Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 

Aller en bas 
 [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)
avatar
Protect & Retaliate
Messages : 1175
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Alias : Stubborn
Métier officiel/officieux : Lieutenant de police / Combattant clandestin

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Protect & Retaliate
MessageSujet: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Ven 22 Juin - 22:04

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)

Christopher ϟ StubbornLily ϟ Liv

Christopher n’avait pas dormi de la nuit après sa « découverte » de la veille. Une découverte qui n’en était pas vraiment une, puisque Lily n’avait cessé de lui rabâcher qu’elle appartenait à un peuple de guerrières aux origines lointaines. Un peuple à partir duquel l’humanité avait forgé le mythe des Valkyries.

Le policier avait surfé de longues heures sur son ordinateur, rafraîchissant sa mémoire sur les documents et légendes entourant ces figures emblématiques des peuples nordiques. Des citations dans d’antiques poèmes en vieux norrois à l’identité supposée de reines islandaises, le terme Valkyrie s’associait à une flopée de mythes et faits historiques. Des milliers de questions avaient traversé l’esprit de l’Anglais qui nourrissait une affection particulière pour l’histoire ancienne, notamment les œuvres artistiques que ces peuples disparus avaient inspirées.

Quels autres secrets se dissimulaient derrière les grands mythes de ce monde ? L’Atlantide décrite par Hérodote a-t-elle aussi existé ? Les Amazones étaient-elles des Valkyries venues participer à la guerre de Troie ?  Le Yéti était-il l’illustre représentant d’une autre branche mutante de la race humaine ? Les dieux ou demi-dieux des croyances populaires étaient-ils des « mutants » eux aussi ? Et Jésus Christ et ses miracles ?

Christopher ne comprenait pas comment le secret de leur existence avait pu rester caché, surtout depuis les progrès scientifiques des derniers siècles. Seule la magie ou une science très avancée pouvait expliquer que le monde d’origine des Valkyries ait pu échapper à l’œil scrutateur des avions, drones et satellites. Une « simple » mutation génétique formant une branche séparée de la race humaine n’expliquait pas tout. Loin de là.

Techniquement, c’était Kate Ward qui avait analysé l’ADN de la coach en self-defense, établissant la preuve scientifique que celle-ci disait vrai. Mais elle ignorait de qui provenait ces gênes, ni même les particularités que ces anomalies génétiques entraînaient sur la femme en question. Car elle savait qu’il s’agissait d’une femme, non seulement par ses deux chromosomes X mais aussi une autre découverte, une surprise bien réelle cette fois : Lily était enceinte.
L’étudiante se posait sans doute des questions elle aussi, mais elle manquait d’éléments pour faire le lien avec les Valkyries, encore moins avec Lily Bradbury. Avec la Crows League en ligne de mire et la préparation de son concours, l’étudiante avait heureusement d’autres sujets de préoccupation.
Christopher aussi, pourtant il n’avait pas été aussi agité depuis le jour tristement mémorable du 15 janvier.

Étrange ironie que cette double découverte, ce qui était inconcevable pour Christopher ne faisait aucun doute pour Lily, ce qui n’avait rien de surprenant pour l’élève ne manquerait pas de perturber la future mère.
En effet, Lily fréquentait un homme et même si elle n’avait pas mentionné comment son peuple de femmes assurait sa descendance, l’Anglais se doutait que les Valkyries ne naissaient pas dans les choux. Pour Christopher, cette information était presque banale après le choc de ses origines. Mais il se doutait que la jeune femme soucieuse de sa discrétion ne le prendrait pas avec la même désinvolture.
Le policier lui avait donc envoyé un texto en pleine nuit afin de se retrouver au plus vite. Sa motivation principale n’était pas de satisfaire sa curiosité (ses innombrables questions pouvaient attendre qu’il encaisse la nouvelle), mais d’informer l’entraîneuse de sa grossesse.


Ce soir-là, alors qu’un vent glacial avait chassé la chape nuageuse qui recouvrait Europolis, Christopher marchait d’un pas vif vers la salle de sport. La tête enfoncée dans son épais manteau, il levait les yeux vers la voûte céleste et ses milliards d’étoiles, s’interrogeant sur les innombrables mystères qu’elles recélaient.
Le monde autrefois si familier lui semblait presque inconnu, chaque visage croisé pouvait appartenir à un mutant, une Valkyrie ou une autre espèce humanoïde. Son intellect savait pourtant que ces humains particuliers, aussi divers fussent-ils, formaient au mieux une extrême minorité de la population. La raison avait besoin de temps pour s’habituer à cette nouvelle réalité, pour s’apercevoir que les jours succédaient toujours aux nuits et que le monde restait identique – ou presque – malgré l’existence des Valkyries.

Le policier franchit le seuil du gymnase l’esprit en proie à la confusion. Le tintement métallique de la clochette avait le timbre du glas funeste. La porte claqua derrière lui comme le battant épais d’une salle secrète.
Lily se trouvait devant lui. Elle l’attendait.
Christopher avait cherché comment lui annoncer les nouvelles, avançant mille façons sans en retenir aucune. Tant pis. Il se lança après une grande inspiration :

Bonsoir, Lily. Je ne sais pas comment te le dire, alors autant y aller franco. Premièrement : je te crois maintenant ; l’analyse ADN a montré que tu n’appartiens à aucun groupe humain connu. Deuxièmement : l’analyse de ta salive a révélé que tu es enceinte, je te passe les détails scientifiques.

Christopher sentait qu’il transpirait malgré le froid qu’il venait de quitter – l’intérieur du gymnase n’était pas beaucoup plus chaud, ce qui convenait sûrement très bien à une Valkyrie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com/t166-christopher-hart-relati
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1434
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 1
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Lun 25 Juin - 22:45

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3) × feat Christopher Hart
Le temps me paraissait long, très long ! J’avais parfois même l’impression qu’il s’était arrêté et pourtant la trotteuse des différentes horloges que je pouvais observées continuait de touner, toujours au même rythme. Je ne cessais de me demander quelle serait la réaction de Christopher quand il comprendrait que je lui avais dit la vérité depuis le début, du moins depuis qu’il avait découvert mon secret. J’allais bientôt le savoir ! Ce soir. Mais depuis que je lui avais envoyé ma réponse par message ce matin, le temps avançait moins vite… Peu importe ce que me disait cette fichue trotteuse ! Le temps semblait se jouer de moi…
Tout cela ne m’empêcha pas de rester concentrée sur mes cours ! Mon professionnalisme me permettait de ne pas me rendre compte du temps qui passait trop lentement à mon goût. Lorsque l’heure du déjeuner arriva j’avais l’impression que la journée entière s’était déjà écoulée mais non ! C’était loin d’être le cas…
L’après-midi passa plus vite. Mes élèves n’étaient plus des débutantes et le passage d’Isa pendant une heure de coupure me changea les idées. Mon amie était une perle quand il s’agissait de divertir les personnes soucieuses. Je n’avais rien eu besoin de dire. Elle l’avait remarqué toute seule !

J’eus une pointe de remords en la voyant partir juste avant que mon dernier cours ne commence. Elle était la première personne qui s’était soucié de moi, qui m’avait aidé à me retrouver dans cette grande ville, la première à être devenue une amie. Elle était d’ailleurs la meilleure que j’avais ; pourtant elle ignorait qui j’étais ! Elle ne me connaissait pas réellement alors que Christopher, lui, venait d’avoir la confirmation que je n’étais pas une simple humaine. Je soupirais à cette pensée ! J’aurais tellement voulu qu’elle sache la vérité, qu’il me soit possible de lui dire sans courir le moindre risque et sans la mettre en danger. Mais c’était impossible.
Ma concentration fut de nouveau à son maximum avec ma dernière élève et une fois le cours terminé je me laissais tomber sur une chaise en soupirant. Mais un sourire apparut très vite sur mes lèvres en voyant l’heure qu’affichait l’horloge de la salle. Christopher allait bientôt arriver ! J’avais cependant le temps de prendre une douche dans les vestiaires et c’est ce que je filais faire après avoir récupérer des vêtements propres dans mon bureau.

La douche me détendit et je ne trainais pour m’habiller d’un joli débardeur noir, sur lequel j’enfilais une chemise de la même couleur, ainsi que d’un jean moulant brut qui me mettait parfaitement en valeur. Je me séchais rapidement les cheveux avant de mettre une paire de bottes plates.
A mon retour dans la salle de sport je n’eus pas à attendre longtemps avant de voir arriver mon élève. Le sourire de mon visage disparut pour afficher une mine interrogative quand mon regard se posa sur l’homme. Il avait l’air… soucieux ? agité ? Avait-il eu un souci avec l’échantillon ADN ? Je n’en savais rien mais je n’aimais pas ça. Cependant, je n’eus pas le temps de lui poser la moindre question puisqu’il prit la parole après mes quelques mots prononcés.



- Bonsoir Christopher !


Si j’esquissais un sourire quand l’homme déclara me croire j’affichais très vite une mine perplexe en apprenant sa découverte. Le souffle quasiment coupé je reculais d’un pas, puis plusieurs, pour finalement m’asseoir sur une chaise. Je ne pensais plus à lui demander des excuses… je ne savais même pas quoi dire !
Puis je pensais à Jean et la nouvelle prit une tournure encore plus inquiétante. Cependant, je ne pouvais rien dire ! Je soufflais un bon coup avant de dévisager le porteur de nouvelles inattendues !



- Tu es sûr qu’il ne peut pas s’agir d’une erreur ? demandais-je en le fixant.


Je connaissais déjà la réponse. Non, il ne s’agissait pas d’une erreur ! Et puis avais-je envie de parler de ça ? De prendre le risque qu’il me pose des questions personnelles ? Non. Alors je haussais les épaules comme si j’acceptais finalement ce qu’il venait de me dire.


- Maintenant que tu me crois… tu as peut-être des questions ? demandais-je pour parler d’autre chose.


Après tout, c’était pour ça que le test avait été fait. Pour lui prouver que je ne lui mentais pas, que j’étais bel et bien une Valkyrie. Il savait à présent que mon peuple avait existé et qu’il n’était pas seulement un mythe !


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Protect & Retaliate
Messages : 1175
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Alias : Stubborn
Métier officiel/officieux : Lieutenant de police / Combattant clandestin

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Protect & Retaliate
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Dim 1 Juil - 16:12

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)

Christopher ϟ StubbornLily ϟ Liv

Christopher voyait bien que Lily accusait difficilement le coup. Il l’avait pourtant vue troublée et affectée lors de leurs premiers rendez-vous, mais jamais bouleversée à ce point.
Comme s’il y attendait, la conception d’un enfant ne figurait pas dans ses projets. Le policier en voulait surtout à l’ami intime de la Valkyrie, certainement mieux informé que sa partenaire des méthodes de contraception modernes. Mais il était trop tard à présent, et formuler des reproches n’aiderait en rien.

Le policier se rapprocha de la jeune femme – la Valkyrie – qui s’était réfugiée sur une chaise adossée à un mur. Mains croisées devant lui, il s’efforçait de garder une posture digne qui marque son soutien, mais sans imposer sa présence à l’intérieur de l’espace vital de la combattante.
Si Christopher se refuserait à qualifier d’amitié la relation qui les unissait, ses intentions n’en étaient pas moins bienveillantes et désintéressées. Il aurait pu tirer de grands bénéfices en révélant le secret dont il était à présent l’un des rares détenteurs – gloire, renommée, argent. Pourtant, l’idée de trahir Lily ne lui avait pas une seule fois traversé l’esprit. Ce n’était même pas une question d’honneur ou de loyauté : l’avenir de Lily et la vie innocente qu’elle portait seraient alors scellés d’un noir destin.

— Oui, c’est une histoire d’hormone spécifique à la grossesse, sans lien avec tes capacités surhumaines. Techniquement, certaines tumeurs cancéreuses la sécrètent également. Mais tu seras d’accord qu’on peut écarter cette hypothèse, n’est-ce pas ?

Elle eut beau hausser les épaules, son geste marquait davantage la confusion que l’acceptation.

Des questions ? Il leur faudrait des semaines, des mois, peut-être des années avant de les aborder toutes.
Pour l’heure, néanmoins, un thème occupait les pensées de Christopher plus que les autres.

Le policier se gratta la barbe, les yeux rivés sur le sol tandis qu’il réfléchissait.
Inviter un lieutenant de police à poser librement des questions est la dernière chose à faire lorsqu’on souhaite éviter un sujet – y compris embarrassant.
Lily n’allait pas tarder à s’en rendre compte.

— Je crois me rappeler que tu as mentionné l’absence d’hommes dans ton monde d’origine. Connaissez-vous la sénescence ? Vivez-vous beaucoup plus longtemps que nous ?
Autrement, comment faites-vous pour vous assurer votre descendance ? Donnez-vous seulement naissance à des petites filles ? Sont-elles toutes comme vous ?


Beaucoup de questions, pour l’instant non spécifiques, mais qui poursuivaient un objectif précis : déterminer ce qui allait advenir de l’enfant – encore au début de sa vie embryonnaire – que portait Lily en son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com/t166-christopher-hart-relati
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1434
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 1
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Lun 6 Aoû - 23:52

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3) × feat Christopher Hart
Je ne m’attendais absolument pas à ce genre de nouvelle et je ne savais pas quoi dire, quoi faire… Je m’asseyais et tentais de réfléchir mais cela m’était tout bonnement impossible. Jamais je n’avais imaginé tomber enceinte et je ne savais rien de tout ça. Bien sûr je n’ignorais pas les grandes lignes du déroulement d’une grossesse mais je n’avais qu’un point de vue lointain et extérieur. Une seule de mes sœur qui m’était proche avait porté un enfant et j’avais trouvé cela plus contraignant qu’intéressant. Assise et silencieuse je savais que je devais dire quelque chose.
Les premiers mots qui me vinrent furent qu’il s’agissait peut-être d’une erreur. Pourquoi cela ? Parce que c’était ce que je voulais ? Peut-être… mais les choses ne fonctionnaient pas ainsi et je savais que le lieutenant avait sûrement du faire confirmer et reconfirmer les résultats. Que cela soient ceux concernant ma nature de Valkyrie ou ceux concernant la grossesse.

Je levais les yeux vers Christopher quand il s’approcha et reprit la parole. Je soupirais légèrement et haussais les épaules lorsqu’il évoqua la présence d’éventuelles tumeurs cancéreuses. Cette nouvelle aurait-elle été pire que celle que je venais d’apprendre ? Je n’en savais rien. Je répondais tout de même au représentant de la loi.



- Je vois, dis-je pensive. Et oui, je pense que l’on peut écarter l’hypothèse de l’éventuelle présence de tumeurs cancéreuses, continuais-je. Enfin… je dis ça mais je ne sais même pas si nous sommes immunisées contre ce genre de maladie, reprenais-je pensive. Je pense que oui puisque je ne tombe jamais malade. Puis je me taisais avant d’accepter l’évidence. Donc oui, je pense que la première solution est la bonne…


Je me retrouvais face à un problème de taille qu’il me faudrait régler mais comment ? Qui pourrait m’aider ? Je ne savais pas par où commencer et c’est sûrement pourquoi je tentais de changer de sujet. Si je n’avais aucune idée du sujet dans un premier temps, les raisons de la présence de Christopher me donnèrent la diversion parfaite dont je serais le sujet principal mais d’une autre manière. L’homme devait avoir un tas de questions et j’allais lui répondre.
Cependant il sembla hésiter. Avait-il tant d’interrogations que cela ? C’était possible. Et c’était même normal ! J’attendais donc patiemment, ne lâchant pas du regard le lieutenant. Je hochais la tête de manière positive à ses premiers mots…
« Oui, il n’y a… avait pas d’homme. » puis je réfléchissais à la suite. J’avais toutes les réponses à ses questions et je ne comptais pas lui cacher la vérité.


- Oui, je sais ce que c’est et oui nous vivons beaucoup plus longtemps que vous. Mon aînée avait plus de soixante ans mais il est certain que tu ne lui aurais pas donné plus de trente ans. Je marquais une pause. Pour assurer notre descendance il nous fallait aller à la rencontre des hommes, dis-je avant de préciser, mais je ne peux pas être plus précise pour la suite. Je détournais ensuite le regard. Les Valkyries ne donnent pas naissance qu’à des filles… lorsqu’un garçon naissait et comme il nous était impossible de le garder, notre sœur se devait de retourner chez les hommes pour abandonner l’enfant. Je reportais à nouveau mon regard sur Christopher. Pour les filles, oui, elles sont des Valkyries.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Protect & Retaliate
Messages : 1175
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Alias : Stubborn
Métier officiel/officieux : Lieutenant de police / Combattant clandestin

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Protect & Retaliate
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Dim 12 Aoû - 15:34

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)

Christopher ϟ StubbornLily ϟ Liv

Après tout ce qu’il avait entendu de la bouche de Lily, Christopher s’attendait presque à ce que les Valkyries enfantent toutes seules – comme la Vierge Marie. En tout cas, il n’en aurait pas été surpris. Cette faculté existe déjà dans la nature, contrairement à d’autres particularités de Lily et de son monde originel.
À moins qu’elles soient envoyées sur Midgard depuis l’Asgard des dieux nordiques dont parlent les légendes. Hypothèse à peine surprenante dans cet univers de mystères et de magie que Lily lui avait permis d’entrevoir.
Ainsi le policier continua à se frotter nonchalamment la barbe, sans réaction particulière. Pour une fois, la réalité était bien plus terre-à-terre, presque décevante.

— Je vois. En fait, ça se passe à peu près comme les Amazones de nos légendes. En moins barbare, puisque vous ne tuez ni ne mutilez les enfants mâles. En revanche, je n’imagine pas combien de mâles reproducteurs ont dû connaître un destin funeste. Étant donné ton inexpérience de notre monde, j’imagine que tu es encore jeune – pour une Valkyrie – et que tu n’as jamais donné naissance.

Christopher essaya de se mettre à la place de Lily. Un long soupir accompagna sa réflexion.

— Tu te trouves à présent face à un cruel dilemme. Si tu décides de garder le bébé, tu devras sans doute quitter Europolis, voire l’Europe. Avec le suivi médical obligatoire, la scolarité et tout le reste, une petite Valkyrie ne passera jamais inaperçue. Et même s’il s’agit d’un fils… les enfants parlent beaucoup et aiment vanter les prouesses de leurs parents. À moins que la position du gouvernement à votre égard évolue très vite, personne ne pourra te protéger. Du moins, pas sur ce continent.

Le policier se rappelait vaguement une précédente rencontre où Lily avait évoqué sa mission sacrée.

— Tu m’avais aussi parlé de pierres sacrées intimement liées à vos dieux. Rien ne prouve que ceux-ci existent, mais la magie dont ton peuple a toujours bénéficié provient bien de quelque part… Quand on réfléchit, la charge nucléaire qui a détruit votre monde a probablement détruit ces pierres. Ou le gouvernement s’en est emparé et tente actuellement d’exploiter leur pouvoir. Tout est possible.

Les yeux de Christopher se rivèrent sur la jeune femme. Son visage exprimait la compassion mêlée à une pointe d’embarras.

— Perpétuer la lignée des Valkyries ou continuer la recherche certainement vaine de ces pierres sacrées, il va te falloir opérer un choix. Si vos grossesses durent également neuf mois, tu as du temps pour y réfléchir. Mais en attendant, tu partages chaque risque que tu prends avec la vie que tu portes… beaucoup plus fragile que la tienne. Tâche de ne pas l’oublier, si jamais l’instinct maternel échoue à te faire entendre raison.

Une autre sujet de préoccupation tourmentait le policier. De nouveaux dangers inconnus de l’espèce humaine et qui risquaient de déferler sur Europolis.

— En attendant, y a-t-il d’autres menaces dont tu es au courant ? Des créatures fantastiques provenant de ton monde, des prophéties liées au monde des humains, des alliés ou ennemis des Valkyries qui pourraient s’en prendre aux humains… j’imagine aussi que tu n’es pas la seule survivante, et que certaines vont chercher à se venger. Le problème avec les guerres et les vendettas, c’est que ce sont toujours les civils qui en souffrent le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com/t166-christopher-hart-relati
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1434
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 1
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Ven 7 Sep - 23:10

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3) × feat Christopher Hart
Je connaissais l’existence des Amazones et des Atlantes mais cela ne m’empêcha pas d’afficher une mine surprise en entendant les propos tenus par le représentant de la loi. Il n’y avait pas à dire, si certaines parties des légendes étaient vraies il était évident qu’elles comportaient aussi, excusez le langage, un bon nombre de conneries. Je me mordais la langue pour ne pas prendre la défense de mes cousines et répliquer que cela était totalement faux. Ok ! Je ne les avais jamais rencontrées avant nos apocalypses respectives mais je les avais étudiées. Concernant la procréation, les Amazones se comportaient comme nous. Elles abandonnaient les garçons. Dit comme cela ce n’était pas très glorieux mais c’était toujours mieux que de les mutiler ou les tuer.
Puis je hochais la tête en guise de confirmation. Effectivement, je n’avais jamais eu d’enfant et il avait fallu que ma première fois soit la bonne… Ironie du sort quand je savais que certaines sœurs essayaient à plusieurs reprises avant que cela ne fonctionne.



- Tu as raison. Je n’ai jamais eu d’enfant… mais beaucoup de femmes de votre monde qui ont le même âge que moi sont dans le même cas, observais-je. Je me taisais avant de tout de même rajouter. Vos légendes sont quelques peu… morbides ! Il n’y aurait aucun intérêt à tuer ou mutiler des mâles puisqu’ils servent pour la procréation.


Sur ces bonnes paroles je haussais les épaules sans plus rien ajouter ce qui permis à Christopher de reprendre. Je n’étais pas de son avis même si je me rendais compte qu’il avait raison dans un sens. Toute Valkyrie rêverait d’avoir une fille mais dans le cas présent un garçon serait préférable… ou aucun des deux mais c’était une autre histoire. Bref, il me serait plus facile de cacher mes pouvoirs que d’obliger un enfant à dissimuler les siens. C’est alors que je fronçais les sourcils… Un garçon signifiait abandon non ? Cette question me mit mal à l’aise.


- Je ne savais pas qu’il y avait un suivi médical obligatoire, déclarais-je. Recommandé, ok, mais obligatoire ! Donc tu me dis que si je veux garder cet enfant je dois partir. Le problème ne sera-t-il pas partout le même ? Je ne connais pas le monde entier mais les Hommes se ressemblent dans leur peur de l’inconnu. Ici, ailleurs, c’est du pareil au même.


Puis le lieutenant de police aborda un sujet qui capta toute mon attention. Nos Pierres d’Âmes ! L’hypothèse qu’il venait d’émettre était intéressante. Surtout quand on voyait la manière dont les Hommes prenaient possession de ce qui ne leur appartenait pas !


- La deuxième hypothèse me semble plus prometteuse quand on voit comment les Hommes volent ce qui ne leur appartient pas.


Mais déjà l’homme en revenait à parler de ma grossesse de manière à me faire croire que je ne pourrais pas garder l’enfant et continuer la quête que je menais. Et pourquoi pas ? Bien sûr, je ne lui posais pas la question mais répondais à l’un des siennes.  


- Neuf mois… C’est bien ça ! Donc j’ai le temps.


Je n’allais pas plus loin dans ma réponse et croisais les bras en fixant Christopher en entendant les paroles qu’il prononçait.


- D’autres menaces ?! répétais-je. D’autres en dehors de celle que les Hommes représentent pour eux-mêmes tu veux dire ! Du genre est-ce qu’il existe des survivantes Amazones ou bien des rescapés de l’Altantide qui pourraient vouloir se venger des génocides qu’ils ont subis ? Si je te disais oui, que ferais-tu ? Tu les traquerais pour les aider, les raisonner, les tuer ?


Oui, j’aimerais bien savoir en quoi une telle information pourrait l’aider.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Protect & Retaliate
Messages : 1175
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Alias : Stubborn
Métier officiel/officieux : Lieutenant de police / Combattant clandestin

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Protect & Retaliate
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Lun 1 Oct - 4:07

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)

Christopher ϟ StubbornLily ϟ Liv

Christopher leva les yeux en ciel en entendant Lily s’étonner du caractère brutal et sordide de maintes légendes humaines. Elle était tellement ingénue ! Pourtant, l’intérêt de tuer ou mutiler des hommes paraissait évident pour un peuple de femmes : préserver le secret de leur existence, garder ces mâles reproducteurs à portée de main – et sous contrôle – pour limiter le nombre d’excursions à l’extérieur. En un sens, le mythe des Amazones était plus pragmatique et réaliste que les coutumes pacifistes des Valkyries. Les humains auraient toujours l’avantage du nombre, et leur curiosité (intéressée ou non) les pousserait toujours à explorer l’inconnu.
Par ailleurs, le flic n’était pas naïf au point de croire qu’aucune Valkyrie, en plusieurs millénaires, n’eût jamais révélé certains de leurs secrets. Ou tombât amoureuse d’un humain et choisît de mener une existence humaine, refusant de retourner vivre parmi les siennes. Il existait forcément une forme de contrôle parmi les Valkyries, une Inquisition ou un groupe aux pratiques radicales, pour gérer les problèmes de cette nature. Lily, jeune et mal informée, n’était simplement pas au courant.

De même, la réfugiée ne connaissait du monde que l’Europe, région la plus avancée de la planète, région la plus compliquée pour vivre dans l’anonymat.

— Non, la vie est différente ailleurs. Hormis les nations sous régime dictatorial, aucun territoire ne possède une police aussi efficace et un suivi des citoyens aussi poussé que le nôtre. L’Europe, du moins l’intérieur de ses frontières, a été épargnée par la guerre et globalement, notre population bénéficie des meilleures technologies. Il est beaucoup plus facile pour une clandestine de passer inaperçue dans le reste du monde, surtout quand on a la capacité de parler toutes les langues.

En l’interrogeant sur d’autres menaces potentielles, Christopher s’attendait à d’autres révélations fracassantes comme l’existence de krakens, dragons ou reptiliens. Puisque les chevaux ailés existaient, pourquoi pas les Trolls et les Géants des légendes ?! En outre, Lily décrivait les Valkyries comme un peuple de guerrières. Mais pour être des guerrières, il leur fallait pratiquer la guerre. Et pratiquer la guerre nécessitait des ennemis.
L’expérience du policier se limitait à la guerre urbaine contre les gangs de la pègre, mais il savait une chose que tous les vétérans répétaient à l’envi : il y a une grande, énorme, différence entre les soldats entraînés au combat, et ceux qui ont réellement fait la guerre. Les Valkyries, recluses dans leur petit monde inconnu de tous, appartiendraient à la première catégorie sans luttes internes ou ennemis à affronter. Peut-être était-ce l’une des raisons de leur tragique défaite.

Cependant, une fois encore, Lily prit Christopher à contre-pied en mentionnant les génocides des Amazones et Atlantes. Combien existaient-ils d’autres peuples humanoïdes, que les dirigeants de l’humanité avaient anéantis dans le plus grand secret ?
Ou peut-être que les reptiliens étaient déjà infiltrés parmi la population humaine et présidaient l’Union européenne. La dernière mission spatiale de l’ESA, sous prétexte d’exploration scientifique, visait peut-être à atomiser une base martienne peuplée de petits hommes gris aux grands yeux noirs. Ou pour rester dans les peuplades mythiques, les nains des montagnes et les fées des bois allaient peut-être déferler sur la grande Europe pour venger la destruction de leurs habitats naturels, armés de marteaux dévastateurs et de sortilèges destructeurs qui ébranleraient le monde civilisé.
Les idées se bousculaient de façon chaotique dans le crâne de l’Anglais. Il avait l’impression que les yeux sombres de Lily le fixaient d’un air accusateur, les lèvres pincées de reproche. Le monde était plus simple quand il avait le sentiment d’appartenir au camp des gentils. Au poids de sa culpabilité individuelle s’ajoutait le fardeau collectif de massacres et de génocides multiples.
Christopher dut tousser pour reprendre son souffle et retrouver la capacité de s’exprimer. Cela faisait beaucoup à encaisser, pour un simple flic qui s’efforçait de contribuer par ses maigres moyens au bien-être d’une population civile encore plus ignorante – et innocente – que lui.

— De quoi parles-tu ? Tu veux dire qu’en plus des Valkyries, les Amazones et les Atlantes existent – existaient – vraiment ? Et de quels génocides parles-tu ? Eux aussi vivaient dans des mondes secrets qui ont été atomisés pendant la guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com/t166-christopher-hart-relati
avatar
“La folie guerrière est un don des Dieux”
Messages : 1434
Célébrité : Gal Gadot
Alias : Liv (véritable prénom - Valkyrie)
Métier officiel/officieux : Coach self défense/combat

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 8
Points de Marave: 1
“La folie guerrière est un don des Dieux”
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Mer 3 Oct - 23:36

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3) × feat Christopher Hart
Il n’y avait que les Hommes pour imaginer de telles choses. S’en prendre aux mâles que les guerrières séduisaient ou aux enfants qui naissaient de ces relations aurait été dangereux. Le mal subi engendre le désir de vengeance et les victimes auraient tout fait pour rendre la monnaie de leur pièce à leurs amantes si elles les avaient violentés. Gardés prisonniers, ils n’auraient eu qu’une envie : s’enfuir ! Mais rien ne permettait de dire qu’ils ne seraient jamais revenus, plus nombreux, pour se venger. Non ! Je ne voyais pas quel aurait été l’intérêt pour les Valkyries ou les Amazones d’agir ainsi. Je ne cachais pas cette incompréhension qui sembla exaspéré le lieutenant qui leva les yeux au plafond. Le fixant, je croisais les bras sur ma poitrine avec un air qui voulait dire « A chacun sa manière de voir les choses. » Son hypothèse était, de toutes les manières, fausse concernant les Valkyries. J’en étais persuadée.
Bien sûr je gardais cette pensée pour moi car attaquer un débat à ce sujet serait inutile. Il ne mènerait nulle part et un autre sujet était déjà abordé. Le problème était qu’il opposait également nos opinions ! Je restais persuadée que la vie pour une Valkyrie survivante resterait difficile où qu’elle aille et encore plus si elle était enceinte. Christopher ne pensait pas de cette manière. Selon lui il était plus facile pour une clandestine de vivre en dehors de l’Europe. J’arquais un sourcil…



- L’Europe bénéficie des meilleures technologies mais aussi des meilleures conditions de vie, déclarais-je enfin. Je ne comprends pas ta logique. Tu pense réellement que je serais plus en sécurité avec mon enfant dans des endroits tels que l’Afrique, l’Amérique du Sud et j’en passe. On dit qu’il y règne chaos et corruption ! Je marquais une pause, j’étais perdue et je secouais la tête sans savoir quoi penser. Je ne sais pas… Je ne sais pas ce que je dois faire, continuais-je en décroisant les bras et en fixant l’homme qui me faisait face.


Allais-je devoir tout recommencer à zéro ? Je me voyais mal me créer une autre identité. Et que pourrais-je faire si je décidais de partir dans un lieu où les personnes qui y vivaient ne rêvaient que d’en partir ! M’associer aux personnes influentes et sûrement corrompues ? Elles pourraient assurer ma protection mais en échange de quoi ? Ces personnes là pourraient vendre leur propres parents alors une guerrière mythique !!! Je soufflais. Soudainement, j’avais envie d’être seule, d’oublier tout ce que je venais d’apprendre. Mais c’était impossible. Ma grossesse était bien réelle, aussi vraie que la présence du flic.
Ce dernier m’interrogea d’ailleurs sur l’éventuelle existence d’autres menaces ! Ce terme ne me plut pas le moins du monde. Je n’avais jamais été une menace pour qui que ce soit depuis que j’avais décidé de réellement vivre parmi les Hommes. Je rappelais alors à mon interlocuteur que l’Homme représentait un véritable danger pour lui-même. Puis je lui demandais ce qu’il ferait en apprenant la survie d’autres Valkyries, d’Amazones aussi et peut-être même de quelques Atlantes.

Je notais à sa réaction qu’il ne s’attendait pas du tout à ce genre de réponse de ma part. Nerveusement je me mordais la lèvre inférieure en me demandant ce que j’aurais du dire. Je ne savais pas ce qu’il aurait voulu entendre. Sans que je ne comprenne pourquoi et que je ne la sente arriver, une immense tristesse me submergea. Les questions de Christopher étaient-elles trop difficiles à entendre ? Peut-être… sans oublier que s’ajoutait à cela l’annonce de ma grossesse.
Une larme roula sur ma joue alors que je hochais la tête de manière positive.



- Bien sûr qu’ils existaient… et comme les Valkyries, ils ne se mêlaient pas aux Hommes. Je marquais une pause et déglutissais alors qu’une nouvelle larme sillonnait ma joue. Ces génocides, tout Europolis a pu les voir grâce aux vidéos diffusées par Musquet. Il y a eu le Grand Temple, l’Atlantide, l’Ile de Thermodon… tout a été détruit par l’Homme. Je regardais Christopher dans les yeux alors que des larmes emplissaient les miens. Tu me dis qu’il serait préférable pour moi de vivre cachée… mais nous l’étions ! Nous vivions à l’écart des Hommes, dissimulées et pourtant… pourtant vous êtes venus pour nous exterminer. Pourquoi ? Je me pose cette question depuis plus de sept ans et je ne trouve toujours pas la réponse.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


You and me
We're in this together now
None of them can stop us now
We will make it through somehow
You and me
If the world should break in two
Until the very end of me
Until the very end of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Protect & Retaliate
Messages : 1175
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Alias : Stubborn
Métier officiel/officieux : Lieutenant de police / Combattant clandestin

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 6
Points de Marave: 2
Protect & Retaliate
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   Dim 7 Oct - 18:58

La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)

Christopher ϟ StubbornLily ϟ Liv

Lily réalisait qu’elle se trouvait face à un dilemme, que plusieurs options se présentaient à elle. Comme très souvent dans la vie, aucun choix ne s’imposait comme une évidence.
Cette prise de conscience suffisait à Christopher, qui ne cherchait pas à convaincre mais à informer. Le policier s’efforçait comme à son habitude d’apporter une aide, mais il n’était pas et ne serait jamais un proche de la Valkyrie. Ainsi continua-t-il à s’expliquer sans faux semblants. Lily était l’une des rares personnes à se conduire de façon honnête, lui rendre la pareille était en premier lieu un devoir. Malgré les révélations bouleversantes, communiquer avec elle avec une totale franchise était aussi une rare source de satisfaction dans l’univers sordide du flic de terrain.

On dit aussi que le chaos et la corruption règnent à Europolis, et que la situation empire chaque jour. Le monde est vaste et diversifié, Lily. Les disparités qui existent entre les docks malfamés de Coal District et le splendide quartier Romain d’Europolis, à seulement quelques kilomètres l’un de l’autre, n’offrent qu’un vague aperçu des contrastes existants sur la planète. Je n’essaie pas de te dire quoi faire, je n’en ai ni le droit ni l’intention. Mon seul objectif est de partager ce que je sais, ou crois savoir, afin de t’aider à prendre une décision éclairée. Tu connais mal notre monde contemporain, et cette méconnaissance biaise ta vision. Il est d’ailleurs normal que tu ne saches encore pas comment agir, tu viens à peine d’apprendre ta grossesse. Le contraire montrerait un comportement irréfléchi et irresponsable de ta part.

Sur le sujet des génocides – passés de un à trois en un claquement de langue – le malaise de Christopher se renforçait seconde après seconde.
Bien qu’il n’avait pris aucune part à ces tueries de masse et qu’il trouvait chacune d’elles abjecte, injustifiable, un sentiment de culpabilité s’insinuait en lui comme la marée à travers une digue poreuse. Marée que les yeux larmoyants de Lily changèrent en tsunami. Autant le policier se montrait dur et impitoyable envers les criminels, autant son cœur restait sensible aux tourments des âmes innocentes.
Pas suffisamment, néanmoins, pour initier un geste de réconfort comme l’ancien Christopher l’aurait fait spontanément.
Le combattant franchissait la porte de ce gymnase pour que ses mains cognent, poussent, empoignent, serrent, pour que ses jambes frappent, résistent, feintent. Le seul liquide à couler sur les joues était la sueur abondante d’un entraînement intense, pas des larmes de tristesse. Face à la détresse de Lily, Christopher était un simple pantin de chair, une oreille impuissante. Plus impuissant qu’aux moments de se confronter à la force et à la dextérité surnaturelles de la Valkyrie.
La voix chargée d’émotion de l’Anglais croassa des banalités sans conviction. Leur seul mérite était de combler le silence embarrassant.

— Je suis désolé, Lily. Sincèrement. Et je suis certain que la plupart des Humains seraient aussi choqués et attristés que moi en apprenant ces tragédies. Si Musquet a pu mettre la main sur des informations confidentielles, alors d’autres le pourront. D’ailleurs, ses documents sont à présent entre les mains d’un groupe inconnu, dont nous ignorons les revendications… Rien ne pourra ressusciter les morts, mais il n’est pas trop tard pour confondre les coupables et obtenir des explications. Je suis convaincu que la vérité émergera tôt ou tard.

Malgré ses bonnes intentions, Christopher ne se voyait jouer aucun rôle dans ces grands enjeux qui le dépassaient complètement. Sur l’échelle vertigineuse du pouvoir qui menait aux décisionnaires, le lieutenant de police se situait vers la troisième marche, juste au-dessus des simples agents et des petits fonctionnaires de l’administration. Il aurait plus de chance d’atteindre la Lune.

Le policier recula d’un pas. Il ne voyait plus aucune raison de s’attarder. Bien au contraire. À l’extérieur, au moins, il pouvait agir. Se rendre réellement utile. Europolis était son monde. Un monde plus mystérieux qu’il imaginait, mais les gens qui évoluaient à sa surface et dans ses bas-fonds étaient tous faits d’os et de chair. Humains, Valkyries, Amazones, Atlantes, chacun avait son histoire, sa vie et ses projets d’avenir. Christopher, quant à lui, avait un flingue et un badge.

— Il vaut mieux que je te laisse à présent. J’imagine que tu as besoin d’être seule pour réfléchir… et discuter de ta grossesse avec le père. Merci pour tout, n’hésite pas à m’appeler si je peux être utile d’une quelconque façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com/t166-christopher-hart-relati
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livre I - Terminé] La vérité se trouve dans les gènes (ép. 3/3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Job de rue Baby [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: