Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 

Aller en bas 
 Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Sam 31 Mar - 23:10

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Et voilà que je me faisais chier à nouveau ! Les journées de repos ce n’était vraiment pas mon truc et j’en venais à penser que je pourrais ne plus en prendre. En ne travaillant qu’en soirée et début de nuit, il fallait avouer qu’il n’y avait rien d’épuisant et que je pourrais donc parfaitement faire du ‘sept jours sur sept’. Cette pensée me fit sourire alors que je me décidais à aller courir histoire de m’entretenir encore un peu plus. Ni une, ni deux, je quittais le Seven Keys où j’étais venue boire un café…
Toute cette dépense d’énergie me prit une bonne partie de la matinée et me donna une faim de loup. Je faisais donc un arrêt chez moi pour prendre une douche et enfiler des vêtements propres. Je choisissais de le pas m'attacher les cheveux que je séchais sans faire de brushing. Mon studio ressemblant trop à une chambre d’étudiant je décidais que j’irais manger dehors et aux vues des pourboires que j’avais accumulés j’allais pouvoir faire du shopping pour occuper mon après-midi. Une nouvelle tenue de strip-tease m’avait fait de l’œil une semaine plus tôt et je comptais bien me l’offrir. Le moment était venu puisque je l’avais fait mettre de côté.  
Sans aucune trace de remord je me prenais un truc bien gras qui n’aurait aucun effet sur ma silhouette puisque je n’avais rien avalé depuis la veille. C’était bien moi ça, oublier de manger ! Il fallait le faire quand même. Je haussais les épaules ne me disant que je mangeais lorsque j’avais faim… c’était le principal !

Une fois mon repas avalé en quatrième vitesse je me rendais dans le magasin où je me fournissais pour mes shows. Évidemment la tenue que je voulais n’y était plus à cause d’une stupide stagiaire et je soupirais, agacée. Je choisissais un autre modèle, tout aussi aguicheur, en faisant la tête… Histoire de dire quoi ! Cette mauvaise humeur eut son petit effet puisque que le patron m’offrit un bijou. Pas de la pacotille, pas de l’or non plus mais un collier sympa en argent ! Le genre de truc que je ne portais pas… C’était ce que j’allais balancer au type quand une idée me vint.
En sortant je souriais en allumant une clope et faisais un doigt d’honneur magistral au connard qui me sifflait. Après quoi je prenais la direction du Seven Keys avec la ferme intention de faire chier Anders. Si ma mémoire était bonne, il devait passer. Ou alors je me trompais ! Car je ne l’apercevais pas en arrivant… mais très vite mon esprit oublia l’autre Fantôme lorsque mon regard se posa sur une jolie jeune femme. La présence de cette dernière me prouvait qu’Anders allait venir.

Ôtant ma veste je dévoilais aux yeux de tous un décolleté des plus agréables à regarder. Cependant, je ne prêtais aucune attention au désir que je faisais naitre chez certains hommes déjà présents. Je m’installais près de Chloé et penchais la tête pour la regarder en souriant après avoir abandonner mes sacs de shopping.
 


- En voilà une agréable et sublime surprise… Comment vas-tu Chloé ? demandais-je en scrutant la salle. Tu es toute seule ?


Je savais déjà que la réponse était oui et c’était pourquoi je me baissais pour fouiller dans un de mes sacs. Je récupérais la petite boite renfermant le bijou.


- Tant mieux à vrai dire… J’ai une petite chose pour toi ! Et non, ce n’est pas une demande en mariage, déclarais-je avec un clin d’œil en posant la boite. Il t’ira sûrement mieux qu’à moi ! expliquais-je en ouvrant l’écrin. La plume fait penser à l’écriture. Je me taisais et avec un sourire charmeur je demandais à la jeune femme. Je peux te le passer autour du cou.

Le bijou:
 


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Dim 1 Avr - 14:51

J’étais entrain de travailler chez moi, au calme pour une fois, quand John m’appela pour qu’on se voit. J’avais envie de l’envoyer se faire foutre, je lui en voulais un tout petit peu pour notre nuit ensemble, j’en avais encore des marques. Il était comme une bête. Je m’étais déchaînée au cours de Lily. Mais j’avais besoin de lui pour les informations que je pouvais avoir en le fréquentant. J’avais accepté. Seven Keys donc … J’emballais mon ordinateur, là bas il y avait du Wifi, autant y aller en avance, et en plus le café y était pas trop mauvais. Pas question d’y rédiger le moindre article ou autre chose, mais peut-être éventuellement commencer autre chose … Je ne savais pas encore quoi … Peut-être un texte indépendant ? Qui sait …

Je préparai donc mon autre ordinateurs, je déposerais celui du boulot, justement au journal en passant, et pris celui des congés. J’ôtais mon jogging et mon vieux t-shirt pour passer un pull gris perle au décolleté sage en triangle. On voyait légèrement la morsure de ma clavicule que m’avait offert John, tant pis. On voyait que si on fixait avec attention. J’enfilai mon jeans avant de prendre mes clics et mes clics.

Le café était vide quand j’arrivais. Tant mieux … J’aurais aimé rester à bosser chez moi. J’avais assez de soucis au boulot en ce moment pour ne pas réellement vouloir du monde. Je commandai mon café avant de m’installer dans un coin et déployer mon ordinateur. Je me frottais le visage un instant, fatiguée. J’avais eu des remontrances à cause d’une remarque que j’avais fais à un collègue masculin qui m’avait collé la main au cul. Peut-être que j’aurais pas dû lui serrer les couilles si fort … Peut-être. Je pris une gorgée de café avant d’ouvrir un nouveau document texte. Et je restai immobile un moment devant.

Je sursautai en entendant une voix. Pendant un instant je crus que c’était déjà John. Non, j’étais venue bien tôt, j’avais presque une heure d’avance. Je levais les eux et je souris largement. Une fille ! Certes dans le cercle de John, mais bien plus sympathique que lui. Riley. Elle était vraiment magnifique … pourquoi elle n’était pas mannequin bordel ! Je me promis de laisser son dossier discrètement à une agence. Agréable et sublime … Ça faisait du bien à entendre quand on avait quelques soucis.

« Ça va et toi ? Oui, pour l’instant, John doit arriver dans une heure.»

Je souris largement et l’invitai à s’asseoir d’un mouvement de main. Riley … j’aurais adoré la connaître dans un autre contexte, mais c’était ainsi … Elle réussit à me faire rire avec son humour. Je savais qu’elle préférait les filles et honnêtement j’étais curieuse de voir ce qu’elle pouvait donner au lit. Elle avait l’air bien plus douce que John. Je me penchais curieuse et écarquillais les yeux devant le beau collier qu’elle voulait m’offrir.

« Riley ! Tu n’aurais pas dû ! Noël est passé voyons ! »

Je regardai avec attention Riley, son « je peux » me faisais plus penser à « je veux». Rien que pour me venger de John … Puis la femme avec son physique donnait très envie. Je m’approchai d’elle et lui tournai le dos.

« J’ai plus l’impression que tu disais « Je veux te le passer autour du cou ». Et qui suis-je pour t’empêcher de te faire plaisir ? »

Surtout que le collier était magnifique et que je sentais qu’il allait vite me plaire. Et je me promis de laisser le dossier de Riley le plus vite possible. Pas question de la laisser … Quoi que … peut-être qu’elle n’avait pas envie ? Je lui fis un bisous sur la joue pour la remercier avant de m’asseoir et de la détailler des yeux.

« Allez ! Je t’offre ta consommation ! … Riley ? T’as jamais penser à faire mannequin ? »

Autant tâter délicatement le terrain pour voir. J’observai ses sacs. Shopping ? Je me demandai bien ce qu’elle avait acheté. Je refermai mon ordinateur et le rangeai pour lui laisser de la place.

« Tu as fais du shopping à ce que je vois. La pêche a été bonne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 2 Avr - 1:24

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Cette jeune femme était sublime et devait avoir un sacré nombre de prétendants. J’en avais donc déduit que Chloé était tarée ! Sûrement moins que moi ou Kajsa et les autres Fantômes mais il fallait avoir un grain pour sortir avec Anders. Je n’avais jamais eu aucune relation intime avec lui, comme avec aucun homme si on mettait de côté les viols à répétition de mon enfance, mais je connaissais la réputation du militaire. Cette dernière ne faisait pas du tout penser à celle d’un gentleman… loin de là ! Je ne pensais pas qu’il en était au même point que mes anciens bourreaux mais quand même. Je lui avais d’ailleurs balancé plusieurs fois à la tronche qu’un jour il se ferait émasculer par une amante mécontente de son comportement agressif au pieu ! Mais qu’importe… Chloé était assez grande pour savoir ce qu’elle faisait et peut-être même qu’elle aimait cela. A vrai dire je ne la connaissais pas assez pour savoir. Il était rare que je la voie sans la présence de John et lorsque c’était le cas, je passais mon temps à draguer à la jeune femme dans l’unique but d’emmerder mon camarade. Cette pensée me fit encore plus sourire en m’approchant de la belle.
J’acquiesçais d’un signe de tête aux paroles de Chloé et lui montrais mes sacs.



- Une femme se porte toujours bien lorsqu’elle allège son portefeuille, déclarais-je. Je t’ai donc à moi toute seule pendant une heure, précisais-je. Cool, j'vais en profiter ! Il faut dire que ça arrive rarement.


Puis je lui offrais le collier que mon mauvais caractère m’avait fait gagner. Je ne prenais pas la peine de lui expliquer comment je l’avais eu. Les explications superflues ce n’était pas mon dada et puis j’étais ravie de constater que le bijou semblait plaire à Chloé. J’esquissais un sourire amusé lorsqu’elle reprenait mes paroles. Elle avait parfaitement compris où je voulais en venir.
Je ne me gênais pas pour regarder Chloé venir vers moi avant de me tourner le dos ce qui me fit esquisser un nouveau sourire. J’aurais adoré que notre très cher Anders arrive à ce moment mais ce ne fut pas le cas. Dommage ! Je passais devant la jeune femme pour lui faire face après lui avoir mis le bijou et je ne me gênais pas pour ajuster ce dernier sur sa peau.
Sublime ! Cependant mon regard s’assombrit en voyant une marque sur la peau de Chloé que je frôlais du bout du doigt. Une morsure ! Je reconnaissais aisément cette marque pour en avoir récolté plusieurs lors de ma ‘captivité’. Contre toute attente j’allais parler mais le baiser de la belle fit s’envoler cette idée et ses paroles me firent la regarder avec des yeux ronds avant que je n’éclate de rire.



- Ce sera un café bien corsé, commençais-je par dire au barman. Et t’es sérieuse ? Moi ? Mannequin ? Je riais à nouveau. J’ai sûrement dépassé l’âge requis et je ne suis pas assez ‘classe’ je pense.


J’ignorais le barman qui m’avait déjà posé la question et que je voyais parfaitement lorsqu’il leva les yeux au plafond. Franchement ! Moi dans le mannequinat… C’était à mourir de rire non ? Apercevant mon reflet dans le miroir derrière le bar je fronçais brièvement les sourcils. Mouais ! Peut-être qu’ils n’avaient pas tort et peut-être que si j’avais eu une vie normale cette idée me serait venue à l’esprit ! Mais ce n’était pas le cas et les ‘peut-être’ ou les ‘si’ me donnaient des migraines. Je retenais un soupir tandis que mon regard se posa sur mes sacs de shopping.
Souriante à nouveau, je hochais la tête mais haussais tout de même les épaules.



- L’ensemble que j’avais vu et réservé m’est passé sous le nez à cause d’une stagiaire de la boutique, soupirais-je. Cela n’empêche, je me suis achetée deux tenues pour mes shows ! Attends, je te les montre, déclarais-je en récupérant les sacs. Je me demandais alors si Chloé avait déjà assister à l’un de mes numéros sans pour autant parler des strip-tease et je n’en étais pas certaine. La première c’est simple, c’est pour la semaine, dis-je en déballant le deux pièces. Et elle, je la trouve sympa. C’est pour les week-ends… mais va falloir que je m’entraîne sur la barre avec. Elle est longue et faudrait pas que je m’emmêle les pieds dedans. ... Tu en pense quoi ?


Je laissais la jeune femme observer les tenues avant de lui dire de manière très spontanée.


- Tu pourrais venir ce week-end ! Pour voir mon show. Enfin, si t’as rien de prévu bien entendu, précisais-je. Je te trouverais une super place… et à ton homme aussi s’il s’incruste, me forçais-je à ajouter avant de sourire et d’adresser un clin d’œil à la jeune femme.


Tenue 1 (semaine) & Tenue 2 (week-end) :
 


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 2 Avr - 12:39

Une femme se sent mieux en allégeant son portefeuille … Je devrais peut-être tester … Ça me changerais les idées, mais je n’avais besoin et envie de rien surtout. Je frémis en sentant ses doigts sur la morsure et instinctivement je me rapprochai un peu d’elle. Je me demandais si elle était douce ainsi pour chaque moment de la vie. J’allais finir par tester avec elle ma parole ! Cela serait très drôle je crois. Puis au moins ça me changerais des hommes … Peut-être … Le seul avec qui j’avais fais c’était John, et ma parole je le regrettai ! Oui Riley, je suis à toute seule pour une heure, et oui c’est rare. Surtout parce que tu n’as pas mon numéro, faudrait que je te le donne tient …

Je haussai un sourcils, Classe ? Si. Quand elle veut elle l’est. Je me rassis en passant la commande pour Riley. Est-ce que je lui dis ? Ou je lui fais la surprise. Non, faisons lui la surprise, comme ça, si ça ne marche pas au moins elle n’est pas déçue.

Je souris. Riley était … différentes des autres, je ne saurais pas l’expliquer. Mais mon amitiés pour elle n’est pas feinte contrairement à d’autres. Je me penchai donc avec intérêts sur ses tenues. Elles étaient vraiment belles ! Je ne mettrais jamais ça, mais si ça lui plaisait pourquoi pas ? Je me demandai si elle n’allait pas chopper un rhume en les portant mais c’était dans une pièce spéciale il devait y faire assez chaud. Je souris en palpant le tissu avant de la regarder.

« Tu vas être sublime là dedans ! Elles sont très belles, j’aime beaucoup le tissu, même si je n’oserais jamais porter ça. »

Je lui rendis les tenues après lui avoir plié et portai ma tasse de café à mes lèvres. Un sourire éclaira mon visage quand elle me proposa de venir, je n’avais jamais vraiment oser y aller de peur de la fâcher, mais puisqu’elle m’invitait ! La mention de « mon homme » me fit froncer les sourcils. Je n’avais pas besoin d’homme pour pouvoir sortir, je n’avais pas besoin d’homme tout court dans ma vie, mais j’étais obligée. Pour l’instant … Puis le visage de Mathiméo vient se dessiner dans mon esprit. Je secouai un peu la tête. Ce n’était pas le moment de penser à Mathiméo ! Je finis par répondre lentement pensant déjà aux belles photos que je pourrais faire

« Je viendrais ! Et toute seule ! Je n’ai pas besoin de John pour sortir. Attends … »

Je fouillai dans mon sac pour trouver un petit morceau de carton et y inscrivis mon nom d’emprunt avec mon téléphone avant de lui donner et de boire une nouvelle gorgée de café.

« C’est mon numéro, comme ça tu pourras me donner mes places … Et on pourra se voir autrement que avec John. »

Je sentais arriver et la crise de jalousie et la migraine si John savait ça. Mais rien à foutre ! Je voulais profiter de Riley. Je jetai un œil au fond de ma tasse, j’allais bientôt devoir refaire le pleins de café. Et mon portable vibra, je jetais un œil et souris avant de revenir vers Riley.

« John aura vingt minutes de retards. Un truc de dernière urgence ou je ne sais quoi. On aurait presque le temps de retourner vers les boutiques ! »

J’avais besoin de me vider la tête. Et je crois que passer du temps avec Riley était le meilleur moyen. Et au besoin, je pouvais même dire à John que je partais faire les boutiques avec elle. Douce vengeance de ma part. Surtout que j’avais, je venais de m’en souvenir, besoin de nouveaux sous vêtements. Quelque part je ne regrettai pas d’avoir dis oui à John, au moins je pouvais éviter de ressasser la mésaventure du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Ven 6 Avr - 0:01

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Alléger mon portefeuille était plus un passe-temps pour tuer l’ennui qu’une réelle source de bien être car je n’étais pas très matérialiste… mais du moment que je ne m’ennuyais pas, c’était une bonne chose. L’ennui avait tendance à me rende désagréable et violente puisqu’il me faisait ressasser des souvenirs qui l’étaient eux aussi. Bref, passons ! En cet instant j’étais plutôt détendue et ravie grâce à la présence de Chloé. Passer du temps en si charmante compagnie ne pouvait être qu’agréable ! D’autant plus que cela ferait sûrement chier Anders de savoir que sa petite-amie ‘officielle’ du moment était avec moi. ‘Officielle’ parce qu’il en avait plusieurs ? Je n’en savais rien à vrai dire mais il était un homme…
Égale à moi-même j’offrais le collier à Chloé et le lui passais autour du cou alors qu’elle aurait aisément pu le faire elle-même ! Mais que vous voulez-vous ? Je suis comme ça avec les jolies jeunes femmes. Après avoir admiré le résultat sur Chloé, une discussion typiquement féminine s’engagea entre nous et concerna mes achats. Sans aucune pudeur, je sortais les affaires achetées pour les montrer. L’effet de surprise ne serait pas gâcher pour les clients. Les rares présents en cet instant n’étaient pas ceux qui venaient le soir au pub ou au club.

J’esquissais un sourire en entendant le compliment de la blonde et rangeais les tenues qu’elle me rendait. Mon café me fut servi au même moment et comme toujours, je portais mon attention première sur le chocolat noir se trouvant sur le bord de la sous-tasse.



- Merci Chloé… Je suis certaine que tu serais toi aussi très jolie avec ce genre de tenue, déclarais-je en déballant ma gourmandise. Mais je ne suis pas certaine qu’Anders mérite une telle vue, ajoutais-je avec un clin avant de croquer dans le chocolat.


Me fichant de l’avis de mon camarade Fantôme j’invitais Chloé. Bien entendu, je lui précisais que monsieur pourrait lui aussi avoir une place s’il venait. Je me retenais de rire en voyant la tête de la jeune femme en entendant mes propos. Bah quoi ? John était son homme non ? Je ne disais rien et finissais mon chocolat avant de boire une gorgée de mon café non sucré. J’adorais ça !
Mais il m’était encore plus plaisant d’entendre la réponse de Chloé… surtout qu’elle viendrait seule. Génial ! Enfin, si Anders ne débarquait pas à improviste ! Quoique cela pourrait être amusant au final.



- Coool ! Ça sera sympa, j’en suis sûre, déclarais-je presque impatiente. Tu me donneras ton avis comme ça. Euh… ok ! ajoutais-je ensuite lorsque la belle me disait d’attendre.


Je la regardais faire en me demandant ce qu’elle cherchait dans son sac et je comprenais lorsqu’elle commença à écrire. Était-ce une bonne idée de prendre son numéro ? Je n’en savais rien mais au final je récupérais le bout de papier que je lisais. Ni une, ni deux, je récupérais mon téléphone dans la poche arrière de mon pantalon et enregistrais le numéro… avant d’envoyer un sms contenant un smiley faisant un clin d’œil. C’était assez sage mais je ne savais pas si mon frère d’armes était jaloux au point de fouiller le téléphone de sa copine et je n’avais pas envie de me prendre la tête avec lui. Du moins, pas aujourd’hui.


- Et tu as le mien maintenant ! Pour le show je te trouverais une place tranquille avec conso gratuite.


Je m’arrangerais avec Kajsa pour ça mais ce n’était que des détails et au pire, en cas de refus, je pourrais toujours régler moi-même les consommations.
En deux gorgées je finissais mon café que je détestais boire froid et je levais les yeux au plafond en apprenant que John aurait du retard. Il n’avait aucun savoir vivre, à moins que… Il était peut-être avec Raulne. Bref, j’allais casser du sucre sur le dos d’Anders au moment où Chloé déclara qu’on aurait le temps de filer faire du shopping.



- C’est une invitation pour une petite virée entres filles ? Si c’est le cas, j’accepte avec plaisir.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Ven 6 Avr - 16:55

J’essayai un instant de m’imaginer avec les habits que venait de me montrer Riley, mais je n’y arrivais pas. C’était tellement loin de ce que je portais d’habitude que mon cerveau, fatigué par le stress et la frustration, refusait de faire l’effort. Connard. Tu pouvais vraiment pas faire le moindre efforts aujourd’hui ? Non ? C’était trop demandé ? Ah… Bon tant pis, j’allais faire avec, de toute manière je n’avais pas trop le choix, j’aurais dû sûrement prendre un café beaucoup plus fort. Au moins Riley était là, et je pouvais souffler un peu : avec elle je ne risquais pas une main au cul des plus désagréables, plus une tape sur les fesses comme entre amies. Bien qu’avec les miennes je n’avais jamais fais ça. Je reçu son sms et m’empressais de sauvegarder son numéro. Au moins je pourrais la contacter en cas de besoin. Pourquoi faire en fait ? Non, je ne pourrais pas la contacter réellement en cas de besoin puisqu”elle faisait partit du groupe que j’espionnais. Agent double bonjour … Ah … Parfois ma vie était vraiment à chier et je me demandais pourquoi je m’étais lancée dans le journalisme. Puis je me souvenais : pour la vérité. Et ça me redonnait des forces, mais là …

Je souris à Riley qui avait parfaitement compris ce que je voulais dire, nous n’allions quand même pas rester une heure et demi, si ce n’est plus parfois avec John il fallait parfois s’attendre à des lapins, donc si pour une fois je pouvais me venger et le faire attendre un peu … Je demandai l’addition et laissai l’argent sur la table, payant aussi pour Riley avant d’attraper mon sac qui pesait lourd. Putain d’ordinateur. Mais c’était hors de question que je laisse un de mes bébés, tout mes ordinateurs étaient en quelque sorte mes bébés, ici tout seul. Déjà parce que je ne savais pas si ils me le garderaient sans fouiller dedans, quoi que ce n’était pas un ordinateur sensible, et s’ils me ne garderaient tout court en fait. Je soulevai mon sac et le passai en bandoulière.

« Effectivement, c’est une proposition de viré entre filles ! J’ai besoin de refaire mon stock de soutient-gorge et compagnie ! Ça fait trop longtemps que je ne l’ai pas fais, pour te dire il m’en reste datant de mon lycée. »

Et mon lycée remontait. Je n’avais que des soutient-gorges simples « enfantin », et maintenant que j’étais plus une femme, il m’en fallait des nouveaux. Surtout que certains étaient trop petits pour moi, mais je les portais quand même, faute de mieux. Et heureusement je n’avais pas une poitrine trop imposante. Manquait plus que ça. Je fis un clin d’œil à Riley, j’étais sûre qu’elle aurait d’excellents magasins à me proposer. En espérant qu’elle ne me propose pas un corset ou des choses trop … exotiques ? Quoi que ça pourrait être drôle à porter. J’étais sûre qu’elle allait en profiter un maximum. J’avais hâte de voir ce qu’elle me proposait !

« Je ne connais juste pas les boutiques de ce coin, tu vas pouvoir me servir de guide. »

Et je jouerais volontiers le jeux avec toi ! Ne t’inquiète pas. J’eus un petit sourire coquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Ven 6 Avr - 22:28

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Je ne mentais pas à la jeune femme en lui disant que les tenues que j’avais achetées feraient des merveilles sur elle. J’avais l’œil pour m’en rendre compte et même si nous n’avions pas les mêmes formes cela ne changeait rien à mon avis. Chloé ferait des ravages avec des tenues plus osées et des dessous sexy. Bien sûr, je n’insistais pas car ce n’est pas moi qui pourrais en profiter mais Anders… je n’allais donc pas lui faire ce cadeau ! Et puis il serait capable de pulvériser la tronche des mecs qui oseraient trop regarder sa nana. D’ailleurs la jeune femme n’avait pas besoin de ça pour attirer le regard de la gente masculine… et le mien ! Cette pensée me fit sourire.
Cependant, je me posais la même question depuis ma première rencontre avec elle. Est-ce qu’elle m’attirait réellement ou était-ce parce que je savais que je ne pouvais pas la toucher ? C’était une excellente question. Bien sûr, Anders ne m’avait rien dit de bien précis au sujet des limites que je ne devais pas dépasser avec sa blonde mais il était évident qu’il n’apprécierait sûrement pas que je couche avec elle… à moins d’un plan à trois vu les nombreuses tentatives qu’il avait eues à mon égard lorsque j’avais rejoint les Fantômes.

Mais très vite, j’oubliais à nouveau mon frère d’armes. L’idée de faire une virée shopping avec la jolie jeune femme qui me tenait compagnie était trop intéressante. Mais encore fallait-il que j’ai bien compris ! J’eus la réponse avant même que Chloé n’ouvre la bouche pour me répondre puisqu’elle demanda l’addition qu’elle régla avant de récupérer son sac… qui semblait peser une tonne. Elle avait quoi dedans ? Sa vie entière ? Pour ma par je me contentais du strict minimum… papiers, clopes, bombe anti-agression histoire de dire. Mais il était évident que je ne m’en servais jamais puisque je distribuais des coups à ceux qui m’emmerdaient ! Ce qui n’était pas vraiment, voir même pas du tout une bonne idée selon le lieutenant Hart.

J’eus un léger rire aux propos de Chloé tandis que je glissais mon téléphone dans ma poche arrière avant de remettre ma veste. J’avais du mal à imaginer la tête de John en voyant les sous-vêtements de sa nana. Bien sûr, je ne disais pas ça à voix haute.



- Depuis le lycée ! Effectivement, il est temps de refaire ton stock, avouais-je. Et comme je t’accompagne, je vais en profiter pour m’en acheter aussi. Mais des perso, pas pour mes shows, précisais-je.  


Je ne manquais pas le clin d’œil de la blonde et lui souriais avant d’acquiescer d’un signe de tête à ses paroles. Je connaissais le coin comme ma poche et c’était ici que je faisais, le plus souvent, du shopping. Il y avait d’ailleurs un magasin de sous-vêtements et maillots de bains qui était à tomber à quelques pas d’ici.


- Je connais effectivement le magasin parfait. Comme je suis une cliente régulière on pourra même utiliser le salon priver pour les essayages et faire des défilés, déclarais-je malicieuse. Sauf s’il y a une mariée, précisais-je en espérant que non. Tu me suis ? dis-je en passant mon bras autour du sien.



code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Sam 7 Avr - 8:19

Je souris tranquillement. Non définitivement faire les boutiques pour me changer les idées … S’en était une excellente ! Il n’y avait pas à dire. De plus j’étais en très agréable compagnie, il n’y avait pas à dire. Je haussai les épaules. Et oui ! Si j’avais un peu renouvelé ma garde robe, et encore c’était très vite dit, mes sous-vêtements étaient passé plus ou moins à la trappe,même si j’en avais deux un peu sexy, là encore c’était vite dit, que je portais avec John, il en avait vite fait le tour. Mais encore une fois, ce n’était pas pour lui que je changeais le moindre de mes vêtements. C’était pour moi et uniquement pour moi. Je souris d’avantage à Riley

« En fait … C’est pour te dire presque toute ma garde robe que je devrais renouveler ! Mais pour ça, je pense qu’il faudra attendre les soldes. »

Peut-être qu’elle m’y traînerait. Je n’aimais pas du tout faire les soldes : le Black friday … c’est bon je connaissais très peu pour moi ! J’aurais peut-être dû une fois au moins refaire en profondeur ma garde robe … J’avais bien quelques costumes que j’avais acheté pour les interviews, la robe que Mathiméo m’avait offert … Mais pour le reste … Je serrais le bras de Riley lorsqu’elle prit le mien. Un défilé privé ! La bonne idée ! Sans ironie, la connaissant elle allait pouvoir regarder, et j’étais sûre qu’elle ne s’en priverait nullement. Au moins elle pourra me donner des conseils. Elle allait vite pouvoir jouer la maman poule en fait avec moi. J’y connaissais rien du tout en lingerie.

« Roh … Mais c’est une excellente idée ce défilé ! Tu vas pouvoir m’initier à l’art sombre et mystique des sous-vêtements ! Je n’y connais absolument rien. Je t’avouerais, j’ai eu pendant un long moment la tête aux études qu’aux amours et aux sous-vêtements. Allons-y ! »

Je suivis donc Riley et observai avec attention la boutique en penchant la tête sur le côté … Euh … Comment dire … C’était quoi cet univers parallèle des sous vêtements ? C’était vraiment possible d’avoir autant peu de tissu, coucou les dentelles, et que ça coûte aussi chère. J’étais très bien payée, ce n’était pas un soucis, mais quand même ! Je pénétrai prudemment dans la boutique. Alors … Est-ce que quelqu’un pourrait m’aider ? Parce que j’étais du genre pommée là. Je devais avoir une tête de merlan frit. Je me tournai vers Riley

« Je crois que je vais avoir besoin de tes conseils, parce qu’il y a vraiment … beaucoup … beaucoup … beaucoup de choix. »

J’avais l’impression d’être une petite fille perdue dans un monde de dentelles, de corset, de string et de tout un tas de nouveau sous vêtements. Une vendeuse s’approcha pour saluer Riley et me sourit. Je lui rendis son sourire, en priant pour qu’elle ne me pose pas de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 30 Avr - 23:11

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Si l’aveu d’une garde-robe complète datant du lycée n’était pas venu de Chloé je me serais volontiers fichue de la nana en question. Quand même… depuis le lycée quoi !!! J’avais vécu ce que j’avais vécu, été militaire, mais cela ne m’empêchait pas d’avoir des vêtements variés et qui me mettaient en valeur ! Que cela aille du simple jogging pour courir ou de la robe de soirée pour les sorties mondaines où j’arrivais parfois à m’incruster. Un joli décolleté ouvrait beaucoup de portes ! Mais visiblement Chloé n’était pas le genre de fille à se servir de son physique bien qu’elle aurait pu le faire. Cette pensée me fit sourire ! Pour ma part je ne me gênais pas et peu m’importait si les hommes que je manipulais se sentaient frustrer. Je ne leur promettais jamais rien, leur esprit pervers le faisait à ma place !
Bref, passons… Je hochais la tête avec enthousiasme face aux paroles de la blonde.



- Oh oui ! Les soldes… On ira les faire ensemble si tu veux, déclarais-je. J’suis super douée pour avoir des rabais d’enfer ; tu verras, expliquais-je avec un clin d’œil.


Puis, ni une ni deux, j’entraînais la jeune femme avec moi avant qu’elle ne change d’avis. Je savais parfaitement où l’amener pour acheter de jolis sous-vêtements de différents styles. C’était dans l’une de mes boutiques fétiches que je la conduisais avec bonne humeur.
Je me mis à rire en entendant ses paroles ! Comment une femme pouvait ne pas s’y connaître en sous-vêtements ? La réponse vint sans que je ne pose la question et me parut logique. Je haussais rapidement les épaules.



- Moi je n’ai pas fait d’étude… En même temps les collèges militaires ne vous destinent pas à devenir avocat ou médecin, dis-je avant de préciser. C’est sûrement ce qui explique ma reconversion ! Enfin… J’ai un travail, c’est le principal. Ça paie le loyer et les jolis sous-vêtements, ajoutais-je amusée.


A notre arrivée à la boutique l’accueil fut chaleureux, comme toujours. Je savais que j’avais une touche avec l’une des vendeuses mais je ne tentais rien et ne le ferais jamais ! C’était quelqu’un d’adorable et qui visiblement recherchait le « grand amour »… Rien à voir avec moi donc. Laissant Chloé observer les lieux, je saluais la gérante et la vendeuse avant de demander si le salon privé était dispo… ce qui était le cas.
Ravie, je retournais près de Chloé et souriais à ses paroles.



- Tu recherche quoi comme genre ? Simple ? Sexy ? Romantique ? demandais-je alors que je prenais quelques ensembles pour moi. Regarde ! Il est sympa ce bustier… Tu devrais l’essayer. En plus ça peut se porter comme sous-vêtement ou comme haut… avec un joli jean ou une jupe. Tu aime quoi comme couleur ?


Je posais mes questions en fouillant à la recherche de trucs sympas pour Chloé mais aussi pour moi.


Le bustier:
 


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Mar 1 Mai - 18:50

Je fixe Riley, je sens qu’il y a quelque chose à creuser avec l’armée, je le sens, mais est-ce que cela n’est pas suspect de creuser dans ce sens ? Je n’ai pas l’impression, mais malgré tout je me tais, pour l’instant. Je préfère attendre encore un peu avant de continuer à poser des questions. Ou pas, j’en ai une innocente sur le bout de la langue.

« T’es restée longtemps militaire ? »

On ne dirait pas comme ça, mais cette simple question peut être très utile. Quelques dossiers sous clés, une ou deux recherches … Il y a beaucoup de possibilité de trouver des informations. Si je recoupe avec ce que je peux tirer de John … Je suis sûre que j’aurais des informations de première classe. Je trouverais cette putain de vérité, et je la ferais éclater au grand jour. Et je me ferais sûrement éclater après … Mais ça c’était un autre problème.

Pour l’instant j’en ai un beaucoup plus … urgent … Trouver des sous-vêtements et dire quels sont mes couleurs favorites … Euh … Le noir ? C’est très bien le noir ? Bon d’accord, j’adore le rouge, j’ai bien une petite robe rouge dont je ne me passerais jamais. Ouais … le rouge et le vert ? Je dirais que c’est les deux couleurs qui me plaisent bien. Je prends le haut que me pose dans les bras Riley toujours hésitante. Ce que je veux ? Mais … Je …

« Euh … J’aime bien le rouge et le vert et le noir me va bien. Autant partir sur du sexy, le simple j’en ai pleins les placards, autant faire des folies. »

Même si je doutais mettre un jour ce haut autrement qu’en dessous de quelque chose, mais pourquoi pas ! Si un jour je mourrais de chaud peut-être. Ou avec quelqu’un de confiance que j’ai très envie d’avoir dans mes bras. Je secoue la tête, Chloé ! On se concentre ! On ne pense pas pas à cette personne ! Ce n’est pas le moment. On se concentre sur la suite, et les sous-vêtements. J’examinai avec attention le reste des pièces de tissus.

« Tu vas me trouver stupide … Mais je ne pensais pas qu’il existe autant de sorte de sous-vêtements. »

Ce qui était vrai. Je devais vraiment faire plus souvent les boutiques … Histoire de me tenir au courant de la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Mar 15 Mai - 19:33

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Je ne répondais pas à la question de Chloé ! Non pas parce que je ne le voulais pas, mais parce que j’étais en train de compter. Tant que ça ?! J’affichais une mine surprise et me remettais à compter mentalement en agitant les doigts pour être certaine de ne pas me tromper. Trois fois de suite le résultat fut le même… Quand même ! Il fallait reconnaître que ça en faisait des années ! Moins que Jean mais quand même.
Je portais mon attention vers Chloé après quelques minutes de silence et je lui souriais. Il ne faudrait pas qu’elle pense que sa question m’avait dérangé surtout qu’elle n’avait rien de déplacé.



- Après avoir recompté tout ça trois fois mentalement je peux te dire que je suis restée militaire treize ans… enfin onze où j’étais sur le terrain, déclarais-je. Les deux premières années correspondent à l’époque où j’étais au collège militaire, expliquais-je. C’était moins dangereux qu’en mission… sauf la bouffe du self peut-être, plaisantais-je en lui adressant un clin d’œil.


Entre temps nous étions arrivées dans l’une de mes boutiques fétiches et j’avais obtenu le droit d’utiliser le salon privé. La patronne et sa vendeuse étaient de vraies perles. La seconde était en plus de ça sublime ! Dommage. Si je ne m’obstinais pas à ne pas penser comme une égoïste j’aurais pu me la faire. Mais elle était gentille, adorable même et je ne voulais pas la blesser. C’était étonnant de ma part mais c’était comme ça.
Détournant mon attention de la belle vendeuse je la reportais sur Chloé pour lui demander ce qu’elle aimait. C’était sympa d’avoir le salon privé mais encore fallait-il avoir des trucs à essayer pour y aller.
Les couleurs que la blonde me citait était assez basiques mais pas mal… Pour le reste, j’éclatais de rire.



- Ce n’est pas du simple ce que tu as si ça date du lycée Ma Belle, déclarais-je. C’est de l’enfantin, précisais-je. Tu vois ça ? demandais-je en levant mon haut pour laisser apparaître un soutien-gorge en tissu noir satiné. Et bien ça c’est simple. Tout ce qui est en coton faut laisser tomber, continuais-je en lui adressant un clin d’œil.


Je gardais le bustier que j’avais trouvé pour Chloé ainsi que mes tenues et fouillais encore dans les couleurs que la jeune femme avait cité. Tout en faisant cela je lui répondais.


- Et là ce n’est qu’un aperçu ce que tu vois, dis-je en récupérant encore trois - quatre articles pour Chloé. Bon… pour commencer, c’est pas mal. Tu me suis ?


Puis sans demander mon reste je filais dans le salon et refermais la porte dès que Chloé fut entrée.


- Qui commence les essayages ? demandais-je enjouée.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Mer 16 Mai - 22:05

Vu le temps de réponse qu’elle met à répondre, je commence à croire que je l’ai vexé avant de voir qu’elle agite les doigts. L’ai-je énervé au point qu’elle veille m’étrangler sur place ? C’est possible aussi ! Je suis rassurée par son sourire lorsqu’elle se tourne vers moi, et je m’autorise même à rire lorsqu’elle m’affirme qu’elle a dû recompter trois fois pour être sûre. J’écarquille un peu les yeux en l’entendant dire qu’elle a servit treize ans. Dont deux années d’école. Je ris avec elle quand elle évoque la nourriture, je reprends vite cependant

« Treize ans ?! J’ai du mal à y croire, tu ne fais même pas trente ans ! Tu es celle qui a fait la plus longue carrière ? »

J’éclate de rire quand elle affirme que mes soutiens-gorge sont du genre enfantin. Je lève les yeux au ciel avant de regarder celui de Riley. Comment dire ? C’est à peut près la tête qu’à mon plus sexy ! Plus de coton ? En fait, je ne devais jamais lui montrer mes placards ! Elle passerait tout au lance-flamme avant de m’en refaire une au propre. Malicieuse je lui souris

« Et encore ! Tu n’as pas vu ma collection de culotte ourson ! Tu verrais ! Elles sont magnifiques ! »

Je ne porte plus de culotte ourson, ananas, fraise ou je ne sais quelle connerie depuis que je n’ai plus dix ans. Je lui fais un petit clin d’œil pour lui faire comprendre que je blague par contre. Je ne sais pas pourquoi j’étais sûre qu’elle aurait put me croire avec tout ce que j’ai pus lui dire. Je la regarde avec attention ramasser beaucoup d’articles. Euh … Elle va m’en mettre pour combien là ? Quoi que, niveau argent, je suis sécurisée, j’ai mon confortable salaire après tout. Juste … un aperçu … Ah … Comment dire ? Curieusement je n’avais pas hâte de tester les corsets.

La suivre ? Et bien oui pourquoi pas ! Je la suis dans le salon privé et hausse un sourcils . C’est vraiment très beau. Qui qui commence ? Et bien … Je lui fais un petit sourire et lui pris gentiment mes affaires des bras avant de lui indiquer le fauteuil.

« Autant que tu profite de spectacle vu que tu t’es donnée tant de mal pour trouver tout ça ! »

Je me glissai dans la cabine d’essayage et observais avec circonscription les « tenues ». La verte me plaisait carrément ! Le rouge était sympa, et l’un des noirs était vraiment sage. Autant commencer par le bustier. Séance strip-tease ! J’ôte pour l’instant uniquement le haut et ressors avec le bustier pour me montrer sous toute les coutures avant de rentrer pour passer le premier sous-vêtements simple noir, celui avec le moins de dentelle. Je ressors pour me planter devant Riley.

« Alors ça fait toujours petite fille ? »

Je lui tire la langue en lui souriant. Voyons voir jusqu’où je pouvais pousser le jeux avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Jeu 17 Mai - 22:29

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Treize ans ! Heureusement que je n’étais pas superstitieuse ou j’aurais fait une crise de panique en découvrant ce chiffre. Cette pensée m’amusa autant que la réaction de Chloé. De mon point de vu cela faisait pas mal sans être excessif. Certains Fantômes ou simples militaires avaient beaucoup plus d’années que ça à leur actif ! Cependant j’étais fière d’avoir survécu à ça comme au reste de ma vie et parfois même, les missions me manquaient. La vie civile était tellement monotone quand j’y réfléchissais. Seuls nos braquages la pimentaient un peu et me donnaient l’impression d’être utile.
Je jetais un coup d’œil à la jolie blonde. Une des strip-teaseuses du pub m’avait dit que je trouverais la vie moins ennuyeuse si je la partageais avec quelqu’un. John se sentait-il moins en décalé dans cette vie maintenant qu’il avait Chloé ? Je n’en savais rien mais peut-être qu’un jour je lui poserais la question.



- Et oui… Treize ans ! Mais c’est gentil ce que tu viens de dire car j’ai trente-deux ans… et d’ici peu de temps, trente-trois, racontais-je en me disant que je pourrais aussi mourir avant vu la façon dont j’occupais mon temps libre. Puis je jetais un coup d’œil à Chloé. La plus longue carrière ? Ça m’étonnerait… Jean a sûrement plus d’années derrière lui que moi… pareil pour Kat’ ou Kajsa je pense. A vrai dire on n’a jamais trop parlé de nos vies d’avant… La mienne à tendance à mettre les gens mal à l’aise alors le sujet revient toujours très vite au présent.


Puis une fois dans la boutique le sujet fut beaucoup plus léger et intéressant selon moi. Ce n’était pas tous les jours que je pouvais aider une sublime jeune femme à choisir ses sous-vêtements ! Je riais à la référence des culottes oursons et sur le ton de la confidence je m’adressais à Chloé.


- C’est top secret mais moi j’ai un pyjama avec des oursons… Absolument honteux et digne d’être porté dans une soirée pyjama ‘spéciale moins de dix ans’ mais je n’arrive pas à m’en séparer... Je compte sur toi pour ne jamais répéter ça, ajoutais-je avec un clin d’œil.


Une fois dans le salon les choses sérieuses commencèrent… du moins le plus intéressant pour moi arrivait enfin. Je laissais Chloé récupérer les affaires que j’avais choisies pour elle et la regardais filer. *Quel chanceux ce John !*


- J’en étais sûre Chloé, déclarais-je après le défilé en bustier. Il te va comme un gant. Puis je gardais le silence et appréciais le spectacle en la voyant à nouveau défiler mais en sous-vêtement cette fois-ci. Ce n’était pas tant ce qu’elle portait que je regardais. Chloé était on ne peut plus attirante… Mon sourire se fit plus séducteur après qu’elle m’ait tiré la langue. Non, non, ça ne fait pas petite fille du tout ! C’est sublime, enfin, TU es sublime… bien que je note que tu as opté pour l’ensemble le plus sage, ajoutais-je amusée. Tu me réserve le meilleur pour la fin j’imagine... ! Et ce fut à moi de lui tirer la langue.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Ven 18 Mai - 10:28

Je note les informations qu’elle me donne. Jean, Kat’, et Kasja ont des carrières plus longues. Treize ans de service dont onze sur le terrain, elle va avoir trente trois ans … Cependant, elle ne connaît pas vraiment la vie de ses compagnons avant l’armée. Je me note ça dans un coin de la tête, et je le noterais, l’enregistrerais et confirais à ma Sauvegarde deux copies. Histoire d’avoir toujours des traces. Avec ce genre d’informations … Si de mon côté j’arrive en plus à faire parler un peu John, ça peut être pas mal. Je ne sais pas ce que je vais découvrir, et pour être honnête ça m’effraie autant que cela m’excite. Et comment ça sa vie à tendance à mettre mal à l’aise ? Alors là … si je ne tiens pas un article, je fronce aussitôt les sourcils

« Comment ça ta vie met mal à l’aise ? Si tu veux pas en parler je peux comprendre. »

Mais avec tout les récits d’horreurs que j’ai pus lire, sur des faits réels, je n’estime pas que je suis blindée, mais que j’ai une bonne carapace pour me protéger.

Je reste immobile une bonne dizaine de secondes en imaginant Riley dans un pyjama ourson avant de rire en me tenant les côtes. L’image est des plus cocasse et amusante. Ce n’est tellement pas le style de Riley ! Mais en même temps : on a tous un pyjama honteux en pilou pilou tout déformé qu’on ne veut pas quitter car on est bien dedans et que quand il fait froid on est bien content de l’avoir pour se rouler en boule sous la couette. Je pose un doigts sur mes lèvres après avoir repris un peu de contenance.

« Si tu veux on s’en fera une de soirée pyjama « spéciale moins de dix ans » j’ai un pyjama en piloupilou Snoopy pour ma part. Moi aussi je n’arrive pas à le lâcher : mais il faut avouer : qu’est ce qu’on est bien dans ces vieux pyjama ! »


Je paris que tout ce que m’a prit Riley va m’aller comme un gant. C’est elle qui a choisis, et visiblement elle à l’habitude. Il faut dire que le bustier est plus confortable qu’il n’en à l’air et que effectivement, je pourrais le porter comme ça avec rien en dessous. Je hausse un sourcils, planté devant elle en sous vêtements. Je ne suis pas des plus pudique et j’ai confiance en Riley. Du moins sur la lingerie et sur les informations qu’elle peut me donner. Je me sens rougir un peu quand elle affirme que je suis sublime. Pourquoi mon esprit vient de me glisser une image de Math a qui je montre ces sous-vêtements. Non mais je vais pas bien ! L’ensemble le plus sage … Je lui fais un petit sourire carnassier.

« Tu n’auras le meilleur pour la fin que si tu es sage. »

Je lui tire à nouveau la langue avant de retourner me changer. Deux gamines en goguette, voilà ce qu’on est. Deux gamines. Mais pourquoi pas. Nous ne faisons rien de mal après tout ! J’essaye l’autre noire, celle ou il y a de la dentelle. Même si cette tenue reste dans les plus sage, elle est déjà plus sexy que la totalité de mon armoire. Ne jamais, laisser Riley fouiller dans mon armoire, elle allait faire une crise, et me vider mon compte en banque en fringues sexy. Ce qui serait très drôle quand même. J’aime un peu moins le second noir que je montre ensuite à Riley, mais le rouge me va plutôt bien, et je suis à l’aise dedans. Je me plante face à mon amie dans une pose aguicheuse.

« Dis moi, est-ce que tu as été sage ? Savoir si je te montre le dernier, ou que je garde pour moi ce que ça donne ! »

J’adore la taquiner, je m’amuse à entortiller une mèche autour de mon doigt en soutenant son regard. J'aime la provoquer gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Sam 19 Mai - 12:31

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Je n’avais aucune honte à parler de ma vie, de ce que j’avais subi car cela faisait partie de moi. Contrairement à beaucoup de victime je savais que ce qui m’était arrivé n’était pas de ma faute. A l’époque je n’étais qu’une enfant qui avait croisé le chemin des pires monstres que pouvait porter cette planète. Bien entendu je n’abordais pas de moi-même ce sujet des plus glauques… Je répondais juste aux questions ! Voilà pour je jetais un coup d’œil à la jolie blonde lorsqu’elle voulu savoir pourquoi mon passé mettait les gens mal à l’aise.
Je haussais les épaules, pensive. Chloé me paraissait si adorable et candide que j’hésitais quelques secondes. Puis je me décidais à parler sans trop en dire non plus. Il ne faudrait pas qu’elle soit choquée alors que nous étions en train de passer un bon moment.



- C’est mon passé, en parler ne me gêne pas, expliquais-je. Ce qui met mal à l’aise les gens c’est de se retrouver confronter aux pires horreurs dont l’homme est capable. Je marquais une pause. A l’âge de dix ans j’ai été kidnappée en rentrant de l’école et c’est comme ça que j’ai rejoint ce qu’on appelle ‘‘les jeunes victimes du trafic sexuel’’. Au bout de cinq ans de cauchemars et après deux TS j’ai trouvé le courage d’agir pour retrouver ma liberté, continuais-je. Seulement ma réadaptation à la vie normale ne s’est pas super bien passée. Mes parents adoptifs ont donc décidé de m’envoyer dans une école militaire… et voilà comment ma carrière à commencer ! terminais-je. On est loin des jolis contes qui commencent par « Il était une fois… », ajoutais-je pensive.


Beaucoup s’imaginaient que j’étais devenue militaire pour suivre les traces de mes parents ou une merde dans le genre. Ils tombaient de haut en apprenant comment j’en étais arrivé à faire ce job alors que mon physiquement collait plus avec celui d’une mannequin, actrice ou femme au foyer du type « Desperate Housewives ». Pour ma part je faisais avec. Le destin était ce qu’il était et il m’avait permit de trouver une véritable famille ce qui était loin d’être le cas des personnes qui m’avaient adoptés et avec qui je n’avais plus de contact.

L’arrivée dans la boutique effaça mes pensées et les confidences de filles que nous échangions avec Chloé firent la même chose. Je riais en l’imaginant dans son pyjama Snoopy bien que je préférais m’imaginer en train de lui ôter. *Ooooh, doucement ! On se calme Wilson !* Bizarrement, la voix de ma conscience avait eu la même intonation que celle de John. Bah ! Qu’importe… Je ne faisais rien de mal et il avait qu’à être à l’heure.



- Je ne dirais pas non à une soirée… peu importe le thème ! répliquais-je de manière taquine.


Puis les essayages dans le salon privé commencèrent pour mon plus grand plaisir. J’en arrivais même à maudire John d’avoir su s’adapter au point de parvenir à se mettre en couple. J’avais l’impression que c’était un truc que je ne pourrais jamais parvenir à faire sans en comprendre le pourquoi. Je ne cherchais pas à savoir et admirais le spectacle même si je m’amusais à embêter Chloé.


- OK ! Dans ce cas, je vais être un véritable petit ange.


Ce que je semblais parfaitement être en cet instant, en apparence. Ma vie ne ressemblait en rien à celle d’un ange et mes pensées du moment m’auraient envoyé directement en Enfer. Mais je n’y pouvais rien ! Les ensembles que j’avais choisis étaient super et portés… Je me mordillais la lèvre en souriant. Le rouge mettait Chloé en valeur… tout comme la pose de la jeune femme lorsqu’elle s’adressa à moi.
Souriante, je me levais pour venir me mettre face à elle. Je glissais une mèche de ses cheveux derrière son oreille avant de venir lui murmurer.



- J’ai été très sage puisque je ne t’ai même pas touché ! Je me reculais en lui adressant un clin d’œil malicieux. Et maintenant j’ai le droit de voir la suite…


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Sam 19 Mai - 16:27

Bon et bien, j’ai trouvé un sujet pour un nouveau dossier de presse, d’ici quelques temps, histoire de ne pas attirer l’attention. Il faudrait que je me le note et que je me débrouille pour trouver des informations et des gens ayant survécu à ça. En évitant Riley. Ça valait mieux pour mes fesses. J’écoute avec attention ce qu’elle n’explique et je ne peux rien dire. Tout ce que je fais c’est prendre sa main pour lui serrer doucement. Juste un simple geste d’affection et de soutient. Pas plus. Je ne sais pas quoi dire à ça. Je ne suis pas mal à l’aise, juste folle de rage. Et je sais que ça se voit sur mon visage. Je lâche la main de Riley avant de commencer à serrer trop fort. Entre ma journée de merde et ça …

« Le sac de frappe du dojo va pouvoir porter plainte contre moi pour coups et blessures avec tout ça. »

Finis-je par dire entre mes dents serrées à m’en briser l’émaille. Je prends une profonde respiration pour me calmer. Je me défoulerais plus tard.

Je lui fais un petit clin d’œil. Depuis quand je me retrouve à faire des soirée pyjama avec les gens dont je suis censée tirer les vers du nez ? Visiblement depuis dix minutes, mais il faut avouer que c’est une bonne idée, et que Riley est sympathique. Autant prendre du bon temps pendant cette infiltration.

Comme par exemple finir par faire un défilé devant justement Riley et plus ou moins innocemment la provoquer avec un défilé. Je hausse un peu mon sourcils, elle ? Un ange … Demain il pleut des dinde de noël avec des écrevisses. Je devrais quand même me reposer un peu … Mes métaphores sont de plus en plus étranges. La fatigue et le stress … Tout vas bien Chloé !

Je soutiens le regard de Riley qui s’approche pour remettre une mèche de cheveux derrière mon oreille et de nouveau je hausse un sourcils. Très sage ? Elle ne m’a même pas touché ? Et qu’est ce qu’elle vient de faire là ? Mais bon, elle a été sage ! Je veux bien aller lui montrer le beau vert. Je retourne dans la cabine et prends le vert. J’ai un petit coup de cœur pour lui. J’entends mon portable vibrer et je regarde, John. Il s’excuse encore, il n’a pas de retard en plus, mais on a encore largement le temps. Je le range dans la poche de mon jean.

Une je glisse une jambe entre le rideau et la porte de la cabine, puis je la rentre très vite, avant de faire pareil avec l’autre jambe, puis les bras, et enfin la tête. Juste histoire de taquiner un peu Riley et l’impatienter, puis je reste dix secondes cachée avant de sortir pour me montrer avec la tenue verte. Je fais même un petit tour sur moi même devant elle. C’est ma favorite. Je pose les mains sur mes hanches en lui faisant un clin d’œil.

« Alors ? Est-ce que ça valait le coup d’être sage et patiente ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Dim 20 Mai - 20:37

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Comme de nombreuses personnes confrontées à mon histoire Chloé gardait le silence. C’était la réaction typique mais la jeune femme ne me regardait pas avec un air horrifié ce qui lui faisait marquer un très bon point. Je détestais cette réaction tout comme le regard empreint de pitié ? De compassion ? Je n’en savais rien mais je détestais ça. Je me demandais ce qu’elle pensait de tout ça et j’allais lui poser la question au moment où elle prit ma main dans la sienne. En temps normal j’aurais eu le réflexe de mettre fin au contact mais j’étais trop intriguée par son expression.
En colère ! Voilà ce que semblait être Chloé… Et cette réaction si différente de celle que j’avais pu vivre me fit sourire. Amusée, j’écoutais ensuite ses paroles concernant le pauvre sac de frappe. Je me rappelais alors qu’elle prenait des cours de… défense ? combat ? Je n’en étais plus très sûre.



- Je pense que ces sacs ont l’habitude ! déclarais-je. Tu t’entraîne depuis longtemps ? Je ne me rappelle pas t’avoir déjà demandé. D’ailleurs je ne sais même pas où tu vas ! Moi c’est entraînement à domicile, enfin, au pub ! Les salles de sport ce n’est vraiment pas mon truc…


Avec tous ces pervers qui était davantage présents pour mater des nanas que pour faire du sport… ça me donnait des envies de meurtres ! Il en allait de même avec les rois de la gonflette qui se la jouait dès qu’une femme entrait dans leur champ de vision. C’était pathétique à voir et franchement ça donnait même la nausée. Voilà pourquoi j’avais abandonné ces lieux, accompagnée ou non !

La suite de cette virée me faisait vivre une vie normale. De celle qui comptait des sorties shopping entre filles, des programmations de soirées… des trucs que je ne faisais absolument jamais ! Il m’arrivait de faire des sorties mais ces dernières étaient, pour la plupart, improvisées.
Je ne mentais pas quand je disais que j’étais d’accord pour une soirée pyjama… Je voyais ça comme une soirée entre filles à mater des films en se faisant les ongles et en mangeant des glaces. Le genre de trucs que je n’avais jamais fait.
Mais très vite j’avais oublié ces plans imprécis pour me concentrer sur ce que j’avais devant les yeux et surtout rester sage. Ce petit jeu de séduction existait entre Chloé et moi depuis le début car j’adorais faire enrager John mais j’avais des limites que je ne franchirais pas. Il était un frère pour moi… même lorsqu’il était con à souhait ! Mais là, j’avouais que j’avais quelques regrets vis-à-vis de mes propres règles. Et cela fut encore plus le cas après que j’ai murmuré quelques mots à l’oreille de la jolie blonde.

Je me répétais mes limites lorsque Chloé réalisa son petit show. Je ne pus m’empêcher de l’admirer lorsqu’elle sortit complètement. L’ensemble lui allait à la perfection ! J’avais vraiment bien choisi… alors que je ne pourrais pas lui ôter moi-même le jour où elle le porterait. Je me retenais de soupirer et au lieu de ça, j’applaudissais en me levant, le sourire aux lèvres.



- Wouah ! Tu es à tomber, déclarais-je en m’approchant. Je faisais le tour de la jeune femme. Il est fait pour toi, tu peux en être certaine, rajoutais-je en me plantant devant elle.


Puis au même moment j’entendis une sorte de bourdonnement étouffé du côté de la cabine… comme le vibreur d’un téléphone.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 21 Mai - 12:48

« Un peu plus d’un an en fait. Début de ma dernière année d’étude après un … « petit soucis ». J’habite dans un appartement, alors je vais à une salle qui ne prends que des filles. Au moins je suis tranquille, et la prof est super sympa. »

Je souris sans donner plus de détails. Je n’avais pas non plus qu’elle débarque pendant une leçon avec Lily. Moins je mélange des informations « des deux côtés » mieux c’est pour moi. J’imagine mal Riley dans une salle de sport à dire vrai … Elle casserait tout les appareils sans le vouloir : trop de force et de talents.

Je me note dans un coin de ma tête que je vais pouvoir organiser une soirée pyjama avec Riley. J’ai hâte de voir le résultat ! Ça promets quelque chose … d’explosifs ? Du moins plus qu’avec les personnes dont j’ai l’habitude de faire des soirées pyjama. J’ai une pensée pour la dernière fois que j’en ai fait une. C’était avec Math … C’était … Je n’ai pas vraiment envie d’y repenser.

Je sais bien qu’il n’y aura rien entre Riley et moi, du moins j’imagine tant que je suis avec John, mais j’aime filtrer avec les limites. Je fais ça à peu près toute ma putain de vie, alors bon. Alors que Riley me complimente j’entends mon vibreur. Merde ! Je tourne le dos à la jolie brune pour voir. John ! Je décroche en faisant signe à Riley que c’est Monsieur à qui j’explique où je suis avec Riley. J’éloigne un instant le téléphone de mon oreille en l’entendant jurer et rager. Y en a une qui va en prendre pour son grade. Enfin … une, les deux sûrement. Je le rassure qu’on arrive bientôt, juste le temps de payer et on arrive. Il marmonne qu’il va attendre. T’as pas le choix de toute manière ! Et je vois en passant que j’ai un appel manqué de Math. Merde ! Je referme le rideau d’une main en écoutant son message. Que j’efface. Je lui envois un sms pour lui dire que je l’appelle quand je peux avant d’effacer également cette réponse. Histoire de prudence.

Je ne choisis même pas parmi les articles je prends tout. Cet Idiot de John a un peu gâché la fin de séance. Je souris néanmoins à Riley en m’étirant le dos en tenant le petit sac remplit de mes achats.

« Allons-y ! Monsieur veut une petite discussion avec toi ! Dix contre un qu’il va encore râler sur le fait que tu dois pas trop t’approcher. »

Le refrain habituel en somme. Mais dès que Riley est seule dix minutes avec moi, c’est une catastrophe, alors là : qu’elle m’ait amené dans un magasin de lingerie … On va avoir le droit à une apocalypse. Manquerait plus que ma mère appelle tient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
Messages : 833
Célébrité : Jessica Lucas
Alias : Bloody Fox
Métier officiel/officieux : Propriétaire du Seven Keys (Danseuse & Strip-teaseuse) / Braqueuse

Dossier Central
Equipe: Mad Foxes
Points de Baston: 7
Points de Marave: 3
“On peut tuer avec des mots” ... Mais avec une arme c'est plus rapide !
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 21 Mai - 16:35

Seduction & provocation × feat Chloé de Vrède
Je souriais en entendant la réponse… Un an ! C’était tout récent. Mais très vite je fronçais les sourcils quand Chloé ne termina pas sa phrase, enfin, elle le fit après une hésitation. J’espérais qu’elle me donnerait quelques précisions mais elle se contenta d’ajouter quelques détails au sujet de l’endroit où elle faisait du sport. La salle ne prenait que des filles comme élèves… Suspect donc ! Encore un prof qui voulait mater des nanas à son aise. Visiblement pas du tout puisque les entraînements étaient prodigués par une femme. Cet endroit devait être top !


- Hey ! Ça doit être le top un endroit pareil, déclarais-je en souriant. Au moins je n’aurais pas des envies de meurtres en croisant les regards de sales pervers s’il n’y en a pas, continuais-je. Mais j’imagine qu’elle doit être overbookée ! Je me serais précipitée là-bas si j’avais su ça… Je marquais une pause. Mais mes entraînements en solo ou en compagnie de Kajsa me vont très bien. Ça me rappelle nos préparations avant nos missions !


Et entre nous je ne serais jamais allée dans la même salle de sport que la nana de John ! Il n’apprécierait sûrement pas et je me doutais que j’aurais le droit à quelques remarques concernant le fait que j’avais accepté de conduire sa belle dans un magasin de lingerie. J’aurais presque été tentée de demander à Chloé de garder le silence mais je ne mentais pas à mes frères d’armes, même pas par omission. Bien sûr cette franchise n’existait qu’envers les Fantômes et seulement eux.
Cela ne m’empêchait pas de les maudire parfois ! Comme en cet instant, je détestais John car j’étais persuadée que c’était lui qui appelait Chloé alors que j’étais en train de l’admirer et de me rapprocher un peu d’elle… un peu trop peut-être !
Je levais les yeux au plafond en soupirant. Je ne m’étais pas trompée et comme toujours il devait faire savoir à Chloé qu’il n’était pas content puisque je la voyais écarter son portable de son oreille. Dépitée, je retournais m’asseoir lorsque le rideau se refermait sur Chloé. Je recevais un message ! « Tu regarde mais tu ne touche pas… Et tu évite les virées improvisées ! J ».



- P’tit con va ! murmurais-je alors que je lui répondais.


Je lui disais qu’il pouvait me remercier car il allait être ravi en déshabillant sa petite-amie la prochaine fois. Je n’ajoutais pas qu’il était un putain de chanceux ! Je rangeais mon téléphone dans la poche arrière de mon pantalon après m’être levée en voyant réapparaître Chloé.
Je soupirais aux paroles de la jolie blonde avant de sourire.



- Tu regarde mais tu ne touche pas… Et tu évite les virées improvisées ! … C’est le message que j’ai reçu de John, dis-je amusée.


Dans ce cas je le préviendrais le soir où j’irais faire une soirée pyjama chez sa belle. Et déjà nous arrivions au Pub. John était assis à une table ! Je lui offrais un tape derrière la tête après avoir fait un bye bye de la main à Chloé.


- J’suis au bar si tu me cherche Monsieur le jaloux compulsif !



code by lizzou × gifs by tumblr

_________________





Murder has its sexual side
“Même la mort la plus violente est douce :
Elle nous délivre de l'insupportable pensée de la mort.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Good one
Messages : 222
Célébrité : Kate Mara
Alias : /
Métier officiel/officieux : Journaliste/Correctrice dans un journal

Dossier Central
Equipe:
Points de Baston: 6
Points de Marave: 0
Good one
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   Lun 21 Mai - 18:54

« Ouais c’est le top ! Et laisse tomber, il n’y a plus aucune place de libre. Elle est déjà débordée. »

Je ris au reste de sa remarque. Je la vois mal s’entraîner avec Lily si elle s’entraîne avec Kajsa. Je fronce les sourcils, j’aimerais en savoir plus sur ces fameuses missions qu’elles préparaient, mais le moment est très mal choisi. Et ça paraîtrait très suspect. De toute manière nous n’avons pas tellement le temps de plus parler.

Je ne peux m’empêcher le lever les yeux au ciel lorsque mon amie me dit ce que lu as écrit John. Bordel ! Avec Riley nous sommes amies, il ne se passera rien entre nous. Pour l’instant. Je suis en couple avec John et je n’ai nullement l’intention de coucher avec deux fantômes en même temps. Un seul me suffit largement. Surtout connaissant le loustique … Même si je mets ma main au feux que Riley est plus douce que John au lit. Plus de sortie improvisée ? Tant mieux, la prochaine fois ce ne serait pas une sortie mais une entrée pour la soirée pyjama. Quoi que il serait capable de débarquer pour s’assurer que tout aller bien. Ce jaloux de merde. Heureusement qu’il ne connaissait pas Math, sinon …

Je me mords les joues pour ne pas rire en voyant la claque que colla Riley à l’arrière du crane de John en me faisant Byebye de la main. Je lui rends en lui souriant avant de la regarder se diriger vers le bars. J’embrasse John qui me demande des explications presque aussitôt. Tu veux des explications ? Il m’a fait poireauter une heure et demie et c’est moi qui lui doit des explications ? Je sens la moutarde me monter au nez. Et je lui cris bientôt dessus que s’il ne voulait pas que j’aille passer du temps avec Riley il n’a qu’à être à l’heure aux rendez-vous qu’IL donne et qu’il doit aussi apprendre à me faire confiance. Et que Merde j’ai pas que çà à faire de ma journée que l’attendre seule et que si j’ai envie de passer du temps avec Riley je fais ce que je veux.

Et sur ces mots je tourne les talons et je sors du bar sans lui laisser le temps de répliquer ou de me rattraper. Qu’il aille se faire foutre, je marche d’un pas vif et m’engouffre dans le premier tram venu et envois un SMS à Math. Je veux le voir. Et merde pour John s'il tente de m'appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séduire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Haiti: Mesures pour réduire l’inflation
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: