pourtant, malgré le temps, malgré ce vent qui me donne l’impression que je vais m’envoler et m’éclater contre une tour, je continue de rester là. Parce que les voix se renforcent, au point de devenir plus fortes même que le bruit des vagues qui s’éclatent contre la digue. Et pourtant, ça fait un sacré bordel, je vous le garantis.

Le pire ? C’est que je comprends pas un mot de ce qu’on me dit. Même si je sais un truc. Je dois rester là. J’ai pas le droit de bouger, je peux pas m’éloigner alors que ce foutu bateau se rapproche bien trop près, bien trop vite. Sans compter le fait que je sais pas nager. J’aurais peut-être dû m’en rappeler avant de venir jusqu’ici. M’enfin, c’est pas comme si, en vrai, j’avais vraiment eu le choix de décider de venir ici ou pas.

Et y a de plus en plus de monde. Certains ont l’air de flipper, d’autres de vouloir se jeter pour aller faire un câlin au bateau. Ou aux vagues. Ou se suicider, allez savoir. En tout cas moi, je m’approche pas. Sauf si les voix le demandent. Mais elles vont pas le faire hein ? Je tiens à la vie quand même bordel. Un peu quoi. Suffisamment pour aller me planquer derrière le mur d’un entrepôt.

Je peux encore voir ce qui se passe, même si je suis pas vraiment sûre d’en avoir envie. Parce que cette vague qu’on voit là, elle va tous nous bouffer et on va se retrouver au fond de la flotte sans même comprendre ce qui nous arrive. Et c’est pas comme ça que j’avais prévu de finir cette foutue soirée. Je me plaque donc contre le mur, avant de me rendre compte que je suis pas toute seule à avoir eu cette idée. J’écarquille les yeux en voyant une femme plus âgée que moi (@Angela Ioannis) mais qui a l’air de flipper à peu près autant que moi. Ca devrait me rassurer un peu non ?

… non, on est d’accord. Alors, forcément, je souffle dans un murmure à peine audible, me demandant si elle m’écoutera ou pas. « C’est quoi ce bordel sérieux ? Vous les entendez vous aussi ? » Et si elle arrive à m’entendre, faudra aussi qu’elle passe outre mon accent russe qui vient de revenir en force là. Non mais sinon, je le vis bien. Tout roule.

Sasha va se planquer derrière un entrepôt et tombe sur Angela Ioannis à qui elle tente vaguement de demander si elle comprend ce qui se passe.

_________________

 
 
Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 157
Célébrité : Emma Watson
Alias : BlackCat
Métier officiel/officieux : Métier officiel J’ai commencé sur les planches d’un parquet, à assister un professeur de danse tout en passant des castings. Puis, il y a trois ans j’ai postulé pour une émission de danse avec des célébrités, sans trop y croire et finalement j'ai été prise. Cela fait trois saisons maintenant que j'y assiste, en plus des castings que je passe bien évidemment, des clips que je tourne etc. Et depuis peu, j’ai été contactée pour jouer dans un film. Autant vous dire, je ne m’ennuie pas ! Métier officieux j’aide les gens et j’essaye de faire d’Europolis une ville plus sûre et meilleure.

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 30 Sep - 19:01

The War is not Over

The War is not Over

Le 20 Février 2050






Je regardais la jeune femme en la suppliant de se mettre à l’abri du regard. Je ne pouvais pas la forcer, pas si elle ne le voulait pas. J’espérais simplement qu’elle aurait l’état d’esprit de m’écouter, et de ne pas rester ici, plantée là. Je lui tirais un tout petit peu le bras pour l’inciter à bouger avant de la laisser pour courir vers l’endroit où un homme venait de disparaitre sous les yeux. J’arrivais trop tard, bien sûr, et je pouvais un cri de rage face à mon impuissance. Mais bon sang, pourquoi était-il resté si près du bord ? Pourquoi les autres personnes non loin ne bougeaient pas ?  Pourquoi est-ce qu’elles restaient planter sur place ?

Je jurais, chose que je ne faisais jamais avant d’aller vers eux. Le vent me soufflait dans les cheveux et déportait parfois mon corps de plusieurs mètres du chemin que je voulais prendre. Je n’étais pas spécialement très fine, mais je devais peser toute mouiller à peine soixante kilo. Avec ma profession, mon corps était un outil, un outil solide, mais un outil qui restait léger pour être gracieux, rapide, agile. J’essayais d’avancer mais je n’y arrivais pas, le vent était trop fort. Je rageais et essayais, mais je n’y arrivais pas. Ne voulant pas épuiser mes forces pour rien, je décidais de m’éloigner un peu du danger moi aussi. Je me fis emporter par une rafale une fois de plus et bousculais une jeune femme (@Kate Ward) contre qui le vent m’emporta.  Désolée désolée désolée lui dis-je en essayant de me stabiliser


Résumé de mes actions Mélusine essaye de convaincre @Aélia Berkelay de s’éloigner avant d’essayer de secourir @Sterling Hood mais elle arrive trop tard. Une rafale de vent l’entraine un peu et elle bouscule @Kate Ward

_________________

BlackCat

BlackCat


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 1410
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 30 Sep - 20:44

War is Not Over
War is Not Over
Mission Intrigue 2a




Contexte Conserverie Profisher – Zeeland Islands, le 20 février 2050 vers 21h

Contexte:
 

Tour 1:
 

Tour 1 et évolution

Tout le monde se cache, s'apprête à faire face au choc inévitable. Enfin, c'est surtout le cas d'Angela, plus prudente, bien vite rejointe par une Sasha paniquée. Kate et Henry ne semblent pas trop savoir quoi faire et cherchent plus ou moins à s'abriter. Melusine leur rentre à moitié dedans après avoir cherché à convaincre Aélia de s'abriter. Damian se trouve sur le toit d'un entrepôt non loin. Lily, Franziska et Amarice affrontent stoïquement le danger sans chercher à s'abriter! Plus fou encore, Sterling se jette dans l'eau et file vers le navire en perdition !

La lame de fond submerge les quais, percute les entrepôts, faisant voler des objets en tous sens; cordes de mise à quai, matériel divers, tout est emporté par la vague de plusieurs mètres de hauteur. Le Destroyer tangue, se déchire contre la digue au loin, et s'ouvre en deux dans le port. Il commence à sombrer. La vague balaie les quais

Kate, Angela, Lily, Amarice, Henry, Franziska Mélusine, Damian s'en sortent bien. ils arrivent à se mettre assez à l'abris pour juste être couverts de flotte, mais sans être entraînées par le reflux de la vague.

Aélia est blessée légèrement par un débri, qui lui fait perdre 1pt de baston.

Fallon est emportée par les flots, et Sasha non loin d'Angela est elle aussi entraînée par le reflux de l'eau vers le quai. A demi noyées, elles peuvent essayer de se rattraper à quelque chose (ou quelqu'un) grâce à un dé d'action. Elles perdent toutes deux 2 pts de baston à cause des blessures, chute, épuisement, noyade en cours *pan.

Sterling peut atteindre la carcasse du destroyer qui se vide en hommes, en armes et en matériel, dans la rade du port de pêche.

Une silhouette domine le destroyer. Les regards les plus avertis malgré la pluie pourront reconnaître... L'Ogre! L'homme au masque de fer grimpe sur le poste de commandement. Aucun soldat ne semble s'interposer. Que fait-il? Il n'est qu'à quelques dizaines de mètres...

Pour ceux qui veulent rejoindre le navire, ils devront réussir un dé d'action. Sauf Sterling, qui peut grimper dessus. Si vous attaquez l'Ogre, vous lancer un dé normal... Il répliquera au prochain tour de MJ !

En revanche sur le quai... Le bourdonnement reprend de plus belle ! Les oreilles des Freakshow saignent... Et votre "mère" vous murmure de saigner les porcs qui vous traitent de monstres, qui vous font vivre en paria. Vous le sentez, on vous porte malgré vous vers la violence la plus extrême, on prend possession de votre tête!

Dans votre post, [b]vous êtes obligé de jeter deux dés. Le premier sera un dé action, ce sera votre résistance (ou non) à l'influence extérieure. l'autre dé sera votre action (attaque?). Si votre premier dé est réussi (votre action a réussi), vous êtes libre d'attaquer ou non quelqu'un. Autrement, vous n'avez pas le choix, vous DEVEZ attaquer la personne la plus proche de vous hors freakshow, de la manière la plus dangereuse possible!

On vous demandera dans les prochains posts d'indiquer en gras, juste en dessous de votre post, un résumé d'une ou deux lignes de vos actions


Déroulement
- Master of Chaos actualisera chaque semaine le contexte de la mission avec les événements prévus et ceux qui découleront de vos actions. Votre participation est donc très importante!
- Vous pouvez poster plusieurs fois mais limitez vous autant que possible à une page word par rp et vous devez attendre au moins 2 autres posts de joueurs différents avant de re-poster.
- Les règles normales de combat s'appliquent.
- Pour votre premier post, vous pouvez vous servir comme intro des éléments de contexte plus haut

Inscrits
- Kate Ward
- Angela Ioannis
- Fallon Ward
- Sasha Pachkov
- Sterling Hood
- Aélia Berkelay
- Amarice Krigen
- Lily Bradbury
- Henry Watford
- Franziska Muller
- Mélusine Kapoen
- Damian Aberline


_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile


Dernière édition par Master of Chaos le Dim 30 Sep - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
Admin
Messages : 1410
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   Dim 30 Sep - 20:44

Le membre 'Master of Chaos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ADMIN' : 18, 15, 1, 4, 20, 9, 13, 19, 16, 14, 14, 12

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission intrigue n°2 - The War is not Over   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission intrigue n°2 - The War is not Over
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : « Tous les hommes vivent ensemble, mais ils suivent des chemins différents. » [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue N°2 : Prise d'otages dans une banque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: