AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 

Aller en bas 
 [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mar 20 Fév - 13:21

janvier 2050



Depuis 2 heures, elle s’acharne sur le même programme. Son client s’est montré très ferme, il sait ce qu’il veut, et ça n’a rien de simple à mettre en place. Et c’est Fallon qu’il a choisi pour exécuter ses idées, vu la somme qu’elle y gagnera elle a plutôt intérêt à ne pas se louper. Même si elle ne manque pas d’argent. Toute sa vie, elle n’a jamais pu disposer de ses possessions à sa guise, inlassablement prisonnière par ses propres patrons. Aujourd’hui, elle ne dépense quasiment rien, sauf en cas de nécessité pour les besoins de ses travails, mais c’est à elle et ça lui suffit de le savoir. Vu que Kate n’est pas plus encline à dépenser cet argent, celui-ci ne cesse d’augmenter.

Son téléphone sonne, c’est Raven qui lui propose un rendez-vous. Sans doute pour un contrat. Fallon lui répond qu’elle passera la nuit même, ou le lendemain, et se concentre sur son ordinateur et ses logiciels. Si ses voisins savaient ce qu’elle possède, et s’ils ne craignaient pas qu’elle bute le premier qui oserait mettre un pied chez elle, ils auraient tout raflés en un claquement de doigts. Tout son matériel est high tech et vaut une petite fortune, c’est une professionnelle consciencieuse. Elle ne travaille pas avec du matériel de merde.

Ses doigts claquent sur les touches de son clavier, avec agilité et sans s’arrêter, son regard passe d’un écran à l’autre. La musique en fond la détend, elle ne peut travailler sans. Ca lui évite d’être perturbée par les bruits de la rue, entre les femmes qui ont le malheur de passer par ici et se faire voler leur sac, les bagnoles qui se font fracasser pour récupérer quelconque pièces ou les pseudos gangs qui se font la guerre pour le territoire… Le silence n’existe pas dans ce clapier.

Son téléphone sonne à nouveau, cette fois, c’est l’alarme. Qui lui rappel qu’elle doit retrouver Kate au bar. Elle finissait plus tôt que prévu et l’avait invité un peu plus tôt à boire un verre, ce que Fallon ne refuse jamais, voir rarement, même si c’est toujours avec modération, elle connaît ses limites quand il s’agit de ne pas dévoiler le monstre qu’elle est aux yeux des autres. Elle enregistre son travail, écrit ses notes diverses et variées dans son carnet et se prépare à sortir.

Quand elle se balade en “civil” sa tenue est habituellement constituée d’un jean, un top basique et une veste en cuir. Ce soir ne fait pas défaut à son look, qu’elle complète d’une paire de bottes dans laquelle elle range une paire de couteaux dans des étuis cousus à l’intérieur. Jamais sans une arme, au minimum.

Il est 22h passé, les malfaiteurs sont donc de sortie lorsqu’elle quitte son immeuble, qu’elle salue d’un hochement de tête lorsqu’elle passe devant eux. Ils lui rendent la pareille. L’un n’emmerde pas l’autre et inversement, c’est le deal qu’ils ont passés il y a 6 ans déjà, à force et lassé de se cogner sur la gueule. Tout ce qu’ils veulent, c’est être certain qu’elle ne veut rien du territoire, juste vivre sa vie en paix.

Elle rejoint sa voiture intacte à quelques pas de l’immeuble et se dirige vers Red Light Corner, où Kate s’est dégotée un job de barmaid dans l’un des bars qui y pullule. Malgré le fait qu’elle puisse disposer de tout son argent, accumulé depuis de nombreuses années, elle tient à gagner ses propres Eurodollars. Une qualité que Fallon respecte.

L’assassin arrive un peu plus tôt que prévu, elle fait signe à sa fille pour lui faire remarquer qu’elle est là et cette dernière s’empresse de lui servir sa boisson favorite, un rhum aromatisé. En l’attendant, Fallon prend place à une table libre contre un mur du bar. Les mauvaises et attaque surprises ont été son quotidien depuis des années, c’est une aptitude qu’elle utilise elle-même, donc elle sait s’en prémunir un minimum. Personne ne pourra l’attaquer par-derrière.

De plus, elle jouit d’une vue assez globale de l’endroit, notamment du bar d’où elle aperçoit un type faire du gringue à sa fille. Elle n’y prête pas attention, Kate est très séduisante et attire tous les regards, mais quand il commence à se montrer plus explicite en lui mettant une main au cul, elle se relève de sa chaise. Prête à intervenir, avant de se rappeler que Kate veut être formée. Fallon se force donc à ne pas le faire et observe d’un regard assassin cet ivrogne.

_________________







Dernière édition par Fallon Ward le Lun 12 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mar 20 Fév - 22:24

Le réveil sonna à 7h du matin. Aujourd’hui, Kate faisait l’ouverture. Cela signifiait qu’elle prenait son service à 15h et qu’elle le terminerait vers 22h. En effet, malgré une ouverture pour les happy hours à 16h30, le patron avait besoin de quelqu’un pour préparer les tables, les cocktails maisons, la vaisselle et deux ou trois trucs en plus. Il était rare que la brune ne fasse pas la fermeture aussi, elle avait proposé à Fallon de boire un coup ensemble après son service. Evidemment, sa mère adoptive avait accepté ce moment avec elle, elle refusait que très rarement. En fait, Fallon lui disait non lorsqu’elle n’avait pas d’autres choix. C’est l’impression que lui avait donné sa sauveuse au cours des six dernières années.

La brune se réveillait tôt parce qu’elle faisait en sorte de rentabiliser son temps. Fallon lui avait offert une nouvelle vie. C’était une chance que probablement personne d’autre que sa mère adoptive ne lui aurait donné. Le jour où leur collaboration avait pris fin et que le réseau que Vyper traquait était démantelé, cette dernière avait tenu sa promesse et l’avait emmené loin de ce bordel indescriptible. La jeune fille se jura de ne pas être un poids pour celle qui allait devenir sa mère. C’est ainsi qu’elle se décida à se trouver un petit job plus respectable que tout ce qu’elle avait fait jusqu’à présent afin de s’assumer.

De plus, cela faisait déjà cinq ans que la jeune fille suivait des cours par correspondance. C’était sa motivation pour se lever le matin. Elle travaillait dur à son bureau dans sa chambre, plusieurs livres étalés autour d’elle. Cela lui arrivait même de travailler en rentrant du travail, lorsqu’elle ne sentait pas la fatigue. Kate songeait à son avenir et ce n’était pas en servant des cocktails qu’elle allait pouvoir pérenniser ce dernier. Elle pensait pouvoir se rendre utile officiellement et officieusement par ce biais. Les études qu’elle poursuivait étaient longues et poussées mais la brune travaillait d’arrache-pied.

Les seuls moments où la brune ne travaillait pas au bar ou pour ses cours étaient les entraînements qu’elle suivait avec Fallon. Kate avait mis un certain temps avant de convaincre sa sauveuse de la former, comme elle. Depuis, régulièrement, elles combattaient l’une contre l’autre. Son mentor était loin d’être tendre avec elle mais elle savait parfaitement que c’était pour son bien, Fallon serait rassurée au fond de la savoir capable de se défendre seule. La jeune fille voyait l’importance que lui accordait sa mère adoptive. Elle ne comprenait toujours pas ce qu’elle avait fait de bien pour mériter cela.

Après tout, avant qu’elles se connaissent, cela faisait déjà quatre ans qu’elle travaillait pour Keaton dont deux ans comme putain dans son night club. De ses 15 ans à ses 17 ans passés, Kate gagnait sa vie en vendant son corps pour du sexe et/ou de la torture. C’est ainsi que Fallon l’avait connu. Mais une fois qu’elle l’avait libéré, la brune n’eut plus aucune relation. Elle ne connaissait que la brutalité dans ce type d’échanges, et elle, la brutalité, elle préférait l’exercer dans le combat.

Lorsqu’elle partit pour son travail, la brune était vêtue d’un jean sombre, d’un débardeur noir et d’un gilet noir tout ce qu’il y a de plus banal. Elle avait enfilé une paire d'escarpins pas trop haute et sa veste en cuir. Arrivée au bar, elle s’activa rapidement pour mettre en place la salle avant que les premiers clients ne viennent. Malgré le monde présent, la jeune fille se dépêcha derrière le bar lorsqu’elle vit entrer Fallon. Elle lui prépara rapidement sa boisson préférée, un bon rhum arrangé à la vanille. Kate sait que sa mère aime varier tant que cela reste du rhum. Elle lui apporta son verre dans un coin de la salle dès qu’elle fut installée, un grand sourire aux lèvres tout en lui annonçant qu’elle avait presque fini.

Alors que la jeune fille retourna au bar, un client un peu lourdingue lui fit une énième réflexion sur son physique avantageux. Elle en avait tellement rien à faire de son physique ni de l’effet qu’elle pouvait faire aux hommes. Malheureusement, le mot « non » et l’ignorance n’étaient pas signe de refus pour tout le monde et le gars en question lui mit la main aux fesses. Ni une ni deux, Kate lui attrapa la main et la fit vriller dans l’autre sens, à deux doigts de lui fracturer le poignet. Elle n'était pas formée par l'une des meilleures pour rien.

Si je dis non c’est non. La prochaine fois, ton poignet pète.

Elle relâcha sa pression et passa dans l’arrière-boutique pour voir son patron. La jeune fille n’avait aucune honte à ce niveau-là, elle expliqua les faits à son patron avec un regard assez menaçant faisant comprendre que son client n’avait plutôt pas intérêt à recommencer. Il serait heureux qu’elle ne fasse que porter plainte s’il continuait. Puis elle déposa son petit tablier avant de préciser qu’elle avait fini son service. Elle revint derrière le bar pour se servir un cuba libre avant de rejoindre sa bienfaitrice. La brune posa son verre et se laissa tomber sur la banquette contre le mur.

Comment s’est passée ta journée ? Tu t’en es sortie avec ton client exigeant ?


Dernière édition par Kate Ward le Dim 4 Mar - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mer 21 Fév - 15:46

janvier 2050



Ca l’étonnera toujours, cette terrible et irrépressible envie de meurtre qui la saisit dès que l’on touche à Kate. Quasi-incontrôlable, elle serait capable de buter tous les mecs qui s’approchent d’elle à moins de 2 mètres si elle n’était pas plus raisonnable que ça, alors ceux qui la touchent… Elle leur ferait vivre mille enfers, en comparaison de quoi l’enfer serait le paradis pour eux. C’est donc une lutte qui s’opère en elle, tandis qu’elle s’efforce de ne pas intervenir pour voir comment s’en tire la jeune femme.

Kate réagit rapidement, des gestes que Fallon étudie avec grande attention. C’est une chose de s’entraîner avec l’ex-espionne, et quand bien même elle se montre déloyale autant qu’il le faut, la vie réserve davantage de mauvaises surprises auxquelles même les plus préparés ne sauraient faire face sans un instinct de survie surdéveloppé. Kate doit être préparée au pire, surtout dans leur branche. Sa fille maîtrise parfaitement la situation, arrête le mouvement avant de briser le poignet, juste à temps, comme il faut.

Et putain, elle est fière de la jeune fille. Fallon se détend lorsque Kate disparaît derrière, mais elle continue de surveiller l’ivrogne qui semble légèrement choqué. Le brouhaha s’est légèrement tari par les quelques clients proches de lui, quelques regards sont tournés vers lui. Quand est-ce qu’il va réagir ? Elle sait qu’il le fera. Un type humilié devant témoins, tentera toujours de récupérer l’ascendant. C’est pourquoi elle s’approche de lui et qu’elle lui coupe la parole quand il entrouvre les lèvres, probablement pour crier après Kate de revenir prendre sa raclée.

“Je te déconseille de faire un esclandre, tu ne voudrais pas que l’on se foute de ta gueule parce qu’elle t’a maîtrisé.” Les hommes, la plupart sont tellement prévisibles, surtout les petites frappes. Il se retourne vivement vers elle, visiblement prêt à l’insulter. Fallon fait un pas de plus, envahit son espace personnel avec une attitude carrément menaçante.

“Regarde autour de toi, la majorité des femmes te regardent déjà comme un imbécile, pour cette fois soit plus intelligent et casse-toi.” Il la dévisage, elle garde une expression résolument ferme. Il serait avec des potes à lui, le scandale aurait déjà éclaté, Kate n’aurait même pas eu le temps de disparaître derrière qu’ils se seraient jeté sur elle, comme une meute de loups affamés. Kate ne serait pas là, Fallon aurait déjà réglé son compte à cet ivrogne et l’aurait traîné dehors pour le buter, mais la jeune fille a ce pouvoir sur elle, Kate l’apaise.

Quoi qu’il en soit, le type récupère sa veste et quitte le bar. Ca ne signifie pas que c’est terminé pour autant. Avec un soupir, Fallon retourne à sa table et sirote une gorgée de son rhum alors que sa fille adoptive la rejoint et l’interroge. L’africaine lui sourit, comme si rien ne s’était passé. “Plus difficile que je ne le pensais. Il veut que j’intègre des algorithmes qui diffèrent des miens, je dois trouver une autre façon de me glisser là dedans.” Autrement dit, d’implanter un programme qui lui permettra de garder la main mise sur les serveurs lorsque, et si, elle le juge nécessaire.

“Ça va prendre du temps, mais je rendrais mon travail dans les temps.” Fallon n’est pas développeuse web uniquement pour le plaisir, non elle hacke chaque site qu’elle crée. Elle plante sa graine pour avoir accès à toutes les informations. Si certains de ses clients sont de simples commerçants, d’autres possèdent des affaires bien plus intéressantes et utiles, une banque par exemple.

“Écarte un peu plus les pieds dans ce genre de prise, garde bien les talons au sol et fais attention dans les jours à venir, ce type reviendra probablement avec des potes à lui pour te le faire regretter.” Ajoute-t-elle pour apporter son expertise à la jeune fille. Fallon plante son regard dans celui de sa fille adoptive, Kate sait qu’ils signeront leur arrêt de mort s’ils l’osent.

_________________







Dernière édition par Fallon Ward le Lun 12 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Ven 23 Fév - 12:28

Kate écoutait attentivement Fallon. Elle adorait discuter avec elle, peu importe le sujet. Comme n’importe qui, sa mère adoptive n’était pas parfaite. Mais pour la brune, elle était et serait toujours un exemple, celle qui l’a aidé alors que personne ne se souciait d’elle. L’africaine lui expliquait les difficultés qu’elle rencontrait sur son projet web actuel qui provenaient des demandes du client. Elle savait pertinemment que si cette dernière n’avait pas terminé ce n’était pas à cause d’un bout de code à inclure dans le programme. Comme tous les sites qu’elle créait dans son travail de jour, Fallon faisait en sorte de garder la main dessus, juste au cas où.

Kate laissa ses yeux s’éloigner un instant pour se balader sur la foule qu’il y avait dans le bar. Etrangement, beaucoup trop de personnes regardaient dans leur direction. Les femmes étaient plutôt curieuses tandis que le regard des hommes était méfiant voir cruel. La brune avait de sérieux doutes sur le fait que son intervention est créée une agitation aussi importante. Elle reporta son attention sur sa mère adoptive. La jeune fille n’était pas partie longtemps dans l’arrière-boutique mais avait-elle eu le temps de faire quoi que ce soit à ce moment-là ? Peu importait, ce qui était fait était fait.

Elle connaissait parfaitement le côté surprotecteur de Fallon. Beaucoup auraient détesté son comportement dans bien des situations mais pas Kate. Depuis qu’elle avait emménagé ensemble, la brune était au courant du fonctionnement de l’africaine. Elle connaissait parfaitement le travail de nuit de sa mère, ayant contribué à un de ses contrats à l’époque de Keaton. La jeune fille avait du respect pour ce que l’africaine était capable d’accomplir. Mais cela faisait un moment qu’elle avait compris que sa mère adoptive serait capable de dépasser n’importe quelle limite pour elle, ce qu’elle ne voulait pas.

Je suis persuadée que tu trouveras rapidement une solution.

Kate prit son verre et but une gorgée tandis que Fallon lui fit quelques conseils concernant la scène précédente avec le lourdaud du bar. La combattante était de retour au plus grand plaisir de la jeune fille. Surtout avec des talons, sa mère avait raison, elle avait forcé de façon inutile pour avoir un bon équilibre alors qu’écarter un peu plus les jambes lui aurait permis d’obtenir cet équilibre naturellement, sans effort. La dernière remarque de l’africaine la fit sourire. Elle but une nouvelle gorgée avant de répliquer :

Mon patron est au courant de toute façon. Et je ne compte pas me laisser faire. Mais un petit entraînement supplémentaire pourrait être un plus.

Elle fit un clin d’œil à Fallon en prononçant la dernière remarque. Tous les prétextes étaient bons pour obtenir une heure ou deux d’entraînement avec l’africaine. La brune savait pertinemment qu’entre leurs deux emplois du temps, il était difficile de trouver un créneau disponible. Mais elle était prête à sucrer quelques heures de révisions pour se défouler et continuer à se former. La jeune fille avait fini par convaincre sa mère adoptive de lui apprendre l’art du combat en lui faisant comprendre qu’elle ne pourrait pas toujours être présente au bon moment.

Notre dernier entraînement remonte déjà à plus d’une semaine je crois. Il ne faudrait pas que j’oublie tout ce que tu m’as appris par manque de pratique.

Kate se posait encore la question de comment elle allait pouvoir faire ses preuves pour intégrer le réseau par lequel Fallon obtenait ses contrats. Le temps lui manquait terriblement à l’heure actuelle mais elle voyait ses études arriver à leur terme ce qui lui donnerait plus de liberté. Le concours de la police scientifique était pour bientôt et la brune espérait être fin prête pour cette ultime étape. Elle s’était donnée à fond dans son travail pour avoir les meilleures connaissances possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Jeu 1 Mar - 16:19

janvier 2050



Kate semble avoir une foi inébranlable en Fallon, ce dont elle n’a jamais su s’habituer. La confiance des autres envers elle est une notion encore mal conçue par la tueuse. Simplement parce qu’on ne l’a jamais encouragé durant son enfance, ni même après. On lui demandait de faire les choses, elle le faisait sans poser de questions. Comme le bon petit soldat qu’elle était, éduquée pour l’être. Vendue par sa propre mère et revendue aux Russes.

Fallon ne manque pas de confiance en soi, il faut l’être pour exécuter des missions d’espionnage et surtout être doté d’un certain talent d’adaptation et de comédie. Jouer des rôles, elle sait faire, mais être elle-même, c’est une autre histoire. Elle ne l’est qu’avec Kate, pas même avec son demi-frère. Ca fait du bien, de n’avoir aucun secret pour cette jeune fille et que cette dernière l’accepte.

Ca ne s’est pas passé sans accroches, Kate est certes désabusée de la vie, elle n’en est pas moins humaine, contrairement à Fallon. L’africaine a conscience que sa fille adoptive a une influence sur elle, et ça ne l’ennuie pas tellement. Voir pas du tout. Kate ne le réalise peut-être pas, mais Fallon se décharge de nombreuses choses. Petit à petit, la jeune fille transforme une arme en une véritable personne.

Quand elle lui avait demandé de l'entraîner, de faire d’elle une tueuse, Fallon avait longtemps refusé et rechigne encore malgré son acceptation. Elle a terriblement peur d’enlever l’humanité qu’il reste en Kate, cette humanité qui lui rappel sans cesse que Fallon peut l’être. Elle ne s’attendait pas à ce que sa fille soit aussi têtue et lui retourne des arguments pertinents. Elle n’avait pas tort, déjà âgée de 44 ans, elle n’est pas immortelle et dans son métier, l’espérance de vie est relativement courte. D’autant plus que si l’on vient à la démasquer, sa fille en subira sûrement les conséquences.

C’est ce qui l’avait convaincue, à contre-coeur, bien qu’elle espère toujours arriver à la convaincre de ne pas se jeter tête la première dans son idée de devenir une justicière. Et puis, Fallon ne sera pas toujours là pour protéger Kate. Preuve en est, elle est persuadée que ce sale type reviendra et pas tout seul, comme le couard qu’il est. Fallon ne peut pas toujours être présente quand Kate prend ou quitte son service, quand bien même la terreur de la retrouver poignardée la tiraille.

Elle lui rappel leur dernier entraînement. “Je te vois venir jeune fille.” Malgré cette tentative de manipulation éhontée, elle a raison. “Et c’est pourquoi j’ai demandé à une autre personne de t’entraîner.” Aleksandr s’impose à son esprit, il avait accepté, même s’il n’en n’était pas enchanté. Ni l’un ni l’autre ne l’était d’ailleurs. “Je t’ai appris les bases de plusieurs techniques, et à ne jamais rester sur tes acquis, tu dois mettre en pratique avec quelqu’un d’autre.”

Fallon a beau se montrer la plus déloyale lors de leurs entraînements, elle retient toujours ses coups, de peur pour Kate, mais également d’être pris par sa folie meurtrière. Face à un ennemi, une cible, elle se moque bien de perdre le contrôle, mais face à Kate elle ne se le pardonnerait jamais. Aleksandr ne se retiendra pas, il l’a mis en garde, mais au moins Fallon a l’assurance qu’il ne la tuera pas par accident. “J’aime autant te prévenir qu’il ne sera pas aussi clément que moi, tu vas morfler et je n’interviendrai à aucun moment.” C’est nécessaire, se rassure Fallon.

_________________







Dernière édition par Fallon Ward le Lun 12 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Ven 2 Mar - 21:25

La jeune fille était si bien en compagnie de Fallon. Etant donné les circonstances de leur rencontre et tout ce que sa mère avait fait pour elle depuis leur rencontre, elle ne pouvait avoir confiance qu’en elle. C’était la seule personne qui lui avait donné une chance, qui avait cru en elle et qui l’avait soutenu jusqu’ici. Kate ne pourrait jamais lui rendre la pareille. L’africaine avait tout fait pour elle, absolument tout. La brune avait beau faire son maximum pour la remercier, pour l’aider, elle restait persuadée que cela ne serait jamais assez, qu’elle ne pourrait pas arriver à la cheville de Fallon à ce niveau-là.

Elle avait bien vu la confiance que sa mère adoptive avait en elle. La jeune fille n’avait toujours pas compris ce qu’elle avait fait pour mériter ça mais elle avait cette chance. La brune passait de très bons moments avec Fallon. Cela était déjà arrivé jusqu’à la confidence, avec un coup de pouce de l’alcool. C’était d’ailleurs ainsi qu’elle s’était retrouvée à porter le nom de famille de sa sauveuse. Une soirée à deux à leur appartement avec quelques bouteilles, les deux femmes avaient voulu profiter de leur soirée en tête en tête à papoter tout en sirotant des verres. Kate se souvient plus très bien comme elles en étaient arrivées à parler famille, peut-être avaient-elles parlé d’un souvenir avec Citseko.

C’était ainsi que le lendemain matin, Fallon était sortie tôt pour revenir à peine une heure plus tard avec des documents qu’elle était venue mettre sur le bureau de Kate alors que cette dernière révisait. Le titre de ces papiers interpella immédiatement la brune : « Demande d’adoption ». Elle s’était relevée de sa chaise dans la précipitation tout en faisant face à l’africaine. La brune n’avait même pas osé demander si sa sauveuse lui faisait une blague. Elle savait pertinemment que cette dernière était très sérieuse. De peur de froisser Fallon, la jeune fille avait rapidement repris ses esprits et avait tourné les pages jusqu’à l’endroit qui nécessitait leur signature respective. Kate était majeure, il lui fallait donc son consentement. Sans grande surprise, elle trouva la signature de sa sauveuse déjà griffonnée à l’emplacement prévu à cet effet. La brune s’était saisie du premier stylo qui lui passait sous la main pour signer sa partie. Cela fût le second jour le plus beau de toute sa vie jusqu’à présent après la fin de Keaton et son club, lorsque sa mère adoptive lui avait offert une nouvelle vie.

L’africaine n’était pas dupe évidemment. Mais elle arriva à surprendre Kate en lui parlant d’un autre entraîneur. Sa mère adoptive devait vraiment avoir confiance en cette personne pour lui confier l’entraînement de la brune, elle en était persuadée. Fallon s’inquiétait presque constamment pour sa fille. Cette dernière l’avait bien compris et elle en était honorée. Sa propre mère n’avait jamais fait partie de sa vie et sa sauveuse, dès le départ, en avait fait bien plus qu’elle de toute sa vie.

De qui s’agit-il ? Je le connais ?

D’un côté, la brune était reconnaissante de la décision qu’avait prise sa mère. Elle avait déjà vu Fallon à l’œuvre à l’époque de Keaton, elle était sans merci face à l’ennemi. Pour autant, la jeune fille n’avait jamais retrouvé ce trait chez l’africaine lors de leur entrainement. Cela lui montrait une fois de plus à quel point elle tenait à elle. Kate était persuadée que si elle se retenait, ce n’était pas qu’elle se moquait de sa formation de combattante mais plus que l’africaine avait peur de lui faire mal, d’aller trop loin. Elle connaissait parfaitement la facette négative du don de sa sauveuse. Cette dernière lui confirma qu’elle faisait preuve de clémence et que son nouveau professeur n’en ferait pas autant.

Tu comptes assister à nos entraînements ? Le premier est-il déjà prévu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mar 6 Mar - 14:14

janvier 2050



Fallon affectionne tous ces petits instants partagés avec Kate. Elle n’avait jamais connu ça auparavant, être avec quelqu’un qui n’attend rien de vous. On attendait toujours quelque chose d’elle, qu’elle survive aux expérimentations, qu’elle apprenne vite et bien, qu’elle ne pose pas de questions, qu’elle rapporte les informations demandées, être une arme… Jusqu’à ce qu’on tente de la tuer, parce qu’elle en savait trop.

Pour autant qu’elle sache, le centre scientifique qui l’avait acheté est toujours en place, contrairement à de nombreux autres tombés durant les guerres passées et le service de renseignements russes est toujours actif et à sa recherche. A son avis, ils n’ont pas encore diffusé un avis de recherche en bon et du forme à son sujet, parce qu’elle en sait trop. A elle seule, elle pouvait faire s’effondrer deux organisations. Et elle n’hésiterait pas à le faire, sauf si ça devait mettre en danger Kate.

Ce qui pourrait arriver à n’importe quel moment, c’est pourquoi Fallon croque la vie à pleine dents, tant qu’elle peut. Elle vivrait mieux, peut-être, si elle n’avait pas cette tare, ce besoin de tuer permanent. Des fois, elle se contrôle mieux que d’autres, mais elle ne s’en sortira jamais. Grâce à Raven, elle a un moyen de calmer ses pulsions, cette dernière se retrouve toujours avec une multitude de contrats et il y en a toujours qu’elle réserve à Vyper dans le lot.

Fallon craint le jour où Kate lui demandera de rejoindre l’équipe, d’avoir à faire avec d’autres tueurs beaucoup moins scrupuleux que la tueuse à gages. Il y a encore 3 ans, elle était de ceux là, aujourd’hui ils n’ont de cesse de la charrier à ce sujet. Qu’importe, ça n’atteint pas la tueuse, mais elle ne veut pas voir sa fille pervertie par ces derniers.

Elle sirote son verre tandis que Kate l’interroge. “Je ne te l’ai jamais présenté, c’est un corbeau. Je le connaissais d’avant, c’était un militaire et j’étais encore une espionne, nous collaborions en territoire ennemi. On s’est retrouvé il y a quelques mois et nous collaborons en renfort sur certains contrats. On ne peut pas dire que j’ai une confiance aveugle envers ce type, je dirais que de tous, il est le moindre des maux. Donc reste toujours sur tes gardes, en permanence.”

Elle n’élève pas la voix, juste ce qu’il faut pour se faire entendre de sa fille et que les autres n’entendent qu’un baragouinement. Aleksandr sait bien qu’elle le tuerait s’il osait s’en prendre à sa fille en dehors du cadre de leurs entraînements à venir. Elle le connait assez pour savoir qu’il n’utilisera pas Kate comme dommage collatéral si leur relation venait à s’envenimer, mais le fait qu’il connaisse l’existence de sa fille est suffisant pour qu’elle ne cherche pas à le trahir.

“Tel que je le connais, c’est lui qui te trouvera, il choisira le moment. Je n’interviendrai pas, il veut que tu sois concentré, donc je serais absente dans un premier temps. Mais je veux que tu me dises s’il va trop loin.” Fallon jugera lors de leurs entraînements, l’évolution de Kate. “Et je ne veux pas que tes entraînements prennent le pas sur tes études.”

_________________







Dernière édition par Fallon Ward le Lun 12 Mar - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mer 7 Mar - 22:23

Un corbeau, un membre du groupe auquel Fallon appartenait pour ses activités quelque peu illicites. Son choix était assez surprenant mais la jeune fille comprit vite pourquoi. Ce n’était pas un simple corbeau, ils avaient un passé commun, sûrement des faits qui mettaient Fallon en confiance. Elle ne confierait pas l’entrainement voir la vie de Kate à n’importe qui, ça la brune en était persuadée. Ce que lui raconta sa mère adoptive par la suite confirma d’ailleurs rapidement ses pensées. Mais ses dernières paroles placèrent un doute sur la vision qu’avait la jeune fille de la situation. La pensait-elle réellement capable de tenir tête à un ancien militaire qui faisait partie des corbeaux en lui disant de rester sur ses gardes ?

La vie animée du bar continuait autour d’elles. La brune zieutait autour de leur table régulièrement pour veiller à leur tranquillité. Kate appréciait tellement les moments qu’elle partageait avec Fallon. Ses instants où elles prenaient le temps de discuter, de tout se dire, de se détendre tout simplement. Ceux que la jeune fille appréciaient le plus étaient lorsqu’elles restaient poser à l’appartement jusqu’à point d’heure à discuter tout en buvant un coup. Elles n’avaient personne autour pour les parasiter. Elle savait parfaitement que sa mère appréciait ces soirées également. La brune avait vu l’africaine changer progressivement depuis qu’elle s’était incrustée dans sa vie. Elle était consciente de la chance que la tueuse lui avait donnée et faisait tout pour lui rendre la pareille depuis.

Toujours attentive à ce que Fallon lui disait, la jeune fille comprit que cet homme qui devait l’entraîner était non seulement un corbeau, un ancien militaire, mais qu’en plus il allait venir la trouver du jour au lendemain pour l’entraîner à l’art du combat  sans lui laisser le choix sur la place que ça prendrait dans son emploi du temps. Elle espérait grandement qu’il est la délicatesse de ne pas lui demander de quitter son travail pendant ses heures d’embauche, elle pourrait y perdre son job. L’absence de Fallon aux premiers entraînements n’aida pas Kate à se rassurer. D’un côté, cela voulait dire qu’elle devait avoir un minimum confiance en lui. Mais d’un autre côté, elle lui avait clairement dit de se méfier. La dernière remarque de sa mère la fit sourire :

Tu sais très bien que cela reste ma priorité numéro une. Je suis trop proche du but pour tout faire rater maintenant. Mais la fatigue physique m’aide à dormir ce qui me rend plus efficace pour les révisions.

Kate adressa un clin d’œil à sa mère adoptive. Elle prit son verre pour boire une bonne gorgée de son cuba libre. Elle observa le verre de Fallon qui se rapprochait de sa fin également. Tournant la tête en direction du bar, elle vit que son collègue était assez occupé. Les soirs de semaine n’étaient pas bondés, mais étant donné qu’ils géraient généralement le bar seul à tour de rôle, elle savait pertinemment qu’on était bien occupé. La brune commença à se lever pour aller leur chercher un verre elle-même histoire de ne pas embêter son binôme. Ce dernier aperçut son mouvement et lui fit un signe de la main lui faisant comprendre qu’il s’en chargeait. Elle lui adressa un léger sourire avant de se rasseoir et de reporter son attention sur sa mère.

Sais-tu quand compte-t-il venir me proposer un entraînement ? Comment pourrais-je le reconnaître ?

Au fond d’elle, Kate était comme une enfant la veille de Noël : impatiente. De la même façon qu’elle avait hâte d’intégrer la police scientifique, en espérant qu’elle est le concours du premier coup, elle avait hâte de concrétiser son second projet : intégrer les corbeaux pour aider à faire régner la justice et libérer les personnes comme elle qui se sont retrouvées dans cette merde sans avoir jamais vraiment trop eu le choix. La brune connaissait parfaitement le point de vue de Fallon à ce sujet. C’était l’une des rares choses pour laquelle elles n’étaient pas tout à fait du même avis. Après tout, l’africaine s’était résignée à lui apprendre à se battre pour qu’elle puisse éviter les retombées des missions de cette dernière. Au fond d’elle, la jeune fille était persuadée qu’elle espérait encore qu’elle change d’avis. Mais Kate comptait bien faire pour un autre personne ce que sa mère avait fait pour elle : lui donner une chance, une vraie.

Tu lui as dit quoi pour qu’il m’entraîne au fait ? Tu lui as dit que je travaillais ici pour qu’il vienne me chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Lun 12 Mar - 22:22

janvier 2050



Fallon a appris à composer avec la curiosité dévorante de sa fille. Elle savait se contenir au début de leur relation, quand elle l’avait recueillie, Kate faisait preuve de retenue, de peur peut-être qu’elle soit jeté dehors. La tueuse n’étant pas particulièrement bavarde, la prostituée avait pris son courage à deux mains pour l’interroger. Elle y avait répondu, résignée à l’idée que Kate ne retournerait jamais dans la rue, déterminée à la protéger, en peu de temps, elle avait développé de l’affection pour la jeune fille.

“Tu poses trop de questions.” Souffle-t-elle avant de terminer son verre. Un jour, ça la mettra en danger. C’est une très mauvaise habitude qu’elle lui a donné. La jeune fille a tendance à l’être aussi avec Citseko, quand elle est certaine qu’il s’agit bien de lui et pas ses autres personnalités. Contrairement à Fallon, il n’est pas si prompt à partager tous ses secrets, son passé. Quand bien même, sa soeur est au courant du plus important et avait mis sa fille en garde avant les présentations.

Depuis quelques années, elles marchent sur des charbons ardents avec lui, surtout depuis qu’elles avaient compris qu’il n’était plus deux, mais trois, et que la dernière manifestation de lui était beaucoup moins conciliante. Ce qui inquiète Fallon, elle peut gérer Citseko et son double, mais le dernier, elle en doute. A un moment, elles devront se protéger de son propre frère.

Kate veut être entraînée, Fallon fait les choses qu’à moitié. Elle ne le réalise que maintenant. Si les flics avaient des réponses chaque fois qu’ils posaient des questions, le taux de criminalité serait en baisse et de nombreux criminels écroués, au lieu de voir la criminalité fleurir à chaque coin de rue. Elle-même, ne posait que très rarement de questions, elle obtenait les réponses par la ruse, par le détournement, la triche.

Le verre vide, perdue dans ses pensées, sa conscience, son doigt tapote le rebord du verre. Son entraînement n’avait rien à voir avec celui qu’elle donne à Kate, parce qu’elle ne souhaite pas ce qu’elle a vécue à quiconque, encore moins sa fille. Les Russes avaient fait d’elle un monstre, Fallon ne veut pas que Kate le devienne. Pourtant, la tueuse ne connaît pas d’autre procédé que sa propre expérience pour la préparer à cette vie de merde.

L’intervention du barmaid lui permet de réfléchir un peu plus longtemps, quelques secondes à peine, mais c’est suffisant. Il récupère leurs verres et les remplace par d’autres, remplis, tout en échangeant brièvement avec sa fille des propos insignifiants. Celle-ci, attend toujours des réponses. “Quand tu auras obtenu ton concours, je me chargerai de ton éducation. Tu poursuivras ton entraînement physique avec Aleksandr, mais tu dois apprendre à t'adapter, évaluer ton environnement, utiliser ce qui peut être insignifiant à ton avantage, analyser, et surtout, obtenir des réponses sans poser les questions.”

Quoi qu’en pense ou dise Fallon, Kate doit être préparé. Elle doit faire de sa fille une comédienne, elle a déjà quelques notions, mais l’ex-espionne va la pousser dans ses retranchements. Elle finira par la haïr, mais peut-être qu’elle abandonnera l’idée de devenir une tueuse à gages. Si elle veut des réponses sur son nouvel entraîneur, elle devra les obtenir par elle-même.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mer 14 Mar - 6:59

Les mots fatidiques ne tardèrent pas à sortir de la bouche de Fallon. Elle était habituée à les entendre tant elle devait lui faire la remarque souvent depuis peu. Kate en profita pour terminer son verre. Plus le temps passait et plus la brune avait pris l’habitude de dire tout ce qu’il lui passait par la tête à l’africaine. Elle avait compris à force d’être en présence de sa mère adoptive qu’elle ne parlait pas en réaction à elle mais par habitude. Elle connaissait le passé de Fallon et il est vrai que dans les situations qu’elle avait dû traverser il fallait mieux tenir sa langue. Mais là, la jeune femme était avec elle et personne d’autre n’écoutait.

Pour autant l’africaine avait raison. Au vu de ses objectifs à court terme, il allait falloir qu’elle arrive à récupérer les informations par elle-même. Mais par où commencer ? Comment pouvait-elle procéder ? Le fait de travailler dans un bar lui donnait accès aux ragots du coin mais c’était loin d’être suffisant. Le métier de barmaid lui permettait d’avoir la confiance de ses clients facilement mais de là à obtenir des données aussi délicates, elle avait de sérieux doutes. La brune ne connaissait pas grand-chose du milieu excepté ce qu’elle en avait connu à l’époque du night-club de Keaton et ce que Fallon avait bien voulu lui en dire.

Kate avait dû gratter petit à petit pour en savoir plus sur sa mère adoptive. Au début, elle était bien trop contente d’être sortie de ce trou à rat. A l’époque, la jeune fille qu’elle était n’aurait jamais osé dire la moindre chose qui aurait représenté dans sa relation avec Fallon. Mais petit à petit, elle avait pris le risque de poser des questions, d’ouvrir la conversation, de parler tout simplement de choses parfois futiles. Le premier sujet qu’elle avait osé lancer était la cuisine. La brune gérait quasiment tous les repas des deux femmes. Clairement, elle avait cherché à se rendre utile le plus vite possible et lorsqu’elle avait vu l’attrait de l’africaine pour la cuisine, elle avait tenté de prendre les choses en main. De toute évidence, cette initiative n’avait pas déplu à sa future mère adoptive à ce moment-là. Elle en avait donc profité pour aborder le sujet des plats qui lui plaisaient le plus.

Son collègue la sortit de ses pensées en amenant leur nouveau verre. Kate lui fit un signe de la tête et un petit sourire pour le remercier avant de reporter son attention sur l’africaine. Elle se saisit de son verre pour boire une gorgée avant d’écouter toute ouïe ce que Fallon avait à lui dire. Certes, sa mère continuait de prioriser le passage du concours de la police scientifique qui arrivait à grand pas. Les premières épreuves étaient prévues au cours du mois de mars. Si la jeune femme réussissait cette première partie, d’autres examens étaient à prévoir courant avril afin d’être éligible aux entretiens du mois de mai. Que de péripéties en soit que la brune appréhendait tout de même un peu. Elle avait au fond un peu peur qu’un policier qu’elle aurait croisé chez Keaton la reconnaisse au commissariat.

J’espère bien pouvoir te payer un verre fin mai lorsque j’aurais la réponse définitive. Cela veut-il dire que je n'aurais pas d'entraînement d'ici là ?

Kate voulait accompagner Fallon dans ses missions. Certaines personnes ne méritaient ni de pouvoir se défendre, ni de vivre au vu des crimes qui étaient en cause. Elle avait déjà dit ce qu’elle en pensait à sa mère adoptive. Pour autant, la brune souhaitait surtout se former à tout cela pour pouvoir surveiller les arrières de sa mère adoptive. Elle n’était pas capable de faire confiance à qui que ce soir d’autre qu’elle-même pour faire cela. Le nom de Vyper était de plus en plus connu dans les rues et par les services de police. C’est ainsi que la jeune femme espérait pouvoir protéger l’africaine sur les deux panneaux : en intégrant la police pour surveiller les pistes potentielles qu’ils pourraient avoir sur elle et en l’accompagnant la nuit pour la protéger de ceux qui tenteraient de passer à travers sa vigilance. On était plus fort à deux après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Ven 16 Mar - 17:33

janvier 2050



Bien évidemment, Kate fait preuve d’une certaine impatience. Chose que Fallon doit réfréner, quand bien même ce sont ces petites choses qui la rendent… Plus humaine. Fallon apprécie chaque défauts et qualités de la jeune femme, elle n’en est que plus humaine aux yeux de la tueuse. L’humanité, justement une notion que ses propriétaires se sont précipités de lui enlever. Elle n’est pas encore capable de ressentir la palette d’émotions contradictoires de la plupart des hommes et femmes, ça fait trop longtemps qu’elle les a annihilé d’elle-même, pourtant, elle a tendance à imiter sa fille sans s’en rendre compte. Notamment sur les décisions qu’elle prend parfois, elle se demande plus souvent ce que ferait ou en dirait Kate, au lieu d’agir sans réfléchir. Mais elle a aussi conscience que cela représente une faiblesse, une perte de temps dans les moments difficiles, des pensées qui pourraient lui coûter la vie si elle n’y prend pas garde le moment opportun.

“Ce sera long, tu en as conscience ? Je ne te permettrai pas de te jeter dans la rue sans y être préparée, parce que je ne pourrai pas mener ma mission à bien si je m’inquiète en permanence pour toi. Nous en mourions toutes les deux.” Fallon pense à sa propre expérience, 18 heures par jour, à subir des assauts physiques ou des assauts culturels pour rattraper le retard de ses études. Elle pensait que la vie se passait ainsi, ce n’est que bien plus tard qu’elle avait compris que la vie n’était pas celle qu’elle avait vécue. On comparerait sa vie à un enfer si elle se confiait à ce sujet.

“Mon entraînement a duré 8 ans comme tu le sais, même si j’ai appris plus encore sur le terrain et tu peux me croire, si je suis encore en vie, c’est parce que j’ai surtout eu à faire à des cons arrogants et imbus d’eux-mêmes au début, ou parce que j’ai su être patiente et que je connaissais mes ennemis mieux que moi-même. Il ne faut jamais surestimer ses capacités, c’est le meilleur moyen de se faire buter, quelque part, il existera toujours quelqu’un plus fort que toi.”

Fallon en a fait les frais. Elle en porte toujours les séquelles physiques. Fallon ne ressent pas de blessures psychologique, conséquence de son manque d’humanité, ça aide à encaisser n’importe quoi. Kate n’est pas comme ça, elle a eu à relever des défis, à survivre, oui, elle a son comptant de souvenirs traumatisants, ce sont justement ces derniers qui peuvent éveiller en elle une féroce colère. Elle a connu ce monde où les plus forts font la loi sur les plus faibles, aujourd’hui, elle est forte et veut protéger les faibles. C’est tout à son honneur, mais ça colle une sacré épine dans le pied de Fallon.

“Je ne souhaite pas que tu passes à côté de ta vie Kate, je sais bien qu’ils t’ont retiré ton innocence depuis longtemps, mais tu as encore la vie devant toi pour la vivre.” C’est tout ce que souhaite Fallon, offrir une seconde vie à la jeune fille qu’elle avait recueillie, parce qu’elle n’avait pas eu cette chance. Elle ne veut pas voir sa fille se faire bouffer par son passé, qu’elle prenne sa revanche oui, mais dans le bon sens. Pas en traquant des criminels, ça, Fallon peut le faire et dans son cas, c’est même une nécessité.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Dim 18 Mar - 16:23

Fallon la rappelle à l’ordre. Son apprentissage a démarré il y a maintenant 5 ans. Pour autant, elle n’est pas encore arrivée au bout de ce dernier. Sa mère la met en garde contre toutes les épreuves qui lui restent à surmonter afin de pouvoir rendre justice comme elle l’entend. Ces derniers mots lui faisaient toutefois froids dans le dos. Kate avait hâte de pouvoir aider des gens qui, comme elle avant, c’était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment les menant à une vie misérable. Mais elle ne comptait pas mettre en danger, à aucun moment, sa mère adoptive à cause des décisions qu’elle aurait elle-même prise. Il en était hors de question pour elle. Mais la jeune brune comprenait bien ce que l’africaine voulait lui faire passer comme message. Cette dernière ne comptait pas laisser la jeune fille se sacrifier pour une cause perdue.

De toute évidence, elle ne supporterait pas l’idée qu’elle puisse un jour perdre sa fille adoptive ce qui fit un pincement au cœur à Kate. Même si elle était complètement reconnaissante de ce que Fallon avait fait pour elle et de l’attention qu’elle lui portait depuis qu’elle l’avait sauvé, la jeune fille avait toujours du mal à comprendre pourquoi la tueuse à gage agissait ainsi. Qu’avait fait la brune pour mériter cela ? Nul ne le savait et elle-même ne savait comment elle pourrait trouver un jour un semblant de réponse. Dans tous les cas elle continuait d’écouter attentivement sa mère adoptive concernant son entraînement actuel en comparaison avec celui qu’elle avait subi plusieurs années en arrière. Sa mère lui conseillait de savoir rester sur ses gardes à chaque instant et de ne jamais avoir une confiance aveugle en ses capacités. Mais ça, la brune s’en doutait déjà même si elle ne l’appliquait peut-être pas encore au mieux.

C’est alors que Fallon aborda le sujet de sa vie, la sienne, celle qu’elle avait bien voulu lui offrir. Cette conversation était déjà venue plusieurs fois s’immiscer entre elles. D’un côté, l’africaine avait une peur terrible des décisions que la brune prenait. Elle la voyait déjà passer l’arme à gauche, trop prématurément, ne pouvant plus réaliser ses propres rêves. Sa mère adoptive savait très bien pourquoi Kate voulait agir ainsi. D’autres qu’elle subissaient l’influence voir la pression des caïds qui peuplaient Europolis. La tueuse à gage l’avait libéré de ses chaînes, mais elle comptait bien faire en sorte d’en libérer bien d’autres. De son côté, la jeune fille, déterminée à accomplir cette mission, comptait bien également atteindre ses objectifs personnels de réussite dans le milieu professionnel.

Mais sa mère avait beau constaté qu’elle n’avait aucun homme dans sa vie, elle ne s’était peut-être pas encore rendue compte qu’elle n’en voulait pas. Même les hommes gentils et intelligents ne l’intéressaient pas. La brune ne recherchait pas la compagnie d’une moitié. Trop d’hommes l’avaient utilisé comme bon leur semblaient et à l’heure actuelle, la jeune fille n’en voyait pas un pour la faire changer d’avis à ce sujet. Et si jamais cela devait arriver, si jamais Kate rencontrait enfin un jeune homme qu’elle considèrerait autrement, ce dernier aurait plutôt intérêt à s’accrocher pour pouvoir rester à proximité d’elle avec Fallon.

Je ne passe pas à côté de ma vie Fallon étant donné que je fais exactement ce dont j’ai envie.

Kate hésita à poursuivre. Elle ne savait pas comment l’africaine allait réagir à cet aveux. Pour autant, la jeune fille n’avait absolument jamais menti à sa mère. Mais pour le coup, elle craignait sa réaction. La brune ne savait pas si elle allait comprendre où elle voulait en venir et encore moins si elle allait accepter sa volonté. Se saisissant de son verre, la brune but une bonne gorgée avant de reporter son attention sur Fallon. Elle lui avait déjà tellement donné, dans un sens elle lui était redevable et sa requête lui semblait un peu égoïste par rapport aux comportements de l’africaine depuis qu’elles se connaissaient.

Que tu t’assures que je sois bien formée avant de me laisser faire ce que j’ai envie est une chose. Mais me laisseras-tu mener mes missions à bien seule dès le début ?

Kate avait pris sa décision depuis longtemps concernant son comportement dans les rues et son envie d’aider les faibles face aux truands. Pour autant, elle n’aurait jamais considéré emmener Fallon avec elle dans cette histoire. Sa mère avait une très grande expérience dans ce domaine contrairement à elle et la brune savait que trop bien qu’elle risquait d’être un boulet plus qu’autre chose pour l’africaine. La jeune fille ne supporterait jamais de perdre Fallon à cause d’une de ses erreurs que la tueuse à gage aurait cherché à compenser à ses frais.

_________________

The Ward family

Vyper & Venom




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mar 20 Mar - 17:24

janvier 2050



Fallon fait preuve d’un énorme self contrôle, là, tout de suite. Elle a compris depuis longtemps qu’elle n’enlèverait pas les idées de la tête de sa fille, ce n’est pas facile à vivre pour autant. Elles ont beau vivre sous le même toit depuis 6 ans, la tueuse a toujours du mal à s’y faire, à l’éveil émotionnel que génère Kate en elle. Avant, c’était simple, elle exécutait les ordres et passait à autre chose, sans états d’âme. Avec Kate, putain, tout est différent, un changement qu’elle a bien du mal à gérer parfois. En la recueillant, elle n’imaginait pas à quel point sa vie changerait, même si elle ne regrette rien, jamais elle ne reviendrait sur sa décision passée.

Elle avait une idée bien précise en tête en la recueillant, voir cette jeune fille s’épanouir, profiter de la vie, s’amuser, oublier son passé. Il en est tout autre, elle veut mener son propre combat. Elle avait même accès libre à ses comptes rempli et n’en profitait pas. En aurait-il été de même si Fallon l’avait abandonné à son sort ? Elle avait pensé qu’en devenant plus regardante sur ses contrats, sa jeune fille serait apaisée de savoir qu’au moins quelqu’un d’autre que Vampyr se battait du bon côté, mais cela n’a fait qu’alimenter son désir de rejoindre le combat.

Elle boit son verre, cul sec. La tueuse repose son verre, assez sèchement sur la table, contrariée, en colère ? Terrifiée plutôt. “Ce n’est ni le moment, ni le lieu pour discuter de ça.” Lâche-t-elle d’une voix dure et autoritaire. Sur ces mots, elle quitte la table, quitte même le bar sans un regard en arrière. Libre à sa fille de rentrer avec elle. Fallon coupe court à cette conversation qui ne manquerait pas de se transformer en dispute si elles poursuivaient.

Son pas est rapide, elle en oublie sa voiture garée sur le parking et se dirige vers leur immeuble. Elle est sacrément en rogne, où avait-elle échoué pour que sa fille veuille autant faire justice elle-même ? Elle s’en impute la faute, elle a échoué à protéger cette jeune fille, qui est devenue sa fille au fil des ans. L’unique, à avoir l’affection et le dévouement de Fallon. Cette dernière bouscule quelques épaules et s’en contrefiche, trop occupée à ne pas perdre le contrôle de ses émotions, ne pas dévoiler à la vue de tous le monstre qu’on a fait d’elle.

Laisser sa fille mener ses missions en solo ? Ca la fout littéralement en rogne. C’est le cas, chaque fois qu’elle aborde le sujet, Fallon fait des concessions alors que Kate reste résolument sur ses positions. L’idée la traverse de l’enfermer dans une cave, c’est ce qu’elle aurait fait avant, le temps de terminer sa mission, au pire, elle tuait, ça ne l’empêchait pas de dormir la nuit. Hors, il s’agit de sa fille, c’est donc exclue.

Elle entend vaguement une voix, masculine, mais elle poursuit son chemin. Sauf que l’imbécile à le culot de l’agripper par le coude pour attirer son attention. Fallon se retourne illico. “T’as une clope ou quoi?” Que le type lui demande. Soit il est aveugle, soit c’est un abruti de première. Puisqu’il a le regard braqué dans le sien, c’est qu’il est con. Elle n’est pas d’humeur, en plus elle ne supporte pas qu’on la touche, alors l'agripper, c’est du suicide.

Il ne voit rien venir, après il n’a pas le temps de réagir alors qu’elle cogne. Un coup, deux coups, trois coups et ainsi de suite, elle ne se contrôle pas, alors que le mec se fait tabasser. C’est comme un état second, un état habituel de son passé. Tuer, elle sait faire, gérer les émotions, c’est moins évident.

Lancer action : Si réussite, elle passe son chemin. Si échec, le type se fait salement amocher.

_________________







Dernière édition par Fallon Ward le Mar 20 Mar - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 998
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mar 20 Mar - 17:24

Le membre 'Fallon Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Action' :

_________________
Ne pas contacter par mp s'il vous plaît Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mer 21 Mar - 11:31

Fallon était en train de monter en puissance. L'objectif de cette soirée au départ était de passer un bon moment. Cela commençait plutôt à tourner à l'orage. Kate connaissait sa mère, après tout elle la pratiquait au quotidien depuis déjà six ans. Elle savait parfaitement que l'africaine s'inquiétait pour son bien. Mais la brune ne voulait pas lui demander plus que le minimum. Elle n'en avait pas le droit.

La jeune fille pensait toujours à la même chose concernant sa future voie. Cette vie qu'elle avait choisi était une vie difficile et risquée. Elle allait prendre des risques, elle en était consciente autant que sa mère. Mais Fallon lui avait offert une seconde chance, une seconde vie. Et ça, ça n'avait pas de prix. Kate voulait pouvoir offrir la même chose à ceux qui n'avaient personne pour les aider.

Seulement pour la brune, sa décision ne devait pas avoir le moindre impact sur sa mère adoptive. Cette dernière lui avait déjà trop donné. De plus, elle était persuadée que Fallon prendrait des risques inconsidérés pour la couvrir et la protéger sur le terrain. Elle ne pourrait jamais se pardonner s'il lui arrivait quelque chose par sa faute.

Sa mère la trouvait trop pressée. Peut-être avait elle raison dans un sens mais si elle était arrivée plus tard pour la sortir de cet enfer, il aurait pu être trop tard. Kate voulait être utile à quelqu'un qui, comme elle, n'avait personne sur qui compter mais potentiellement beaucoup à offrir. Il existait tellement de personnes haineuses qui faisaient ce qu'ils voulaient abusant des personnes plus faibles.

Fallon venait de terminer son verre cul sec en le tapant sur la table. La jeune fille avait baissé son regard sur son propre verre durant quelques secondes. Elle sentait que sa mère était frustrée, peut être même folle de rage. Mais la brune était convaincue que sa sauveuse n'accepterait jamais son point de vue. Elle la grande tueuse à gage devrait être protégé indirectement par la putain qu'elle avait sorti de son trou ? C'était impensable pour la jeune fille.

Kate se dépêcha de finir son verre afin de suivre les pas de sa mère. Se levant précipitamment, elle fit un léger signe à son collègue vous lui signaler qu'elle partait et tout simplement dire au revoir. Elle ne pouvait pas rester là dessus avec l'africaine, elle ne supportait pas d'être fâchée avec elle.

Une fois la porte franchie, elle aperçut Fallon plus loin se faire agripper par un homme. Elle n'entendait pas leur échange mais vu l'état de sa mère, son cœur fit qu'un tour. Tout se passa très vite et la brune comprit vite ce qu'il se passait. Elle s'élança, tapant un sprint généré instinctivement par l'adrénaline pour arriver rapidement à hauteur des deux personnes.

Maman arrête !

Sa mère se retourna, Kate eut le temps d'apercevoir cette lueur de folie caractéristique du mauvais côté de son pouvoir. La jeune fille vit le coup partir dans sa direction et tenta de parer le coup. Fallon ne se pardonnerai jamais si elle la touchait, elle en était persuadée. De plus, cela pourrait lui permettre de montrer qu'elle était déjà bien préparée.

Points de Baston : 7-1 (ce tour-ci) = 6

Dé 1 : Si réussite, Fallon arrête son coup avant d'atteindre Kate.
Si échec, elle tente de la frapper.
Dé 2 : N'a pas lieu si Fallon arrête son coup.
Si réussite, Kate bloque le coup sans dégâts.

Si échec, le dé 3 déterminera les dégâts.
Dé 3 : Dommage subi par Kate.
Si réussite aux dés 1 ou 2, ne pas prendre en compte.


Dernière édition par Kate Ward le Mer 21 Mar - 18:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 998
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Mer 21 Mar - 11:31

Le membre 'Kate Ward' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Action' :


--------------------------------

#2 'Action' :


--------------------------------

#3 'FK Combat Rapproché' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-my-fate.forumactif.com
avatar
Folie : Désertion à l'intérieur
Messages : 977
Célébrité : Zoé Saldana
Alias : Vyper
Métier officiel/officieux : Développeur web // Tueuse à gages // Ex-espionne Russe

Dossier Central
Equipe: The Crows League
Points de Baston: 6
Points de Marave: 1
Folie : Désertion à l'intérieur
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Lun 26 Mar - 22:05

janvier 2050



C’est vicieux, incontrôlable, libérateur. Plus subtil qu’un ballon qui éclate d’un coup, il se dégonfle lentement, en douceur. La pression accumulée en elle depuis la dernière fois se dégonfle à l’image de ce ballon. Ca part dans tous les sens, jusqu’à s’effondrer au sol, sans un souffle d’air. Fallon laisse exprimer sa rage, sa colère, son échec, à travers ses poings. Le type s’effondre, à contrario, elle prend un second souffle.

Elle n’est plus elle-même, ce n’est qu’une tueuse en action, en dépit des éventuels témoins. C’est bestial, instinctif. Un chien enragé ne lâcherait pas sa proie, elle non plus. Jusqu’à ce que la voix de sa fille la déséquilibre dans sa sauvagerie. Un déséquilibre malvenu, inhabituel. Perturbant. Dans l’optique de faire dégager l’intrus, elle arme son bras, dont le poing rencontre la résistance d’un visage avec une force vive, mais redoutable.

Un visage qui commence seulement à se rappeler à sa mémoire. Kate. L’horreur de son geste la saisie d’effroi. Figée sur place, en position offensive, comme si elle s’apprêtait à en remettre une couche. En une nano seconde, son esprit se clarifie pour ne montrer qu’une terreur à travers son regard et non plus cette folie dont elle est régulièrement victime. Ce soir, sa fille en est victime. Ce n’est pas le premier coup qu’elle prend, lors de leurs entraînements, il n’était pas rare que Kate s’en prenne une, mais c’était toujours contrôlé de la part de Fallon.

Déstabilisée, sa peau se fait changeante. La folie est toujours là, tapie derrière son regard, mais l’horreur a une place prédominante. Vert, rouge, divers nuances de tout. Elle doit se ressaisir et c’est ce qu’elle fait, avant de prendre la fuite. Elle entend sa fille crier derrière elle, c’est trop, beaucoup trop d’émotions qu’elle n’est capable d’en gérer, pire que tout, la honte.

Perdre le contrôle et s’en prendre à sa fille, c’est impardonnable. Fallon se met à courir comme si sa vie en dépendait, et c’est un peu le cas, il faut qu’elle épuise son corps pour éliminer cette énergie néfaste qui s’empare d’elle depuis des années. Elle sera incapable de faire face à sa fille dans son état actuel, Kate ne lui pardonnera sans doute pas. Elle fait déjà preuve de beaucoup de complaisance à son égard, ce coup de poing devrait être la dernière chose qu’elle devrait accepter de la part de la tueuse.

Cette dernière se concentre sur sa foulée sans regarder où elle va, elle s’en fiche, le plus important, c’est de s’éloigner de tout ça. S’éloigner de sa fille par crainte de lui faire pire. Fallon ignore depuis combien de temps elle court, mais elle finit par cracher ses poumons à des kilomètres de Red light corner, au final elle se moque bien d’où elle se trouve, ses jambes ne la portent plus et c’est exactement ce qu’elle recherchait. L’épuisement physique qui met fin au massacre de son esprit. Quelques pas supplémentaires et elle s'assit au bord de mer du port Liberty Harbor. Son téléphone n’arrête pas de sonner, elle ne regarde pas, sachant exactement qui sait.

De sombres pensées s’emparent de son esprit, à quoi bon vivre ? Pour Kate. Pour que de jeunes filles comme elle ne subissent plus l’oppression des forts. Il est fort probable qu’elle aurait mis fin à ses jours si Kate n’était pas entrée dans son existence, la tête entre ses genoux relevés, elle s’imagine avec le sang de sa fille sur les mains. Une vision qu’elle ne supporte pas, mais il faut admettre que c’est un putain de danger pour Kate.

6 ans de vie commune, premier coup donné, qu’en sera-t-il dans 10 ans ? Une balle dans le crâne, ou une dague dans le coeur. Elle s’en est toujours inquiétée, c’est la première fois qu’elle passe à l’acte. Elle maudit sa fille d’être intervenue, la maudit de ne pas savoir se tenir à l’écart dans les moments les plus critique, la maudit d’être aussi têtue. Mais elle se maudit surtout elle pour avoir eu la faiblesse d’avoir été touchée par l’affection.

Affection qu’elle ne ressent même pas pour son propre frère. Au final, Fallon se met à maudire le monde entier, surtout ses propres démons du passé. Entre la vie ou la mort, elle choisit la vie. Après toutes les épreuves qu’elle a surmonté, elle surmontera celle-ci, avec sa fille. Pour l’heure, elle a surtout besoin de prendre du recul, se ressaisir, en aucun cas elle ne souhaite que Kate la voit dans un état pareil.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
Messages : 2214
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Alias : Venom
Métier officiel/officieux : Barmaid/Apprentie tueuse à gage

Dossier Central
Equipe: Aucune
Points de Baston: 7
Points de Marave: 1
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ...
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   Jeu 29 Mar - 21:57

Fallon n’avait pas réussi à arrêter son geste et Kate n’avait pas réussi à bloquer le coup de sa mère. Le pire des scénarios possible dans cette situation venait d’arriver. La brune fut à deux doigts de se rétamer parterre. Elle se rendit compte que ses nombreux entraînements avaient servi, mais qu’ils étaient loin encore d’être suffisant pour bloquer rien qu’une fois l’africaine expérimentée dans le domaine. Ses yeux verts cherchèrent du regard Fallon mais elle n’aima pas ce qu’elle vit. Sa mère était terrorisée par son geste. Kate ne put rien faire de plus. L’africaine avait commencé à modeler sa peau, elle pivota sur ses talons et s’élança à une vitesse fulgurante.

Fallon !

La brune s’époumona tout ce qu’elle pouvait mais rien à faire. Sa mère était déjà bien loin, elle ne la voyait plus et même si elle se lançait à sa poursuite, elle savait qu’elle ne pourrait la retrouver si l’africaine ne le voulait pas. Son souffle est rapide, saccadé, désespéré. Les jambes de la jeune femme ont envie de la lâcher tout comme son cœur et sa tête. Fallon est partie. A l’heure actuelle, la seule chose qui faisait flipper la barmaid était de perdre son seul point de repère et voilà que ce soir, c’était une réalité. Elle avait l’impression que son monde entier s’écroulait. Que devait-elle faire ? Le bruit alentour la ramena dans l’instant présent. Sa mère avait salement amoché un type. Elle se retourna et vit des gens qui s’approchaient. La brune décida de prendre les devants. Personne n’avait réellement vu l’agression, seulement les conséquences.

Il faut appeler les secours !

Sa réplique fit s’activer les quelques gens qui étaient aux alentours. Kate profita de la précipitation de chacun pour se glisser à l’écart du groupe et prendre le chemin de la maison. D’apparence, elle marchait, sereine, comme à chaque fois qu’elle rentrait du travail. Mais au fond d’elle, la brune était paniquée. Il était tard, cette soirée aurait dû être un de ses moments de partage, d’écoute, de rire comme ceux qu’elles avaient partagé au cours de ces dernières années. Au lieu de cela, la barmaid avait poussé à bout sa mère au point de lui faire perdre le contrôle et de la frapper. Continuant de marcher sur le trottoir, elle donna un coup de pied dans une poubelle qui trainait, un coup plein de rage.

Kate s’en voulait. Tout était de sa faute, elle cherchait toujours à en demander plus à sa mère. Ce n’était pas qu’elle aimait faire des caprices comme une enfant, bien au contraire ce type de comportement l’insupportait. Mais Fallon avait déjà pris tant de risques pour elle et lui avait tant donné. Depuis six ans, les deux femmes vivaient ensembles et à part quelques broutilles, c’était la belle vie. Elles avaient une confiance aveugle l’une en l’autre, la brune s’était même rendue compte à force que l’africaine n’arrivait pas à avoir ce même genre de relation avec son propre frère. Et en quelques instants, la barmaid avait tout foutu en l’air.

Elle arriva très vite à l’appartement, ce grand appartement qu’elles partageaient et qui était vide. La brune avait clairement envie de hurler. Les larmes essayaient de forcer le passage mais Kate se retenait. Elle prit rapidement une douche pour essayer de détendre son corps totalement crispé par la situation. Puis la jeune femme se glissa sous sa couette. Elle avait laissé la porte de sa chambre afin d’entendre le bruit de la porte si jamais Fallon décidait de rentrer. Ce fut la pire nuit qu’elle passa depuis six ans. Sa mère ne rentra pas de la nuit. La barmaid s’endormit d’épuisement vers 5 heures du matin, anéantie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livre I - Terminé] Nul Dieu n'exauce la mère qui jure de refuser la main de sa fille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu a dit : tu ne tueras point. [Livre 1 - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: